LdC (M)

Paris tape du poing sur la table


Au terme d’une prestation de très haute tenue, le Paris Saint-Germain a battu Kielce, qui restait sur sept victoires de suite (32:27). Et peut continuer à rêver aux deux premières places.

Coubertin avait revêtu ses habits d’apparat. Plein comme un oeuf, comme il sait l’être pour les grandes soirées européennes, et survolté pour porter les siens jusqu’aux cîmes du handball européen. Et ce soir, Paris a dominé un vrai grand d’Europe, une équipe de Kielce qui restait sur sept victoires de suite, dont deux face à Barcelone. Mais les Parisiens n’ont eu que faire des statistiques, s’appuyant sur leur domination physique pour battre, enfin, un grand d’Europe cette saison. “On avait envie de bien faire, après les erreurs bêtes qu’on avait pu commettre au match aller. Ca s’est vu dans les quinze premières minutes, où on a mis beaucoup d’intensité” notait Mikkel Hansen, meilleur buteur de son équipe avec sept réalisations.

Et effectivement, Paris a marché sur le premier quart d’heure de la rencontre. Vincent Gérard avait donné le ton en sortant le premier kung-fu de Dylan Nahi et en allant brancher son ancien coéquipier. Nédim Rémili avait appuyé sur l’accélérateur, jusqu’à donner six buts d’avance aux Parisiens. Mais l’entrée d’Alex Dujshebaev métamorphosait la formation polonaise, Paris restait muet pendant sept minutes et à la pause, tout restait à faire.

Mais Luc Steins est sorti de sa boite. Après une première période en demi-teinte, il a ouvert des brèches énormes dans la défense polonaise, les exploitant pour lui-même pour offrant des caviars à ses coéquipiers. A ce petit jeu, Rémili s’est régalé, emmenant dans sa rage de vaincre toute une formation parisienne au diapason. Kielce n’avait plus que la provocation pour tenter de recoller, mais dans une deuxième période tendue, les hommes de Raul Gonzalez gardaient la tête froide. Ils bénéficiaient même d’un petit coup de pouce du destin quand Artsem Karalek vendangeait un ballon de -4 dans la dernière minute. Permettant à Paris de reprendre le goal-average particulier.

Possible que les cinq buts d’avance de ce soir jouent un rôle crucial dans la course aux deux premières places du groupe, qualificatives directement pour les quarts de finale. Alors que Kielce reste leader du groupe B, Veszprem, Barcelone et Paris se tiennent en deux points. Et la semaine prochaine, c’est le grand Barça qui visitera Coubertin, un géant qui n’a plus perdu contre le PSG depuis 2016. Mais on a vu ces derniers temps que les pieds des colosses pouvaient devenir d’argile dans l’ouest parisien…

Kevin Domas

Pub Espace Pronos EHFCL

36 CommentairesPoster un commentaire

  1. JO - le 3 décembre 2021 à 00h57

    Avec ni plus ni moins que le meilleur gardien olympique dans ses rangs, Paris peut clairement viser plus qu’un Final4 cette saison !

  2. ChrisSV92 - le 3 décembre 2021 à 01h02

    Beau match belle ambiance un match électrique comme on les aime.

    Attitude de Nahi décevante et douteuse , peut-être qu avec son compte en banque son melon a grossi lui aussi.

    Paris sera la pour la lutte aux 2 premières places dans une poule la plus forte jamais vu en LDC…

    • OhHandy - le 3 décembre 2021 à 09h14

      Attituide de Nahi décevante ? Ah bon ? Et en quoi je te prie ?

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).