LdC (M)

Le Vardar, Flensburg, Aalborg et Paris en tête

Après deux journées, quatre équipes ont fait le plein de points dans les deux poules supérieures : Flensburg, Aalborg et Paris dans le groupe A, le Vardar Skopje dans le groupe B.

Groupe A :

A la surprise générale, ce n’est pas Paris ou Barcelone qui sont en tête de la poule, mais les Danois de Aalborg. Les Scandinaves ont donné un nouveau récital ce weekend, cette fois contre Zagreb (30:20). Les Croates auront tenu une mi-temps avant de s’effondrer au retour des vestiaires, incapables de neutraliser les contre-attaques de Sebastian Barthold, auteur de douze buts et actuel meilleur scoreur de la compétition. Les Danois emportent une deuxième victoire de dix buts et espèrent bien faire la passe de trois à Celje. Flensburg et Paris tiennent compagnie à Aalborg en haut de l’affiche. Les Parisiens l’ont emporté face à Szeged dimanche soir (30:25) tandis que les Allemands n’ont fait qu’une bouchée des Norvégiens d’Elverum en milieu de semaine (26:19). Dans le bas du tableau, Celje ferme la marche après s’être fait étriller sur le terrain de Barcelone, la plus lourde défaite de l’histoire du club en Champions League (21:45). Les supporters slovènes se sont fait repérer de la pire des manières et les Catalans leur ont répondu sur le terrain, avec un Luka Cindric inarrêtable notamment. Côté français, Ludovic Fabregas a inscrit cinq buts, Dika Mem quatre et Cédric Sorhaindo deux.

Groupe B :

Le Vardar Skopje a confirmé sa première victoire à Montpellier en s’imposant à domicile face à Porto, mais cela n’a pas été simple. Malmenés en première période, à deux longueurs derrière à la pause (14:16), les tenants du titre ont monté le niveau en défense après le repos, alors que les Portugais ne trouvaient plus la solution en attaque. Dainis Kristopans et Ivan Cupic, sept buts chacun, ont été les plus en vue. Le Vardar occupe seul la tête du groupe B devant un duo composé de Kiel et Kielce. Les Allemands ont été s’imposer de fort belle manière du côté de Veszprem, passant 37 buts à leur adversaire pour s’imposer 37:31. “La pire soirée depuis que je suis là” a commenté David Davis, dont la défense et les gardiens ont été loin du niveau escompté. Laissant Harald Reinind, meilleur scoreur avec huit buts, faire ce qu’il voulait. Les Polonais de Kielce ont également fait ce qu’ils voulaient face au Motor Zaporozhye, l’emportant 33 à 26 après avoir inscrit 22 buts en première période. Les pivots jaunes ont notamment sortie une superbe prestation, avec 12 buts pour la triplette Aguinagalde-Karalek-Guillo. Zaporozhye ferme la marche avec zéro point, aux côtés du Meshkov Brest, défait par Montpellier samedi (25:27).

Groupe C :

Ici, on risque rapidement d’y voir assez clair. Trois équipes sont à quatre points, autant n’en ont pas un seul. Irun continue son bonhomme de chemin, après avoir étrillé les Finlandais de Cocks ce weekend (34:19). Les Français ont fait bonne figure, à l’image de Rudy Seri et Léo Renaud-David, auteurs de deux buts chacun. Le Sporting de Thierry Anti n’a pas fait beaucoup moins bien, en s’imposant de huit buts à domicile face à Presov (32:24). La troisième équipe à quatre points, c’est Sävehof, qui a du retourner une situation bien mal embarquée (cinq buts de retard à la pause) pour l’emporter d’une longueur face à Rabotnik (25:24).

Groupe D :

Va-t-on assister à un cavalier seul des Danois de GOG ? En tout cas les Scandinaves ont encore fait forte impression ce weekend, ne faisant qu’une bouchée de Chekhov (38:31), avec un festival offensif à la clé. Bucarest les talonne au classement, après l’avoir emporté face à Kristianstad, lanterne rouge du groupe (28:25). Enfin, Plock a remporté sa première victoire en s’imposant face au Kadetten Schaffhausen (27:23). Les anciens de Starligue ont brillé, à l’image du Suédois Philip Stenmalm, meilleur buteur de la rencontre avec cinq réalisations.

Retrouvez tous les résultats et classements ici.

Kevin Domas

Pub Espace Pronos EHFCL

8 CommentairesPoster un commentaire

  1. Vardarian - le 23 septembre 2019 à 13h02

    Oui mais ce sera difficile d'aller loin: on n'a pas de gardiens

    • ballonmain - le 23 septembre 2019 à 13h20

      Clairement le point faible. Car le reste de l'équipe a de la gueule, quoi qu'on en dise

  2. oeil52 - le 23 septembre 2019 à 13h26

    Barcelone avait perdue aussi son premier match l'ans dernier !!!! le gros match à venir sera Paris à Barcelone et son retour !!!!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).