Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LdC (M)

Barcelone conjure enfin le sort

, par Schmid

Aleix Gomes, Barcelone (crédits : Uros Hocevar / kolektiff / EHF)

C'est l'heure. L'heure de briller, l'heure d'être récompensé pour tout le travail d'une saison, de ces longs mois de compétition. Un match, une heure pour décrocher le graal européen. Un match à sens unique, maîtrisé de A à Z par le FC Barcelone qui l'emporte contre les danois d'Aalborg (36-23). 

Barcelone démarre tranquillement

Et premier but pour Aalborg ! Lukas Sandell sur une belle pénétration est le premier à scorer dans cette finale. Le Barça ne perd pas de temps et joue rapidement, mais Mikael Aggefors démarre bien la rencontre (1-3, 4). Mollgard perd un ballon tout seul sans trop d'intervention de la défense, Fabregas se jette sur la balle pour l'envoyer dans les mains de Janc, tandis que Perez De Vargas enchaîne avec un arrêt derrière : le Barça est lancé (5-5, 9'). Aalborg rate de nombreuses occasions, en grande partie sur des pertes de balles ou des fautes techniques du côté de Sandell. Barcelone en profite et passe à +3 (8-5, 13').

Aalborg distancé avant la pause

En panne de solutions en attaque, Madsen décide de sortir son gardien et de pratiquer le jeu à 7. Si le secteur offensif va mieux, c'est la défense qui est maintenant le problème (11-8, 21'). Les Danois prennent plus leur temps en attaque, réduisant le nombre d'erreurs mais voilà que le jeu à 7 se met à se faire payer assez cher (14-9, 26'). Les Catalans sont trop solides, que ce soit en défense ou en attaque et Aalborg ne marque qu'au bout d'un long travail. Si un avantage de +5 n'est pas forcément extraordinaire à la pause, Barcelone n'est pour le moment que très peu inquiété par Aalborg (16-11 MT).

Face à un jeu léché, les joueurs d'Aalborg ne parviennent pas à trouver les solutions. Aujourd'hui, certains semblent être assommés par l'événements, enchaînant les mêmes erreurs. Si Aalborg était derrière à la pause contre Paris, c'était de deux buts. Cette fois, c'est un déficit de cinq buts à rattraper face à un Barcelone qui fait tout simplement du Barcelone. Gonzalo en forme, une attaque fluide, une défense solide, le Barça semble enfin avoir conjuré le sort et fonce pour le moment vers la decima.

Le coup de massue de retour des vestiaires

La deuxième mi-temps démarre de la pire manière du côté d'Aalborg, plusieurs tentatives infructueuses des Danois immédiatement punies envoient Barcelone à +7 déjà (19-12, 35'). Aalborg semble tout simplement jouer à l'envers, incapables de se lancer, jouant arrêté. De l'autre côté, les hommes de Pascual se jettent sur toutes les balles, et sont implacables (22-14, 38'). C'est une véritable catastrophe côté Aalborg, Barcelone marche sur l'eau et trouve toutes les solutions, en plus d'avoir un Perez De Vargas incroyable une nouvelle fois (28-19, 46').

Cavalier seul, une victoire attendue

Le reste de la rencontre, Barcelone va tout simplement écraser Aalborg, sans être vraiment dérangé. Perez De Vargas se met à scorer, et a déjà 3 buts à son actif à 5 minutes de la fin de la rencontre (32-21, 55'). Le trophée qui a échappé aux mains de Barcelone toutes ses années, depuis le départ de Nikola Karabatic, il est enfin de retour en Catalogne après 6 ans. Barcelone l'emporte très logiquement et a réalisé une saison tout simplement parfaite, 60 victoires en 60 matchs (36-23 SF).

A Cologne, Julien Baudry

Prochain match TV

France

14:30

Lun. 15 Juil.

Roumanie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
26 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Alberto
Alberto
3 années il y a

23 buts encaissés par Barcelone; c’est à peu près ce qu’à encaisser Paris en 2e mi-tps !
Bravo Barcelone largement au dessus cette saison où je crois qu’ils ont fait un Perfect !
Match excellent de N’Guessan entre autre ! Perez de Vargas quelle assurance !

paul
paul
3 années il y a

Bravo à Barcelone même si ça aurait été plus beau face à une autre équipe au budget illimité…

KLM
KLM
3 années il y a
Répondre à  paul

Vraiment votre commentaire est nul ++++

ldc
ldc
3 années il y a
Répondre à  KLM

oh KLM !

Arsh
Arsh
3 années il y a

Enfin, cet effectif est récompensé🏆🥇
DECIMA👇
1991
1996
1997
1998
1999
2000
2005
2011
2015
2021

Arsh
Arsh
3 années il y a

Le Barça a réussi là où Veszprem et PSG ont échoué depuis 2016. VISCA BARÇA

sam
sam
3 années il y a

Raul Entrerrios, 40 ans ! Quelle fin de carrière !

rodger
rodger
3 années il y a

C’est presque plus un club français qu’un club espagnol qui a gagné !

DEL
DEL
3 années il y a
Répondre à  rodger

Idem pour nantes plus d’espagnols que de français

Vardarian
Vardarian
3 années il y a

Buenas tardes.

Pour une fois, Goliath a gagné le F4. Je souhaite congratuler Barcelone pour son 10ème titre et pour la saison parfaite.

Aalborg a réalisé un parcours extraordinaire; la marche était bien évidemment trop haute aujourd'hui, mais on entendra encore parler de l'équipe danoise, j'en suis sûr.

J'ai totalement (et honteusement) raté mon pronostic pour le F4: je vais mettre mon bonnet d'âne, comme promis

zazou
zazou
3 années il y a

Grosse défense, gros gardiens et réguliers, voilà ce qu’il manque à Paris pour espérer approcher l’idée de décrocher une victoire au F4

Yuri38
Yuri38
3 années il y a
Répondre à  zazou

Et lors de la finale contre Vardar où ils n’encaissent que 24 buts mais n’en marquent que 23, il manquait quoi?

OhHandy
OhHandy
3 années il y a
Répondre à  Yuri38

de l'intelligence de coatch dans la dernière minute 🙂

max
max
3 années il y a

Hâte de voir le niveau d’Aalborg la saison prochaine avec Palmarsson puis avec Hansen qui montrera sans doute un visage bien plus déterminé qu’avec Paris depuis quelques saisons dans les grands rendez- à l’instar de ce qu’il peut montrer à chaque match avec le Danemark ! Il en a bien gardé sous le pied une fois encore sur ce Final4 pour pas trop se fatiguer ou se blesser avant les JO !

Yuri38
Yuri38
3 années il y a
Répondre à  max

Tu dis n’importe quoi sur Hansen, arrête

abdul
abdul
3 années il y a
Répondre à  Yuri38

Max a raison Yuri, 0/0 aux tirs pour Hansen hier, 1/3 aujourd’hui.. alors qu’il va enquiller les tirs avec le Danemark ! Ne sois pas dans le déni Yuri

Jeanf
Jeanf
3 années il y a
Répondre à  Yuri38

Max a raison pour ce qui concerne Hansen. Avec Paris ces 2 dernières saisons ils est sur ses réserves, je ne le sens pas archi concerné par l enjeu

Antinomique
Antinomique
3 années il y a
Répondre à  max

On peut aussi se dire qu'à bientôt 34 ans, après 16 ans de carrière pro, il n'est peut-être plus aussi frais qu'il y a 10 ans, et que les saisons à rallonges sont longues pour lui…

sebastian
sebastian
3 années il y a
Répondre à  Antinomique

Les saisons à rallonge semblent bien moins longues pour Hansen quand il joue un Mondial ou un Euro avec le Danemark en jouant quasiment tous les jours sur 2 semaines

steph51MHB
steph51MHB
3 années il y a

Grosse équipe qui a fait un parcours parfait. Un gardien excellent et un meneur de jeu Cindric qui met en position les arrières. Un N'guessan XXL impressionnant de puissance au shoot, bref une équipe complète avec un beau jeu. Un Ludo Fabregas impressionnant en attaque comme en défense, on voit le vide sidéral au MHB depuis son départ.
Le coach est réactif, il n'hésite pas à faire faire des rotations et à sortir les joueurs qui sont en difficulté.

Arsh
Arsh
3 années il y a

Maintenant, le Barça va devoir trouver les remplaçants de Dolenec, Palmarsson, Cedric, Enterrios et Moller.

PSG et Veszprem aussi méritent des changements.

vince
vince
3 années il y a
Répondre à  Arsh

Cela dit les joueurs cités ont relativement peu joués voire pas du tout pour certains sur ce F4 ce qui n’a pas empêché le Barça de relativement bien maitriser son week-end même si sur une saison entière, ce genre de rotations est toujours important.
Pour le remplaçant de Dolenec, c’est Richardson, pour le 2e gardien ce sera Nielsen dans 2 saisons…
Le Barça a un plus avenir ‘dans l’immédiat » que Paris assurément

jpf_hb
jpf_hb
3 années il y a
Répondre à  vince

Cédric je pense ils s'en foutent un peu de le remplacer vu son temps de jeu cette année…

Karadam11
Karadam11
3 années il y a
Répondre à  Arsh

C’est tout vu Arsh!!
Dolenec sera remplacé par Richardson, Palmarsson par le jeune Makuc, Moller provisoirement par le gardien de Ciudad puis par Nielsen dans un an, Sorhaindo tu es gentil mais il a dû jouer 30s en finale et puis quand tu as un mec comme Fabregas tu peux voyager tranquille et enfin il n’y a que pour Entrerrios que je ne sais pas mais je ne m’en fais pas de soucis pour le Barça !!

Philippemhb
Philippemhb
3 années il y a
Répondre à  Arsh

Pour recruter; Barcelone possède trois éléments déterminant.
1) Les moyens financiers……comme Paris
2) L'intelligence du recrutement…..
3) Le pouvoir d'attraction…..

cochonne
cochonne
3 années il y a
Répondre à  Philippemhb

Bonjour Philippemhb
Ils ont aussi 300 jours de soleil et les plages qui vont avec, à côté de ça, Paris plage même par beau temps et à rémunération égale je pense que le choix est vite fait…

26
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x