LdC (F)

Györ quasiment qualifié, Krim a surpris le CSKA

Les favoris des huitièmes de finale de la Ligue des champions jouaient à l’extérieur leur match aller. Deux équipes se sont néanmoins imposées à domicile : Krim et Buducnost. A l’inverse, Györ, Bucarest et Rostov se sont ouverts les portes pour les quarts.

Vainqueur à Esbjerg dimanche (27-33), Brest s’est mis dans les meilleures dispositions pour rejoindre les quarts de finale de la Ligue des champions. Les Bretonnes recevront dimanche les Danoises pour le match retour, et avec six buts d’avance, le plus dur semble déjà fait. Mais si une équipe qui gagne de six buts à l’extérieur est dans de bonnes conditions pour se qualifier pour le prochain tour, que doit-on dire de celle qui a gagné par 17 buts d’écart à l’extérieur ? Györ, champion d’Europe en titre, s’est en effet imposé en Allemagne face à Bietigheim sur un score fleuve (20-37). Les onze joueuses de champ à avoir fait le déplacement ont toutes marqué (4 buts pour Estelle Nze Minko, 1 pour Béatrice Edwige) et, pour ne pas aider une équipe de Bietigheim dépassée, les gardiennes de Györ ont été à la fête : 11/25 pour Silje Solberg et 5/11 pour Laura Glauser. Le match retour samedi n’aura pas beaucoup d’intérêt…

Trois oppositions encore serrées

On pourrait dire la même chose pour Bucarest et Rostov, qu’on voit mal se faire renverser au match retour. Dans l’opposition 100% roumaine, Bucarest a en effet largement pris le dessus sur Ramnicu Valcea (24-33), après une première période pourtant serrée (12-13, 30′). Bucarest a largement pris le dessus en deuxième période sur les partenaires d’une Shenia Minevskaja peu en réussite (1/7 au tir), grâce notamment à une excellente Cristina Neagu à 13 buts et une solide partie de la gardienne Jelena Grubisic (16 arrêts). Rostov s’est également imposé par neuf buts d’écart du côté de Koprivnica face à Podravka Vegeta (20-29). Les Russes avaient déjà fait le plus dur à la pause (10-17, 30′). Grâce Zaadi a participé au succès de son équipe avec un but marqué.

La grosse surprise de ces huitièmes aller est venue de Slovénie, où Krim Mercator a battu le CSKA Moscou, pourtant grand favori de l’opposition (25-20). Les Moscovites sont tombées sur un mur dans les but slovènes, en la personne de Jovana Risovic, autrice d’une performance gigantesque : 26 arrêts à plus de 55% de réussite ! Grâce à leur gardienne sur un nuage, les partenaires d’Océane Sercien Ugolin (6 buts, deuxième meilleure buteuse du match) ont pu creuser l’écart en milieu de deuxième période. La réaction du CSKA est très attendue samedi prochain.

Peu de buts également entre Buducnost et Ferencvaros. Entre le cinquième du groupe B et le quatrième du groupe A, l’opposition s’annonçait serrée, et elle l’a été jusqu’au bout. Ce sont finalement les Monténégrines qui ont pris le dessus avec un 4-1 dans les cinq dernières minutes, et qui s’imposent donc à domicile (22-19). Allison Pineau a contribué au succès de Buducnost avec quatre buts, dont trois dans ces cinq dernières minutes. L’avantage reste cependant mince avant le match retour en Hongrie. Même chose pour Odense, vainqueur d’un souffle contre Kristiansand (35-36). Pas vraiment à domicile (le match avait lieu à Ikast, au Danemark), les Norvégiennes se sont inclinées à douze secondes de la fin sur un but de Rikke Iversen. Mais les Vipers ont toujours un coup à jouer avec cette défaite sur le plus petit score. Odense n’a pas vraiment de quoi capitaliser, mais a quand même l’avantage avant le retour dimanche. Pour rappel, le dernier huitième de finale entre Metz et Dortmund se jouera sur un week-end, à Nancy.

Mickaël Georgeault

Pub Espace Pronos EHFCL

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).