LdC (M)

Montpellier qualifié à son tour en huitièmes

Vainqueur lors du barrage aller, Montpellier s’est fait peur au retour mais s’impose tout de même à nouveau face aux Espagnols d’Ademar Leon (20-19). Le leader du championnat de France se qualifie pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Avec une victoire de quatre buts d’écart lors du match aller (24-28), Montpellier avait semblait-il déjà fait le plus dur face à Ademar Leon pour accéder aux huitièmes de finale de la Ligue des champions. Mais il fallait encore transformer l’essai sur le match retour. Les hommes de Patrice Canayer débutent la rencontre sérieusement, en parvenant à imposer leur jeu et leur bonne défense. En contre, Melvyn Richardson donne trois buts d’avance aux Héraultais (6-3, 10′). En réaction, Rafael Guijosa, le coach castillan, pose un temps-mort pour remobiliser son équipe. Des solutions sont alors trouvées côté Leon en attaque, notamment à 9 mètres, mais pas de quoi réduire l’écart avec Montpellier. Au contraire, Richardson – encore lui – donne quatre buts d’avance à ses partenaires (10-6, 20′). Excellent à l’aller, l’arrière droit du MHB est également intéressant au retour en première période.

En plein doute, Montpellier peut remercier Kavticnik

A la faveur d’une supériorité numérique, Leon revient à deux buts (10-8, 22′), mais ne parvient pas à bonifier davantage ce retour. Au contraire, les partenaires de Sebastian Simonet ne trouvent plus le chemin des filets pendant 14 minutes. La faute notamment à Vincent Gérard, qui réussit une fin de première période canon (8 arrêts en première mi-temps, 50%). Également en difficulté en attaque, Montpellier marque finalement deux buts dans la dernière minute pour partir aux vestiaires avec un avantage conséquent (13-8, 30′). La pénurie de buts se poursuit en deuxième mi-temps pour Leon, qui doit attendre la 36e minute pour mettre fin à sa traversée du désert en attaque (14-9, 36′).

Montpellier n’est pas beaucoup plus efficace en attaque, butant sur un bon Vladimir Cupara dans les cages, mais garde dans un premier temps un avantage suffisamment important grâce aux sept mètres de Vid Kavticnik (17-13, 46′). Mais arrive un moment où l’attaque de Leon se décoince, et où Montpellier reste bloqué en attaque. Quand Kavticnik marque son 7 mètres suivant, c’est pour redonner deux longueurs à une avance de Montpellier qui s’est bien réduite (18-16, 50′). Un très beau shoot d’Acacio, précieux en fin de match, permet finalement à Leon d’égaliser (18-18, 53′). Montpellier n’arrive toujours pas à marquer dans le jeu, à prendre à défaut Cupara absolument en feu. Acacio donne l’avantage aux siens, avant que Kavticnik, en position d’ailier, égalise (19-19, 56′). Le Slovène marque au passage son cinquième but en deuxième mi-temps, où il est le buteur quasi exclusif du MHB (seul Truchanovicius a trouvé une fois les filets à part lui). Montpellier se fait donc peur en fin de match, mais se qualifie quand même sur un dernier but de Kavticnik (20-19). Pour la manière, on repassera, mais l’essentiel est là.

La feuille de match

Montpellier – Ademar Leon : 20-19 (13-8).
Arbitres : MM. Vesovic et Mitrovic (Monténégro).
Montpellier : Gérard 1 but / 12 arrêts sur 29 tirs (41,4 %), Portner 1/2 (50 %) – D. Simonet 0/2 but, Caussé 2/2, Truchanovicius 2/5, Bos, Guigou 3/4 (dont 1/1 pen.), Richardson 4/8, Kavticnik 6/9 (dont 3/3 pen.), Bonnefond 1/4, Faustin 0/2, Fabregas, Bingo 0/2, Afgour, Soussi 0/3, Mamdouh 1/1. Entraîneur : Patrice Canayer. Exclusions temporaires : Bonnefond (21′, 47′), Faustin (36′), Mamdouh (39′)
Ademar Leon : Biosca 3 arrêts sur 12 tirs (21,4 %) dont 0/2 pen., Cupara 1 but / 9/18 arrêts (50 %) dont 0/2 pen. – S. Simonet 1/2, Vejin 0/1, Garcia, Carou, R. Arce 4/4, Pineiro 5/5, Vieyra 1/4, Fernandez Alonso 0/5, Jaime Fernandez 2/4, Acacio 5/8, G. Arce 0/3, Pesic, Costoya, Casqueiro. Entraîneur : Rafael Guijosa. Exclusions : G. Arce (19′), Jaime Fernandez (47′), Casqueiro (49′).

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos EHFCL

34 CommentairesPoster un commentaire

  1. Jbclamence35 - le 4 mars 2018 à 18h52

    Bien poussif tout ça…

  2. Mel - le 4 mars 2018 à 19h10

    L’essentiel est là ! Maintenant, il va falloir hausser le niveau face à Nantes

    • Veverre - le 4 mars 2018 à 23h19

      Ben non ça sera Barcelone

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).