JO (M) – 1er journée

Une première journée serrée, sauf pour le Danemark

Les jeux olympiques sont enfin lancés, après une année de délai et des incertitudes permanentes sur la tenue de la compétition. Honneur aux hommes de débuter la compétition, avec six rencontres étalées entre 2h et 16h (heure française). Comme souvent, les premières rencontres étaient proche d’offrir quelques surprises.

Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport

C’était d’abord au groupe A d’ouvrir les hostilités. Quelle ne fut pas la surprise de voir le Brésil tenir en respect la Norvège (6-2) grâce à une défense très – trop – agressive. Jusqu’à la mi-temps, les auriverdes vont garder la direction des opérations (13-12). Mais Sander Sagosen au four, au moulin, et parfois à la cave (8/16) va appuyer sur le champignon. Comme il est bien suivi par Harald Reinkind (4/5) et Torbjorn Bergerud (36% d’arrêts), le score va se renverser et la fin de match finir en roue libre complète (24-27).

Pas de frayeurs ensuite pour l’équipe de France, qui aura géré son entrée face à l’Argentine (33-27). Notons les bonnes parties de Vincent Gérard (8 arrêts) et Melvyn Richardson (7/7). La France qui est donc en tête devant la Norvège et l’Espagne, vainqueur d’une rencontre à suspens face à l’Allemagne. Le choc de ce début de tournoi a tenu ses promesses, et l’Espagne remerciera Alex Dujshebaev d’avoir fait pencher la balance. Non sans oublier le craquage mental des allemands lors de la dernière minute (28-27).

Retrouvez les scores de cette première journée sur ce lien.

Le Bahreïn à un tir de l’exploit, le Japon a mille lieues

Andreas Palicka (Suède)

On dit merci qui ? Merci Palicka ! Entre deux combats de karaté, le gardien suédois aux arrêts spectaculaires est venu sauver son équipe d’une très mauvaise déconvenue. Menés encore 31-29 à 5 minutes du terme par le Bahreïn, les suédois vont égaliser, repasser devant avec Lagergren puis… Concéder un sept mètres. Jet que Mohamed Ahmed impeccable jusque là (4/4) va manquer face à Palicka. Tack så mycket, Herr Palicka (32-31) !

Moins de stress pour les deux dernières rencontres, même si ce serait manquer de respect au Portugal de dire qu’il se sont fait surpasser par l’Egypte. Il aura fallut en réalité attendre le dernier quart pour voir un écart se creuser, en faveur des coéquipiers des nîmois Sanad (4/6) et Hesham (7/9), très en vue (31-37). Enfin, on se passera de commentaire sur la rencontre entre le Danemark et le Japon, tant ces derniers ont été éparpillés façon puzzle par le double champion du monde (47-30).

13 CommentairesPoster un commentaire

  1. jpf_hb - le 24 juillet 2021 à 18h01

    Ils sont où les "le Japon a mis 32 buts aux français, ça veut dire que les français sont nuls" d'il y a 7 jours ?
    ils en mettent quasi autant aux danois et les danois en ont mis 47 comme les français…
    Bref

    La Suède a eu très très chaud, derrière quasiment tout le match, le Barhein a fait une 3 3 très efficace c'était joli à voir

    • JOnippon - le 25 juillet 2021 à 11h20

      Ou peut-on voir les matchs stp ? (en plus de ceux de l’EDF)

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).