LDC (F) – Final 4

“On n’est pas fatiguées”, Cléopâtre Darleux

Cleopatre Darleux (Brest Bretagne Handball) // Crédit photo : B. Delhomme, LFH

Avec sa victoire après la terrible séance de jet de 7m contre Gyor (25-27), Brest est qualifié pour la finale de la Ligue des Champions. Avant de connaitre son adversaire, les Brestoises étaient déjà concentrées sur demain mais sans minimiser l’exploit qu’elles viennent de réaliser.

Laurent Bézeau, entraineur de Brest : “On n’avait pas peur de gagner, on est dans une dynamique fantastique, positive, depuis quelques semaines. On finit la saison avec beaucoup de confiance en nous. Aujourd’hui on voulait gagner ce match pour finir cette saison comme ça. Je suis très heureux de la fin du match, et aussi des joueuses qui ont su rester concentrées. J’étais à fond dans la séance de 7m, mais je suis déjà penché sur la finale. On va regarder l’autre demi-finale pour voir qui a gagné, pour finir de préparer le match. Avec cette équipe, on a réussi à créer une véritable confiance collective et individuelle. Il y a un véritable groupe autour du projet et ça devient facile derrière. La qualification on a été la chercher, parce que quand on rate un pénalty faut aller chercher au fond de soi derrière pour revenir. La séance de 7m a été préparée. Ce matin, j’ai dit qu’on pouvait aller à la séance, J’ai décidé de qui pourrait tirer, après il faut  réussir à convaincre les joueuses surtout pour donner l’ordre au délégué. Mais par exemple Niakaté s’est proposée pour aller le tirer. Au Final Four tout est possible, demain ça va être compliqué. Le plus important, ça va être de récupérer, parce qu’on a dépensé beaucoup d’énergie physique et aussi mentale. Mon ressenti c’est l’équipe a réussi à gagner et il ne peut pas en être autrement, on va tout faire pour gagner.”

Cléopâtre Darleux, gardienne de Brest : “C’est incroyable ! Après le match, j’ai tout de suite dit “On n’est pas fatiguées” et personne ne l’était… Bon peut-être Ana (Gros) qui a dit qu’elle l’était un peu (rires). On savait que Györ partait favori avec ses plus de 50 matchs sans défaite. Mais on a beaucoup de force, et l’équipe a eu du coeur. Il y a de la synergie dans ce groupe. Pendant la seconde période, on a sur rester calme, on a beaucoup de mental. Chacune dans l’équipe a apporté dans le résultat. C’était vraiment un match de défenses et de gardiennes. Cela devait être plaisant à regarder, c’était surtout plaisant à jouer. La séance de 7m, c’est de la tension, des sensations que tu ne trouves pas ailleurs. Bon, je ne dirais peut-être pas ça si on avait perdu. On s’est battu, ça s’est bien terminé, c’est super. On a eu beaucoup de communication avec Sandra (Toft) sur qui allait dans les cages par rapport à la tireuse. On avait arrêté des 7m sur des joueuses différentes, c’est pour ça qu’on savait qui allait se présenter devant Gorbicz ou Kristiansen. Tout est un jeu de confiance et de concentration. Pour demain, il n’y a pas de préférence. Moscou, on les a jouées deux fois, on a été en difficulté, là ça sera un autre match, une finale. La finale sera notre dernier match de la saison, donc on va lâcher les chevaux pour finir en beauté.”

Estelle Nze Minko, arrière de Györ : Il nous a manqué beaucoup de choses…(pleurs) Je pense aux pénaltys car c’est la dernière chose qu’on a joués. Mais c’était un match avec beaucoup de hauts et de bas globalement. Je ne peux pas l’expliquer, on a senti la pression pour les deux équipes, avec deux défenses excellentes jusqu’aux tirs au but. On a mal joué en attaque et je ne peux pas l’expliquer. Comme dans toute compétition, c’était le 1er match et on a commencé un peu lentement la première mi-temps. La deuxième a été meilleure mais on n’a pas su réagir, on était très proches de gagner mais sans jamais réussir à jouer notre jeu, à nous mettre dans un meilleur état. Demain ? On veut juste gagner.”

A Budapest, Nolann Rock

Pub Espace Pronos EHFCL

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. cochonne - le 29 mai 2021 à 19h33

    Bonjour
    En voilà qui ne sont pas fatiguées…
    Le doublė championnat-coupe de France est déjà ėnorme, avec une LDC en plus ce sera juste… je ne trouve pas de mot…

  2. Pirate du PCHB - le 29 mai 2021 à 21h00

    Attention à ne pas se relâcher et se dire, c’est bon, on a sorti les favorites, on va gagner haut-la-main!

    • lamirabel29 - le 29 mai 2021 à 21h08

      c'est pas le style de la maison….. mais on sait jamais, allez les Rebelles

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).