LdC (M)

Kielce s’impose à Barcelone

Andreas Wolff (Lomza Vive Kielce)

La belle victoire de Paris hier face à Porto (33-19) a clôturé cette 7e journée de Ligue des Champions. Nous voilà donc à mi-parcours de cette phase de groupes qui tient toutes ses promesses dans les deux poules. Revenons donc sur cette 7e journée qui a vu nos deux clubs français s’imposer brillamment mais également Kielce triompher à Barcelone.

Forcément, lorsque les deux clubs français s’imposent, le cœur est plus léger au (petit) matin, pour écrire ces quelques lignes de résumé de Ligue des Champions. C’est ainsi seulement la 2e fois que Montpellier et Paris s’imposent simultanément lors d’une journée de Ligue des Champions cette saison (après la J4 où Montpellier avait battu le Vardar et Paris le Motor). Nous pouvons nous en réjouir car ces deux belles et larges victoires n’étaient pas écrites. Montpellier a réalisé une superbe mission en s’imposant en Norvège (30-37 à Elverum). Quant aux Parisiens, ils ont terrassé les Dragons de Porto hier soir à Coubertin (33-19). Une fois réjouis de ces deux beaux succès, nous pouvons passer au bilan des autres matchs.

GROUPE A : KIEL PLUS FORT QU’AALBORG

Même si le “Match of the week” de l’EHF était plus au Nord entre Elverum et Montpellier, la rencontre entre Kiel et Aalborg revêtait un certain enjeu. Tout d’abord car elle opposait les deux “favoris sur le papier” de la poule. Ensuite, elle allait permettre de déterminer qui des Danois ou des Allemands seraient les Dauphins de Montpellier. C’est finalement Kiel qui s’est imposé plutôt logiquement. Après 20 premières minutes où Aalborg mène (10-11), Kiel accélère juste avant la pause (17-14, MT). Les Zèbres continuent sur le même rythme au retour des vestiaires et creusent même un petit écart (28-22, 48e). Aalborg va toutefois revenir à un but au prix d’un joli 5-0 infligé (28-27, 55e), mais ne parvient pas à dépasser les Kielers. Le THW s’impose (31-28) et est 2e, à égalité de points avec Montpellier (1er, 11 pts).

Au niveau individuel, Kiel a pu compter sur un excellent Niklas Landin (14 arrêts à 36 %). Le portier danois, moins en verve cette saison en Ligue des Champions, a sorti une très belle performance. Il a notamment bien fait souffrir Aron Palmarsson (2/7) et Lukas Sandell (3/7). En attaque, Pekeler et Ekberg finissent meilleur buteur des leurs avec 7 réalisations. Sagosen a quant à lui inscrit 6 buts dont un assez précieux à 5 minutes du terme, permettant à Kiel de stopper le retour des Danois.

Dans les autres rencontres du groupe, Szeged a battu Skopje (34-31). Le Vardar, qui a bien résisté en Hongrie, enchaîne ainsi une 4e défaite d’affilée. Malgré le 1000e but en Ligue des Champions du légendaire Dibirov (7/10) et la bonne partie dans les buts de Martin Tomovski (13 arrêts à 36 %), le Vardar a succombé à la puissance hongroise. Avec 9 buts de Frimmel et 8 de Tonnesen, Szeged s’impose et reste accroché à la 3e place, en embuscade, avec 10 points.

Dans la dernière rencontre du groupe, les deux derniers se sont neutralisés (30-30). Le Meshkov Brest de Baptiste Bonnefond (2/2) n’a ainsi pas réussi à gagner son premier match face à Zagreb. Les Croates ont pu compter sur leur ancien Cupic (7 buts) et leur benjamin, l’arrière droit de 20 ans, Klarica (6 buts) pour ramener un point de Biélorussie. Les deux équipes commencent à être un peu distancés des 6 premières places avec 2 points pour Zagreb et 1 pour Brest.

GROUPE B : KIELCE IMPRESSIONNE, VESZPREM Trébuche

Kielce a tapé très fort hier soir en s’imposant au Palau Blaugrana (30-32). C’est ainsi la première fois depuis 6 ans que Barcelone s’incline à domicile en Ligue des Champions. La dernière fois, c’était…. déjà face à Kielce (31-33 le 5 décembre 2015). Dylan Nahi a encore une fois été très bon avec 6 buts. Kielce doit également beaucoup à son gardien Andy Wolff (14 arrêts à 31 %). En face, Barcelone n’a pas pu compter sur un grand Gonzalo Perez de Vargas (8 arrêts à 22 %). Même si Dika Mem et Timothey N’Guessan se sont démenés (7 buts chacun), tout comme Ludovic Fabregas (5/5, dont un sur une passé géniale de Mem), les Français n’ont pas suffi pour éviter un revers douloureux pour le Barca.

Mercredi, Veszprem s’est fait surprendre en Ukraine par le Motor (29-27). Les Ukrainiens, toujours sans Jonas Truchanovicius, ont joué sans complexe et mené tout le match. Ils ont notamment régalé le spectateur avec un double kung-fu splendide. En face, Corrales a eu beau faire (encore) 35 % d’arrêts (12/35), les Hongrois ont peiné en attaque, face à Komok (13 arrêts à 33 %). Kentin Mahé finit tout de même meilleur buteur des siens avec 6 unités.

Enfin, Flensburg continue de remonter la pente et enchaîne un 2e succès de rang. Cette fois, c’est le Dinamo Bucarest qui a perdu dans le nord de l’Allemagne (37-30). Flensburg a pu compter sur ses cadres, bien présents : 36 % d’arrêts pour Buric, 8/8 pour Wanne, 4/4 et 8 passes décisives pour Gottfridsson ou encore 5/7 pour Golla. Avec ces ingrédients, Flensburg redevient une équipe forcément menaçante et s’impose, basculant ainsi à la 6e place. Malgré les 9 buts de l’ancien Montpelliérain Mamdouh, le Dinamo s’incline et est dernier.

Rendez-vous la semaine prochaine pour le début de la phase retour !

 

Tristan Paloc

Pub Espace Pronos EHFCL

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. lukas - le 19 novembre 2021 à 10h11

    Même si Barcelone semble un bon cran en dessous de leur niveau de la saison dernière, à l’inverse Kielce parait un bon cran au dessus et est un candidat très sérieux au titre cette année !

  2. kylian - le 19 novembre 2021 à 10h15

    Encore un très gros match de N’Guessan en LDC ! S’il pouvait montrer autant de qualité et de régularité en EDF, ce serait énorme !

  3. Vardarian - le 19 novembre 2021 à 12h16

    À 38 ans, Dibirov est en train de réaliser la meilleure saison de sa carrière.

    Dommage qu’il soit entouré par une bande d’incapables

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).