Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EHFCL (F)

Győr a battu le tenant du titre

, par Császár

De notre envoyé spécial à Budapest

La première demi-finale de la Ligue des champions féminine était déjà digne d’une finale entre Győr et Podgorica. La rencontre a été une véritable bataille où les défenses ont joué les premiers rôles et ce n’est que dans les dernières secondes que l’issue s’est décidée : les Hongroises l’ont emporté d’un petit but et joueront la grande finale demain. Le Budućnost ne conservera donc pas sa couronne cette année.

Le clan des supporters de Győr dans la Papp László Sportaréna.
Le clan des supporters de Győr dans la Papp László Sportaréna.

Győr, vice-champion de Hongrie, vainqueur de la LdC en 2013 et 2014 était opposé au Budućnost Podgorica, champion du Monténégro et champion d’Europe en titre. Les deux formations se sont déjà affrontées deux fois cette saison : Győr s’est imposé à domicile (22-20) mais a du s’incliner dans la Morača de Podgorica (25-22).

Budućnost–Győr : but d'Eduarda Amorim by Handnews

La pression se faisait sentir sur les deux équipes puisqu’au bout de cinq minutes, le score était toujours nul et vierge. Ce n’est qu’à la septième minute que Heidi Løke a marqué pour Győr. Les actions longues et laborieuses de part et d’autre ont donné un très mauvais rythme à la partie (12e : 2–2). C’est finalement sur une magnifique passe de Grimsbø pour Løke en contre-attaque que Győr a mené pour la première fois (4–5). Fait notable : l’imposante pivot Dragana Cvijić a écopé de sa deuxième exclusion au bout de 20 minutes, forçant coach Adžić à faire jouer la jeune Ema Ramusović. Le jeu s’est ensuite quelque peu débridé mais les mauvais choix offensifs des deux côtés se sont poursuivis, ne faisant que peu évoluer le score. Győr a enfin mieux gérer la fin de période et a pu partir à la pause avec un avantage de trois buts (811).

Eduarda Amorim face à Kinga Achruk.
Eduarda Amorim a été plus discrète (3 buts) mais a marqué dans des moments cruciaux.

Les choses ont cependant radicalement changé au retour des vestiaires puisque les Monténégrines ont tout de suite démarré avec une série de 4-0 (12–11). La rencontre est devenue plus plaisante, plus intense, puis le public s’est enflammé lorsque Győr a marqué en double infériorité et Grimsbø a arrêté un kung-fu. Podgorica n’a eu qu’un court temps fort que les Hongroises ont réussi à contrer par de meilleures séquences défensives et des parades cruciales de la gardienne norvégienne (45e : 14-17). Mais le Budućnost ne s’est une fois de plus pas laissé distancer et le money-time n’a démarré qu’avec un but d’avance pour Győr (18–19). Jusque dans les dernières secondes, Podgorica a eu sa chance, pour aller en prolongation, même pour l’emporter, mais n’a pas su la saisir. Grâce à leur très court succès (20–21), les Magyares retrouveront donc la finale de la Ligue des champions après un an d’absence.

Budućnost–Győr : but de Heidi Løke by Handnews Ligue des champions féminine, Final4, 1ère demi-finale BUDUĆNOST PODGORICA–GYŐRI AUDI ETO KC 20–21 (8-11) Budapest, Papp László Sportaréna, 6000 spectateurs. Arbitres : Brkic, Jusufhodzic (autrichiens) BUDUĆNOST : Neagu 6, Bulatović 4, Raičević 4, Mehmedović 2, Petrović 2, Jauković 1, Pavičević 1 Entraîneur : Dragan Adžić GYŐR : Groot 4, Løke 4, Sulland 4, Amorim 3, Kovacsics 2, Broch 1, Görbicz 1, Hársfalvi 1, Knedlíkova 1 Entraîneur : Ambros Martín Penaltys : 3/3, 4/5 Exclusions : 8 min, 6 min

En conférence de presse, Dragan Adžić a tenu à « féliciter les filles qui ont donné leur maximum ». Son homologue Ambros Martín a de son côté qualifié la rencontre de « grande bataille entre deux bonnes équipes » et souligné que « le résultat n’est que plus beau parce que nous avons réussi à proposer une défense capable de contrer de si remarquables attaquantes ».

Prochain match TV

Montpellier HB

20:00

Sam. 13 Avr.

Dunkerque

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sasori9
Sasori9
7 années il y a

Gyor a la chance de jouer dans l'Arena de Budapest où le trois quart de public est pour Gyor, sans cela, c'est l'effrondrement !
Et il faut féliciter le plan de Ambros Martin qui a du s'inspirer les coachs francas pour la défense rugueuse. D'hab, ce n'est pas son style. quand j'ai vu la façon que Gyor se défend pour étouffer tout contre attaque Buducnost, j'étais surpris et étonné. Il a bien préparé son plan et Gyor a bien appliqué à la lettre.
Bon je suis déçu pour Buducnost. Buducnost a dû perturber par la défense agressive haute et Gyor qui est en fait un Caméléon, elle s'adapte vite.

Comme chez les masculin à part un, les qualifiés de FF sont tous dans même groupe principal !

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x