LDC (F) – Tour principal

Metz démarre fort !

Rostov se déplaçait dans la salle de son poursuivant au classement, le Metz Handball, pour la première journée du tour principal de la Ligue des Champions. Les messines s’imposent 29 à 25 après un match sérieux, marqué notamment par la blessure de la récente MVP du dernier Euro, Anna VYAKHIREVA. Grâce à cette victoire, Metz prend la première place provisoire du groupe, devant son adversaire du jour et les monténégrines de Buducnost, qui comptent un match en moins.

C’est l’ambiance des grands matchs en cette fin d’après-midi aux Arènes pour la venue des Russes de Rostov. Pour ce qui est l’un des premiers chocs dans ce tour principal, on y retrouve nombre des joueuses actrices de la finale du dernier Euro, huit dans chaque équipe quand même. Dès les premiers instants, une grosse intensité se dégage des débats et ce sont les joueuses d’Ambros Martin qui se mettent en évidence et mènent rapidement 3-1. Les Messines semblent timorées et en échec dans ce tout début de partie. Mais cela change rapidement, la faute à une Xenia Smits étincelante  qui, après un premier tir contré, va martyriser ses adversaires du jour. A la 11ème minute, Metz mène 8-5 et dégage une énorme impression de puissance défensive, tout cela en étant particulièrement propre (aucune sanction pour 2 minutes en première période). Ajoutez à cela des montées de balle, quelques arrêts de Laura Glauser et Metz compte jusqu’à 4 buts d’avance (15ème : 11-7)

Mais Rostov ne se laisse pas submerger, par l’intermédiaire de son petit génie Anna Vyakhireva et de sa coéqupière Kseniya Makeeva qui parviennent régulièrement à transpercer la défense, revient au contact. Un arrêt et un temps-mort à la 22ème minute (13-11) pour garder la mène et Xenia Smits, encore elle, parvient en plus de son activité offensive, à gratter quelques ballons en défense. L’écart reste stable dans une première période dans laquelle Metz à semblé avoir plus de solutions de son adversaire du soir (Mi-temps : 17-14)

Un seul être vous manque…

N’allons pas jusqu’à dire que tout était dépeuplé non, ce serait sévère pour Rostov tant l’effectif est conséquent mais, clairement, la blessure d’Anna Vyakhireva désorganise considérablement les Russes. Jusque-là, cette seconde période avait même plutôt bien démarré pour ces dernières. Metz semblait sans solution, un peu à l’image de l’entame de match, Lois Abbingh ramenait ses coéquipières à une longueur (35éme, 17-16). Si elles ne sont pas revenues au score, c’est essentiellement la faute à une Ivana Kapitanovic des grands soirs (50% d’arrêts en 30 minutes)

A partir de ce moment, une succession de deux minutes allait tout accélérer, Metz en profitait largement grâce à son ailière russe Ekatarina Levsha pour repasser à +3. Le match bascula ici. Sur une nouvelle différence faite par la Anna Vyakhireva, celle-ci reste au sol et finira le match sur le banc, semblant se tenir l’épaule. Dès lors, il n’y avait guère que Lois Abbingh qui trouvait des solutions, souvent individuellement tandis que Metz et notamment Laura Flippes, se délectait des largesses défensives et d’un moral russe visiblement touché. Les Messines comptent jusqu’à 7 buts d’avance (27 -20, 49ème) puis laissent un peu plus d’espace pour s’imposer finalement 29 à 25.

C’est une belle performance des joueuses de Manu Mayonnade qui entament ce tour principal pied au plancher. Quant aux Russes, espérons que la blessure de Vyakhireva ne soit pas trop grave mais aucun doute qu’elles s’accrocheront jusqu’au bout aux places qualificatives pour les quarts de finale.

Statistiques :

METZ : Gardiennes : Glauser (5 arrêts), Kapitanovic (10 arrêts), Dos Reis – Joueuses de champ : Edwige (2/2), Zaadi (7/8), Flippes (5/9), N’Gouan (2/2), Nocandy, Houette (0/2), Levsha (2/4), Kanor (4/5), Zych, Smits (6/11), Maubon (0/1), Niombla (1/2), Di Rocco
Exclusions : Smits (34e), Flippes (37e), Flippes (54e)
Entraîneur : Emmanuel Mayonnade

ROSTOV : Gardiennes : Mekhdieva, Sedoykina (7 arrêts), De Oliveira Pessoa (4 arrêts) – Joueuses de champ : Slivinskaya, Managarova (4/7), Petrova, Sen (2/6), Abbingh (7/9), Vyakhireva (5/9), Maslova (1/2), Makeeva (4/5), Tazhenova (1/2), Kozhokar (1/1), Duleva, Borshchenko
Exclusions : Sen (38e), Abbingh (38e), Abbingh (52e)
Entraîneur : Ambros Martin

 

Rang   Equipe Pts J G. N. P. ButsDiff.
1 Metz Handball 13:3 8 6 1 1 227:18047
2 Rostov-Don 11:5 8 5 1 2 213:20211
3 Buducnost 10:6 8 5 0 3 203:2030
4 Odense HC 8:10 9 3 2 4 227:242-15
5 Kobenhavn Haandbold 6:12 9 2 2 5 235:247-12
6 Brest Bretagne Handball 2:14 8 0 2 6 205:236-31
HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos EHFCL

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Lanonymuse - le 26 janvier 2019 à 23h08

    Superbe match de Metz Qui n’a pas paniqué et à déroule son jeu tranquillement avec une Smits des grands soir, ajoute aux parades de Kapitanovic, une Zaadi inspirée pour disitribuer à Flippes, Kabor er consorts.
    J’espère que la blessure de Viakhireva n’est pas trop grave, c’est vraiment une génie du hand sur le parquet et bien qu’elle soit adversaire on ne souhaite a aucune joueuse de se blesser.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).