LdC

Vujovic pointe le manque d’innovations

Lors d’une rencontre avec nos confrères de Balkan-handball.com, l’entraîneur de Zagreb et ancienne star de la Croatie Veselin Vujovic s’est confié à cœur ouvert sur la nécessité de son point de vue de changer les règles pour insuffler un vent d’innovation sur le handball. Jamais avare de phrases chocs, c’est l’entraîneur et l’amoureux du handball qui parle.

Veselin Vujovic, star du handball croate et entraîneur de Zagreb se livre sur sa vision du handball.

Veselin Vujovic, star du handball croate et entraîneur de Zagreb se livre sur sa vision du handball.

Nous sommes le seul sport au monde où les arbitres vous disent : maintenant, vous devez tirer. Ils lèvent leur bras, c’est leur décision. Ce n’est pas la décision d’un joueur ou de l’entraîneur qui réfléchissent à comment arriver au but 24 heures par jour, non, on nous retire ce choix : tire. Peu importe que vous mettiez tout vos efforts pour inscrire ce but, et que la défense fasse tout pour le protéger. Après qu’ils aient levé la main, s’ils ne vous apprécient pas, ils vous retireront la balle après deux passes, à l’inverse si ils vous aiment bien, vous en aurez six ou sept. Ce qui fait que les arbitres impactent encore plus sur le match.

Je suis d’avis pour passer à une limite de temps à chaque attaque. J’aimerais également que l’on oublie les remplacements systématiques attaque-défense, car les spécialistes de la défense tuent le handball. Les buts à 9 mètres devraient compter double. Ainsi, les ailiers qui partent en contre ne vont pas plus sauter systématiquement à 6 mètres mais peuvent aussi le faire à 10 mètres, ce qui est une chance de plus pour le gardien. Si vous perdez de trois buts à deux minutes du terme de la rencontre, vous n’auriez pas encore perdu la partie, car vos contre-attaquants peuvent prendre le risque de sauter à 10 mètres. Et les kung fus pourraient aussi valoir deux buts, cela amènerait un nouveau vent de créativité. Tous ces changements pourraient attirer plus de gens dans les salles.

Beaucoup me disent “Vujovic est fou”

Je regarde de nombreux matches à la télé et je m’interroge. « Qui regarde ça ? ». Deux géants « descendent » Karabatic, il est étendu sur le sol, avec médecin et joueurs qui tentent de lui faire reprendre ses esprits, en lui versant de l’eau. Qui veut voir ça ? À ce moment, je reprend ma télécommande et tombe sur les basketteurs de l’Olympiakos et d’Efes Pilsen et je me retrouve aspiré par l’énergie et le rythme du jeu. Ils ont développé leur sport, en ramenant un arbitre supplémentaire, qui peut observer plus de situations difficiles.

Au handball, nous avons désormais trois temps morts. Les trois dernières minutes de la fin d’un match de NBA en durent vingt. Attaque, temps-mort, attaque, temps-mort… Pendant ce temps, au handball  on vous dit : « Attendez, vous avez deux temps-mort, mais un seul seulement dans les cinq dernières minutes ». Pourquoi ? Je veux pouvoir les utiliser pour les deux dernières attaques pour inscrire deux buts et gagner le match. Est-ce absurde ? Je me mets de nouveau dans une situation où beaucoup me disent «Vujovic est fou…». Pourtant, je sais que je suis normal. Car ce sont les dirigeants de l’IHF et de l’EHF qui sont déments, ils ne pensent pas à ce qui est bon pour le handball, juste ce qui est bon pour eux.

Un manque d’innovations

Tout ce qui peut se faire au handball a déjà été fait. Pourquoi ? Parce qu’on ne change pas les règles. Une nouvelle règle offre de nouvelles opportunités. Or tout ce qui pouvait être fait l’a déjà été. Maintenant quelques équipes tentent de jouer à sept en attaque, mais mon opinion est que cela sature le jeu, la balle ne va pas plus vite que sans ce joueur. Je ne peux pas faire de nouvelles tactiques fondées sur de nouvelles règles imaginées, sur de nouvelles idées. Valero Rivera a réalisé de grandes choses avec Barcelone, mais il possédait une équipe hors-norme, il était capable de changer ses sept joueurs toutes les 15 minutes. Il avait une logique toute simple. Si vous avez 70 possessions avec une réussite au tir de 50%, vous inscrivez 35 buts. Si vous n’avez que 40 possessions, il faudra une réussite de 80% pour inscrire 35 buts, ce qui est impossible. Vous devez avoir les joueurs pour ce genre de handball.

Qu’est-ce qu’Onesta a apporté au handball ? Karabatic et Omeyer ? On verra de quoi il sera capable quand ces deux là seront partis. Les nouvelles innovations au handball passeront par de nouvelles règles. Je ne peux pas dire que nous pouvons changer le handball si on nous donne qu’un temps-mort en plus ou un engagement rapide.

Si nous ne pouvions plus changer de joueur à chaque défense, si un but inscrit en dehors des neufs mètres comptait double, alors nous pourrions parler d’innovations tactiques. Dans ce cas, peut-être que je jouerais avec cinq joueurs en défense, pendant que le sixième serait sur la ligne d’engagement, attendant la balle. Je prendrais le risque de prendre un but pour en mettre deux ! Voilà quelque chose de nouveau, quelque chose d’intéressant, mais je ne peux pas le faire maintenant. L’eau chaude a déjà été inventée.

Pub Espace Pronos EHFCL

20 CommentairesPoster un commentaire

  1. Frenchi - le 8 avril 2015 à 18h07

    Des bonnes idées mais c'est un peu gros quand même ! Cnager tout ça d'un coup serait pas vraiment possible et pis nan en fait certaines règles qu'il propose vont trop loin, le truc des deux buts en dehors des 9, bof bof t'en a qui sont limites entre les deux après ça revient à l’appréciation de l'arbitre donc moyen moyen

  2. skancho - le 8 avril 2015 à 18h10

    Il a le mérite de proposer des choses. Après, il y a à boire et à manger… Des propositions farfelues (voire contre productives) :

    Les buts compte double, la multiplication des temps morts… Je vois pas en quoi le fait qu'un match soit plier à 5 muinutes du terme est une mauvais chose. Le hand est suffisamment propice aux rebondissements pour pas en rajouter.

    Après, je "milite" depuis longtemps pour que la règle du bras levé n'existe plus, qu'on donne 45 secondes pour une attaque et qu'on arrête le chrono à chaque arrêt de jeu. Ca aurait le mérite de la transparence. C'est d'ailleurs sûrement pour ça que les instances sont contre, le terme de transparence leur faisant la plus grande frayeur.

    Pas trop compris ce qu'il veut dire quand il parle de Karabatic à terre. Et son attaque envers Onesta est gratuite au possible. Quand on voit son palmarès en tant qu'entraîneur, y'a pas de quoi se la péter.

    Bref, il a l'air de trouver que tout ce qui se fait au basket est génial, mais le hand a aussi ses atouts : pas de fin de match interminable, des contacts virils, etc

    • Lavrov - le 8 avril 2015 à 19h11

      … et pas besoin que l'arbitre touche le ballon pour le jouer ! C'est ce qui fait la force du hand, le jeu rapide. Mettre un temps limite en attaque, c'est obliger d'arrêter le jeu et donc empêcher le jeu rapide, l'arbitre devant signaler d'une manière ou d'une autre la reprise du temps…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).