LdC (F) – J5

Metz renverse le grand Buducnost !

metz-250916-6286

Après une deuxième période très solide, Metz a battu Buducnost dans ses Arènes (28-25) et prend la tête de son groupe après cinq journées. Une performance remarquable qui, si les Messines poursuivent leurs efforts à Thüringer dans une semaine, s’avérera hyper précieuse dans la course aux quarts de finale.

Neuf buts. Les Messines n’auront encaissé que neuf buts en deuxième période face au grand Buducnost Podgorica. A titre de comparaison, la saison passée, cela ne leur était arrivé qu’une seule fois, aux Monténégrines, de marquer aussi peu lors d’un deuxième acte en Ligue des Champions. Et c’était face à Györ, futur vice-vainqueur de l’épreuve, lors du tour principal (20-22). Rien que ça.

Face à Metz hier soir et par rapport au match aller, les Monténégrines avaient pourtant récupéré Cristina Neagu. Mais, comme toute son équipe, l’internationale roumaine s’est éteinte après trente premières minutes de feu (6 buts). Mais, comme toute son équipe, Neagu ne s’est pas pris les pieds dans le tapis toute seule. C’est bien Metz qui les a fait déjouer.

rajcic-marina-metz-250916-6182Une image? Celle de Marina Rajcic, rentrée en cours de deuxième période dans la cage messine, qui claque un arrêt de folie, à six mètres face au génie roumain alors que les Monténégrines venaient de se faire dépasser au score pour la première fois depuis plus de quarante-cinq minutes (26-25, 57′). Le symbole d’une rentrée parfaite de la gardienne monténégrine, dynamiteuse du succès lorrain. “Marina a été incroyable mais c’est aussi toute l’équipe l’a été, soufflait Manu Mayonnade au micro de beIN Sports. On prend l’eau en début de seconde période puis, avec beaucoup de cœur, les filles se sont rebellées pour aller la chercher. Elles ont été incroyables !”

Il faut en effet reconnaître qu’après avoir concédé un écart de deux buts juste avant la mi-temps (14-16), les Messines avaient complètement raté leur retour des vestiaires (15-19, 34′), laissant Biljana Nonovic réciter depuis son aile, régulièrement servie sur un plateau par Cristina Neagu. Mais après un temps-mort posé par le technicien lorrain et une défense 1-2-3 sortie du chapeau, le moteur des Monténégrines s’est grippé et les Messines se sont vite montrées dans leurs rétroviseurs.

zaadi-grace-metz-250916-5844Après plusieurs occasions d’égalisation manquées, c’est finalement Laura Flippes puis Ailly Luciano qui permirent aux leurs de revenir à hauteur de Buducnost (25-25, 53′).  Trois minutes plus tard, Grace Zaadi faisait exploser les Arènes. Notons aussi la performance masterclass de Sladjana Pop-Lazic, secouée pendant une heure par la défense adverse, mais excellente à la finition avec 8 buts.

Après s’être incliné de deux buts au Monténégro (19-21) lors de la première journée, Metz prend donc la tête du groupe A grâce à ce succès acquis avec trois longueurs d’avance. “C’est assez fou d’être premier, savoure Manu Mayonnade. Ce soir, on va un peu savourer notre victoire. Je le répète, mais mon équipe a été formidable.”  En cas de victoire à Thüringer samedi prochain (19h ; Buducnost recevant Glassverket), Metz terminera premier et aura montré à toute l’Europe que, cette année, il a encore plus d’appétit.

Metz – Buducnost 28-25 (14-16)
Metz. Gardiennes : Glauser, Rajcic. Joueuses : Pop Lazic 8 buts, Zaadi 6, Gros 5, Luciano 4, Horacek 2, Maubon 2, Flippes 1, Burlet, Edwige, L.Kanor, O.Kanor, N’Diaye, Nocandy, Sajka.
Buducnost. Gardiennes : Batinovic, Zoqbi. Joueuses : Bulatovic 7, Neagu 6, Novovic 6, Lazovic 5, Achruk 1, Agovic, Grbic, Irman, Jaukovic, Malovic, Pavicevic, Pletikosic, Raicevic, Ramusovic.

Clément Domas

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos EHFCL

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sasori9 - le 11 novembre 2016 à 22h45

    C'est une très belle victoire des Dragonnes. Mal débuté mais bien terminé surtout en deuxième mi temps. C'est le fait que Mayonnade a des grandes expériences en coupe d'Europe EHF Challenge, ( Mios, 2 fois vainqueur de Challenge) qui a bcp aidé à Metz de réagir quand ca ne va pas.
    Contrairemen à Canayer et à Anti qui mettent du temps à réagir quand leurs plan ne fonctionnent pas. Mayonnade a changé le tactique quand il a vu que le plan A ne fonctionne pas. C'est que j'aime bien chez lui, il a vite réagit au bon moment. C'est que je reproche chez les coachs Francais. Il a bien fait puisque ce plan a bien calmé la fureur de Buducnost et a bcp ralenti le jeu offensif des Monténégrines.

    quand on participe la Coupe EHF, on n'a pas le droit de la laisse tomber.
    Puisque Metz est premier, les Dragonnes sont qualifié pour le groupe principal SI elles gagnent au mois trois victoires au tour principal, elles passeront en quart de final pour la 1ere fois de l'histoire !

  2. Aquitaine 64 - le 12 novembre 2016 à 00h16

    Votre comparaison entre MAYONNADE et ANTI et surtout CANAYER est tres risque et surtout vraiment pas comparable .Le Hand masculin est une chose et le féminin une autre même si c’est le même sport.D’autant en plus que les deux coachs des collectif masculin sont force de proposition pour leur équipe contrairement à d’autres Entraineur d’équipe de LNH.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).