Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LdC (F)

Brest éliminé de la Ligue des champions à Esbjerg

, par Lanfillo

Battu de trois buts à l'aller à la Brest Arena, n'a pas réussi à prendre le dessus à Ebjerg au play-off retour de la Ligue des champions (27-24). Après trois présences dans le top 8, le BBH ne verra pas les quarts de finale cette saison.

L'opération s'annonçait compliquée pour Brest : faire tomber Esbjerg chez lui, en s'imposant d'au moins trois buts pour compenser la défaite de l'aller à domicile (25-28). Les joueuses de Pablo Morel n'ont pas démérité, mais elles n'ont pas réussi à faire tomber le vice-champion du Danemark (27-24). Les Brestoises ont manqué d'efficacité dans la ville portuaire du Jutland, alors qu'elles ont pourtant opposé un sacré défi aux favorites danoises. Brest quitte la Ligue des champions la tête haute, mais avec une pointe d'amertume, forcément.

Brest a buté sur la défense danoise

Les Brestoises sont à la hauteur du rendez-vous en première période, en faisant jeu égal avec les Danoises dans les vingt premières minutes. Les bonnes parades de Julie Foggea (6 en première période, 11 au total), qui repousse notamment un 7 mètres de Nora Mørk (10'), et les buts de Jenny Carlson (4 en première période, 5 au total) permettent à Brest de rester à hauteur, avant que, dans les dix dernières minutes de la première période, Esbjerg parvienne à prendre deux buts d'avance (10-8, 24'). L'écart de deux buts est tenu par les Danoises jusqu'à la mi-temps (14-12, 30').

Au retour des vestiaires, le staff brestois tente la solution Darly Zoqbi de Paula dans les cages, solution non concluante puisque la Brésilienne ne parvient pas à repousser de tir des coéquipières d'Henny Reistad. La meneuse norvégienne a encore été excellente ce dimanche, avec 6 buts marqués et un titre de meilleure joueuse de la rencontre mérité. Dans le même temps, Anna Kristensen enchaîne les arrêts (11 au total), la défense d'Esbjerg est également au rendez-vous, et l'écart se creuse en faveur des Danoises (21-16, 41'). Pablo Morel tente alors le tout pour le tout en mettant en place le jeu à 7. Cela marche plutôt bien puisque les Françaises marquent, et assurent un bon repli défensif. La performance brestoise en défense, face à l'une des meilleures attaques de la compétition, est d'ailleurs à souligner. Sur un jet de 7 mètres entré de justesse dans le but danois, Alicia Toublanc ramène son équipe à deux longueurs (23-21, 52').

Les regrets à mettre plutôt sur la phase de poules

Mais il y avait encore cinq buts, sur l'ensemble des deux parties, à remonter, en huit minutes. La tâche devenait de plus en plus herculéenne, et les Brestoises n'ont pas réussi à l'accomplir. C'est même tout le contraire, Esbjerg est vite repassé à quatre buts d'avance (25-21, 55'), s'assurant cinq dernières minutes plus tranquilles. Comme à l'aller, Brest s'incline de trois buts (27-24), et comme à l'aller, on peut se dire que les Brestoises n'étaient pas si loin. Mais Esbjerg, plus constant, plus sûr de son jeu, était plus fort sur les deux matchs. Les Danoises affronteront le CSM Bucarest en quarts de finale.

Cette saison, Brest était trop juste pour prendre le dessus sur les cadors européens comme Esbjerg. Pour que Brest parvienne à accrocher les quarts de finale, il aurait peut-être fallu tomber sur un autre adversaire, plus abordable que le troisième de la poule B, très difficile à manier cette saison. Les regrets pourraient alors être portés plutôt sur la phase de poules compliquée, dont le BBH est ressorti de justesse dans une lutte à trois avec Bietigheim et Krim. Les Bretonnes doivent désormais se concentrer sur les enjeux nationaux et notamment préserver sa deuxième place des appétits de Nantes, Chambray et Paris 92, pour revenir, l'année prochaine, en Ligue des champions. Et tenter de retrouver une place dans le top 8 européen.

MG

Prochain match TV

HBC Nantes

20:45

Ven. 31 Mai.

USAM Nîmes Gard

Voir le programme TV

Plus d’actualités

0 0 votes
Évaluation de l'article
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
cochonne
cochonne
1 année il y a

Bonjour
La saison 2020 a étė le point culminant d'une progression linėaire vers les sommets pour ce club sauf qu'au lieu de consolider on a voulu rėvolutionner ce qui a mis un bon coup de frein aux ambitions.
Ainsi va la vie d'un club, le recrutement pour la prochaine saison semble sėduisant, pour l'instant et le manque de densitė du championnat gomme pas mal les erreurs au contraire de la LDC., mais attention à trop stagner on finit par rėgresser.

Sasori9
Sasori9
1 année il y a
Répondre à  cochonne

C'est le choix de Brest sur Morel qui a foutu le bordel… Ce coach n'est pas un habitué de haut niveau, il ne sait pas gérer les stars internationnaux et encore moins il ne connait pas la rigueur de LdC.
Quand un club est dirigé par la direction qui ne connait pas le haut niveau et il se permet de choisir un coach qui n'a pas mis les pieds en LdC…. c'est un gros pb.
C'est pareil au football, au basket, en…;
Il n'y a que rugby qui échappe !!!

Averell
Averell
1 année il y a

Dommage pour Brest.
Tres belle article dans l'equipe de dimanche sur Jenny Carlson.

3
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x