LdC (M) – J1

Montpellier peut se mordre les doigts

Après avoir retrouvé un état esprit de guerrier, Montpellier n’est tout de même pas parvenu à battre le Vardar Skopje, champion d’Europe en titre à Bougnol (31-33, FM). Les Héraultais ne sont pas passés loin d’un exploit pour lancer cette campagne européenne.

Il n’a pas suffi de grand chose pour que la balance bascule du côté du champion d’Europe en titre. Montpellier s’est incliné une deuxième fois dans la semaine après sa défaite à Nîmes en championnat (25-24) mais a montré un tout autre visage. C’est d’ailleurs ce qu’a voulu souligner le capitaine, Valentin Porte malgré l’absence de victoire. ” Je suis fier du visage qu’on a montré et déçu parce que si on avait montré cet état d’esprit à Nîmes le résultat n’aurait pas été le même. Ce soir on a montré le minimum de ce qu’on pouvait montrer en termes d’engagement. On a vu que quand on était solidaire on pouvait leur faire perdre des ballons”. En effet, Montpellier a livré une belle prestation collective, malgré un nouveau gros coup dur en début de match avec la sortie sur blessure de Benjamin Afgour (1-1, 3e). Le pivot héraultais a pris le coup de coude de Kristopans dans le visage le laissant groggy et l’empêchant de revenir, ne serait-ce que sur le banc. C’est donc Frederic Pettersson qui a donc dû prendre les rênes de la défense du MHB, mise à mal sur quelques inattentions qui lui a finalement coûté le match, comme quand Skube finissait tout seul à six mètres pour donner deux longueurs d’avance aux siens (29-31, 57e)“C’est le début de saison, on a encore des choses à régler, les deux blessés nous font aussi du mal. Je suis quand même un peu frustré mais fier de ce qu’on a montré” répétait le gaucher après avoir parlé à ses coéquipiers au centre du terrain.

De bons points pour repartir de l’avant

En effet, tout n’est pas à jeter de cette défaite, bien au contraire. On a vu une base arrière efficace, qui a pu apporter du danger, de loin ou à l’intérieur bien qu’elle n’ait pas beaucoup tourné. Melvyn Richardson est en effet resté un long moment sur le banc et Kyllian Villeminot a pu apporter sur sa rentrée tandis qu’Hugo Descat et Yanis Lenne ont été efficaces sur les ailes (respectivement 2/3 et  2/2 dans le jeu). Sans deux de ses acteurs principaux en défense (Truchanovicius absent après sa blessure à Nîmes), Montpellier a aussi pu proposer des phases intéressantes, mettant en difficulté les Macédoniens. C’était difficile parce qu’il fallait qu’on trouve le juste milieu entre la prise de risque et l’efficacité, analysait Porte. Il faut que ça nous serve de leçon, qu’on garde la tête haute et je veux retrouver le même état d’esprit mercredi, il y a encore un grand match qui nous attend”. La tête de l’état d’esprit à l’endroit, Montpellier pourra donc aller à Chambéry avec un peu plus de confiance pour tenter d’arrêter cette série de trois défaites en quatre matchs depuis le Trophée des Champions (31-33, FM). 

Maxime Cohen.

 

 

Pub Espace Pronos EHFCL

15 CommentairesPoster un commentaire

  1. lasso - le 14 septembre 2019 à 20h21

    Il y a du mieux pour Montpellier qui avait fait -3 face à cette équipe de “bénévoles” l’an passé

  2. lapin - le 14 septembre 2019 à 20h24

    Pourquoi Robin a pris un rouge pour un coup involontaire au visage et que là Kristopans ne prend même pas 2 minutes sur ce coup également involontaire au visage d’Afgour qui là en plus est sorti sur blessure ?

  3. Kaczo 13 - le 14 septembre 2019 à 20h33

    C’est la vie… mais merde i faut arrêter de laisser passer les occasions de prendre des points. En plus les blessures et MELVIN réveille toi, regarde ton visage très endormi et ensif â la télé. On a besoin de toi zut!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).