LdC (M)

 Ca se resserre dans le A, ça se décante dans le B


Dans le groupe A, on assiste à un regroupement général alors que dans le B, Szeged et Paris se détachent avant de s’affronter à la prochaine journée. Voici les enseignements de la cinquième journée de Champions League.

Groupe A :

Il fallait bien que ça arrive à un moment. Le Vardar Skopje, qui avait enchainé quatre victoires sur les premières journées, a finalement du s’incliner du côté de Kielce ce dimanche (31-27). Privés de Vuko Borozan après un quart d’heure de jeu suite à un carton rouge, les vainqueurs de l’édition 2017 ont pourtant bien résisté, avant de prendre un premier éclat au retour des vestiaires. Le carton rouge contre Alex Dujshebaev leur a laissé de l’espoir mais Luka Cindric était dans un grand jour, et ses huit buts ont permis à Kielce de l’emporter. Au classement, les Polonais remontent en tête avec huit points, à égalité avec Skopje et Barcelone, qui a été chercher les points sur le terrain du Meshkov Brest (29-21). Pourtant bien dans le match, les Biélorusses sont tombés sur un Gonzalo Perez de Vargas décisif, qui n’a plus encaissé de but dans les douze dernières minutes de la rencontre. Forcément, dans ces conditions, difficile pour Brest de l’emporter. D’autant que Dika Mem a de nouveau trouvé cinq fois le chemin des filets, autant que Timothey N’Guessan (3) et Ludovic Fabregas réunis (2). En milieu de semaine, Rhein-Neckar Löwen n’avait fait qu’une bouchée de Kristianstad (36-27), laissant les Suédois en queue de classement avec zéro point en compagnie de Montpellier, défait sur le fil par Veszprem (29-30). Le match en Scandinavie à la reprise sera déjà très important pour les hommes de Patrice Canayer.

Groupe B :

Le Paris Saint-Germain a eu chaud et a bien failli tomber dans le traquenard dressé par Skjern et son gardien Emil Nielsen. Mais les Parisiens s’en sont sortis en l’emportant 26-24, et continuent leur chemin en tête de la poule B. Où ils retrouvent, comme tous les lundis, les Hongrois de Szeged, tombeurs de leur côté des Allemands de Flensburg (30-28). Les partenaires de Jorge Maqueda (4 buts) ont fait la course en tête, prenant jusqu’à six buts d’avance à dix minutes de la fin de la partie, se mettant ainsi à l’abri de tout retour allemand. Où les gauchers Glandorf et Rod ont brillé, trouvant cinq fois le chemin des filets chacun. Le choc de la prochaine journée entre Paris et Szeged promet d’être chaud bouillant ! L’autre club français, Nantes, n’a fait qu’une bouchée de Celje (38-27) et il le valait mieux puisque, désormais, six équipes se tiennent en trois points, dans une poule où tout le monde bat tout le monde. Ainsi, Zaporozhye a ouvert son compteur en dominant largement Zagreb à domicile (35-27), pour la première sur le banc en Champions League de Mykola Stepanets. Une partie dominée de bout en bout par les joueurs du Motor, qui se replacent ainsi avant d’aller rendre visite à Celje dans trois semaines.

Groupes C & D :

Dans la poule C, Sporting et Silkeborg continuent leur bonhomme de chemin. Ce weekend, les Portugais ont remporté le match au sommet sur le terrain des Slovaques de Presov (30-27) et pourraient faire un petit pas vers la qualification en l’emportant à domicile face au même adversaire début novembre. Silkeborg a, de son côté, étrillé le Besiktas Istanbul (37-24) grâce à une nouvelle prestation offensive impressionnante. 22 buts en première période, grâce aux neuf buts chacun pour les gauchers Lassen et Hansen, difficile de faire mieux. Dans le dernier match du groupe, Chekhov a remporté son second succès de rang face au Metalurg Skopje (33-25), qui pourrait être éliminé des qualifications dès la prochaine journée en cas de revers. De l’autre côté, personne n’est encore éliminé, même si ça commence à sentir mauvais pour le Wacker Thun et Cocks. Les Suisses sont subi leur troisième revers de suite d’un but, cette fois à domicile face à Leon (25-26). Les Finlandais aussi ont vu les deux points leur passer entre les doigts, du côté d’Elverum (28-27). Dans cette poule, Bucarest est désormais leader avec huit points, après l’avoir emporté face à Plock (24-21).

Retrouves les résultats et les classements ici.

Kevin Domas

Pub Espace Pronos EHFCL

9 CommentairesPoster un commentaire

  1. Vardarian - le 15 octobre 2018 à 12h17

    La plus belle action du match: le coup de coude de Borozan sur Jurecki.

    On réglera les comptes à Skopje; entre-temps, continuez à demander de l'argent à la ville de Kielce

  2. Vardarian - le 15 octobre 2018 à 12h25

    Je suis totalement d'accord avec Dibirov: https://v.wpimg.pl/NDg2OS5qJy1IBHdjTV49IhBCYSRFEi

  3. BarçaLassa9🏆💪 - le 15 octobre 2018 à 15h25

    Pour la première fois, Vardarian n’attaque pas Kielce

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).