LdC (M)

Nantes vainqueur au bout du combat contre Zagreb

Valero Rivera (HBC Nantes) / Crédit photo : Panoramic / K. Domas

Face à Zagreb, dernier de sa poule en Ligue des champions, Nantes a dû livrer un gros combat pour remporter les deux points à domicile (30-28). Le H peut encore espérer finir la phase de poules dans la première partie du classement.

Moins de dix jours après s’être largement imposé en Croatie, Nantes retrouvait Zagreb pour un autre match reporté, cette fois de la sixième journée de la poule B de la Ligue des champions. Depuis, Zagreb a changé d’entraîneur, et montre en tout cas un visage plus conquérant qu’il y a dix jours en début de rencontre. Dans un premier temps, Nantes répond bien. Sa défense prend petit à petit le dessus, et en contre, Valero Rivera offre le premier écart de deux buts au H (7-5, 13′). Les offensives suivantes sont souvent conclues par Adria Figueras, bien trouvé au milieu de la défense croate (9-6, 15′). Zagreb bute aussi sur Cyril Dumoulin, qui remporte deux face à face à suivre (17′), mais il ne se fait pas distancer. Le champion de Croatie propose une défense à plat efficace qui pose de plus en plus de problèmes à Nantes. Gênés, les Nantais ne parviennent plus à s’approcher du but et ne marquent que deux buts dans les douze dernières minutes de la deuxième période. Zagreb est patient, et remonte progressivement son retard avec des contres bien gérés. David Mandic, sur penalty, égalise (11-11, 23′), puis son équipe prend l’avantage peu après. Elle a même des occasions de prendre deux buts d’avance, mais Cyril Dumoulin est décisif (29′). Zagreb regagne finalement les vestiaires avec un but d’avance, marqué juste avant la sirène (13-14, 30′).

Un combat jusqu’à la dernière minute

Nantes repart du mauvais pied en deuxième période : son ancien pivot Senjamin Buric, puis David Mandic marquent dès la première minute (13-16, 31′). Mais la défense du H se reprend vite et, en contre, Kiril Lazarov ne tarde pas à égaliser avec une feinte astucieuse (16-16, 35′). L’axe défensif Pechmalbec-Feliho stabilise la défense nantaise qui récupère des ballons et permet à Valero Rivera d’aller marquer en contre (20-18, 38′). Le coach de Zagreb Ivica Obrvan pose son temps-mort (38′), et Zagreb stoppe l’avancée nantaise. L’écart se stabilise, et si Nantes ne lâche pas la tête au tableau d’affichage, c’est surtout grâce à Valero Rivera. L’Espagnol est décisif en contre ou sur penalty, et permet à son équipe de garder deux buts d’avance avec son dixième but personnel (24-22, 43′). Mais les Croates restent au contact. Emil Nielsen a remplacé Cyril Dumoulin dans les buts ligériens, mais les Croates ne sont pas moins efficaces (25-25, 49′).

Dans les dernières minutes, le suspense reste entier, d’autant que Valero Rivera (53′) puis Kiril Lazarov (55′) manquent leurs penaltys face à Radivoje Ristanovic. Zagreb en profite pour reprendre l’avantage (27-28, 55′). Alberto Entrerrios décide alors de jouer les attaques à sept joueurs de champ dans les cinq dernières minutes, et de changer de défense. Stratégie payante : Nantes marque, et n’encaisse plus de buts (29-28, 57′), aussi grâce à Emil Nielsen, décisif à une minute de la fin. Rivera échoue encore à sept mètres contre Ristanovic, mais Aymeric Minne assure le succès nantais, qui se termine sur un dernier arrêt de Nielsen (30-28). Nantes a souffert, mais s’assure les deux points de la victoire contre le dernier de la poule, qui enchaîne sa douzième défaite en autant de rencontres européennes cette saison. Avec cette victoire, Nantes revient à deux points de Zaporozhye et d’Aalborg, et peut encore espérer finir dans la première moitié du tableau, à deux journées de la fin.

Le meilleur du handball européen est sur l’appli Eurosport

Mickaël Georgeault

 

Le résumé du match :

Pub Espace Pronos EHFCL

7 CommentairesPoster un commentaire

  1. Philippemhb - le 24 février 2021 à 00h39

    Je suis surpris du résultat vu l'état de forme du H….je m'attendais a une victoire plus large….
    Cela étant dit, même courte, les deux points sont là et ça va faire du bien à Nantes….

    • lelephant - le 24 février 2021 à 08h10

      Je ne trouve pas que le H soit dans un état de forme si étincelant que cela. Ce match et celui contre Aix le démontre. De plus sans ses ailiers droit de métier (blessés) on peut voir que c'est compliqué pour le H de déployer son jeu. Les adversaires ont compris que c'est actuellement leur point faible. En plus Minne est en plein doute et Ovnicek fait de merveilleuses passes mais ne marque plus de but. Heureusement que Lazarov tient la boutique.
      Nous n'avons plus qu'à espérer que dans la poule A, tous les matchs arrivent à terme et que Paris gagnent tous ces matchs, car pour l'instant en huitième c'est un PSG-H qui se profile.
      Par comparaison je trouve que ton équipe de cœur est plus en forme et elle est largement en avance en terme comptable sur le H. En attendant de voir les futures confrontations contre le PAUC qui seront déterminantes pour la deuxième place (maintenant, sauf retournement de situation, hors de portée pour le H).

      • leFnake - le 24 février 2021 à 09h12

        en effet, pour Nantes, les défaites face au Motor vont coûter cher et à moins de deux miracles face à Kiel et à Veszprém, ce sera la 6e place et un 1/8 face au PSG, Flensburg ou Kielce (qui a 3 matchs de plus que ses 2 concurrents).

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).