LdC (M)

Paris remporte un sprint fou face à Veszprem

Au terme d’un match complètement fou, le Paris Saint-Germain s’est imposé pour l’honneur face à Veszprem (37-35).

Kylian Mbappé, la star du Paris Saint-Germain, ne se sera pas déplacé pour rien. Comme la saison passée au même stade de la compétition, le PSG et Veszprem se sont livrés un duel de toute beauté. Sauf que cette fois, ce ne sont pas les Hongrois qui l’ont emporté.

Pourtant, Veszprem était la seule équipe à avoir un enjeu dans cette dernière rencontre de la phase de groupe. Il lui fallait absolument s’imposer pour espérer accéder directement aux quarts de finale, pour lesquels les Parisiens ont déjà validé leur équipe. Mais à en voir la détermination des Parisiens à revenir dans la partie, on aurait dit que eux aussi devaient à tout prix prendre les points.

On parle bien de revenir car, pendant vingt minutes, on n’a vu qu’une seule équipe sur le terrain. Au quart d’heure de jeu, Veszprem comptait neuf longueurs d’avance et tournait au rythme d’un but inscrit par minute. Les temps-morts posés par Raul Gonzalez n’y changeaient rien, les changements de gardien non plus. Seul Dominik Mathe sortait timidement la tête de l’eau.

Puis, Sadou Ntanzi a pris les choses en main. Avec quatre buts en quatre minutes, le jeune demi-centre a stoppé l’hémorragie, avant que la défense ne se permette encore quelques stops. A la pause, l’écart était encore de cinq buts (19-24), Veszprem avait déjà planté vingt-quatre fois, mais on sentait un retour possible.

Et il n’a fallu que huit minutes à Paris pour se remettre dans le sens de la marche. Le temps pour Jannick Green de faire oublier sa première période fantomatique, au point de cumuler dix arrêts dans le seul second acte. Pour Elohim Prandi, quelconque en première période, de se mettre dans le bon sens et de fêter chacun de ses buts (7 au total) avec un salut pour la tribune présidentielle.

Et Veszprem, pris dans la lessiveuse, n’a jamais réussi à retrouver le fil de sa première période presque parfaite. Luc Steins de retour, Paris poussait chaque ballon, alors que Syprzak et Prandi enquillaient les buts. Et Paris a pris le large, passant un delta de neuf buts à son adversaire pour prendre le large et ne plus être revu.

Les Parisiens terminent donc cette phase de groupe par un succès pour la gloire face à Veszprem, qui devra, quant à lui, passer par la case huitièmes de finale, où ils croiseront leurs compatriotes de Szeged.

Pub Espace Pronos EHFCL

14 CommentairesPoster un commentaire

  1. Philippemhb - le 2 mars 2023 à 00h35

    Et pendant ce temps, et comme depuis trois ans, Tobias Grondahl en a encore mis 6 à Kiel ce soir (le double de son compatriote Sagosen….
    Un fantasme de le voir jouer au MHB en doublette avec Villeminot (il n'aurait certainement couté plus cher que les 250000€ déboursés pour acquérir Skube le trentenaire…)

    • Ewen WP - le 5 mars 2023 à 11h47

      Philippe, je vais te faire plaisir en t'ôtant un regret : Grondahl (dont j'ai vu quelques matchs car il est vraiment beau à voir jouer) fait une saison très poussive avec une première partie de saison carrément indigne de son talent (et de sa saison passée).
      Oui il met 60 buts mais 1. Parce qu'il tire les pénos et 2. avec une efficacité dégeulasse. Hors 7M, il est à 37/82, 45% d'efficacité. Après il est dans une équipe qui joue mal mais le comparer avec Villeminot et Skube c'est juste impossible. Les deux sont bien, bien au-dessus. Après dans 2, 3 saisons on en reparle mais pour le moment, le MHB a bien choisi sa recrue

  2. Philippemhb - le 2 mars 2023 à 00h42

    En tout cas bravo au PSG, très probable futur champion de France, pour ce que ce club réalise…
    Et en plus il se renforce avec Nenadic…
    Il va falloirt se défoncer pour obtenir un résultat contre eux en avril…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).