LdC (F)

Győr de nouveau en finale

Photo : Bertrand Delhomme / HandNews

Dans la première demi-finale du Final4 féminin à Budapest, Győr s’est imposé contre Podgorica grâce notamment à une fantastique défense et s’est qualifié pour la finale de la Ligue des champions.

Le double vainqueur de la Ligue des champions, Győr, avec une impressionnante statistique de dix demi-finales disputées sur les onze dernières saisons, rencontrait à Budapest une autre grosse écurie du handball féminin européen, le Buducnost Podgorica qui jouait à lui sa onzième demie.

La formation monténégrine a pu se préparer à ce Final4 avec une motivation supplémentaire car son noyau dur allait quitter le club la saison dernière, c’était donc leur dernière chance d’atteindre ensemble les sommets.

Il n’est pas nécessaire de présenter mutuellement les deux équipes car elles se sont déjà rencontrées 16 fois par le passé dans la plus grande compétition européenne avec la balance penchant du côté de Győr qui s’est imposé neuf fois en outre de quatre matchs nuls et trois victoires monténégrines.

Les deux équipes sont arrivées avec un effectif complet pour cette demi-finale.

Devant plus de dix mille personnes, Győr s’est très vite bien lancé dans la partie, avec un mur de défense quasiment impénétrable, les Hongroises n’ayant encaissé qu’un seul but dans les huit premières minutes. S’appuyant sur cela, les championnes de Hongrie se sont également appliquées de l’autre côté du terrain et ont pris trois buts d’avance au premier quart d’heure (4–7). Győr a réussi à creuser l’écart même en infériorité numérique grâce au trio Groot-Amorim-Görbicz (26e : 6–11) mais a quelque peu relâché la pression en fin de période et Podgorica, mené par Katarina Bulatovic et Cristina Neagu qui ont marqué à elles seules tous les buts des Monténégrines, a recollé à trois longueurs en profitant des erreurs hongroises (9–12).

Győr a démarré la seconde période comme la première, par une superbe défense : il a fallu neuf minutes à Podgorica pour marquer après la pause (10–15). Suite à sa troisième exclusion temporaire, Zsuzsanna Tomori, joueuse importante de la défense magyare, a écopé d’un carton rouge. Cela n’a cependant pas influé sur le match car la base arrière hongroise a continué d’exceller en attaque (52e : 16–22). Le Buducnost n’est jamais parvenu à revenir au score et la fin de match ne réservait donc plus aucun suspense. Győr s’est ainsi qualifié pour sa cinquième finale de Ligue des champions (20–26).

Nycke Groot nous a dit après la rencontre que la défense de Gyor était “très bonne”, ce qui a “posé la base de notre succès”. Elle a ajouté : “Nous avons beaucoup utilisé la vidéo pour nous préparer. Nous sommes très durement battues et cela a porté ses fruits”.

Ligue des champions féminine, Final4, 1ère demi-finale
BUDUCNOST PODGORICA–GYŐRI AUDI ETO KC 20–26 (9-12)
Budapest, Papp László Sportaréna, 12 000 spectateurs. Arbitres : Nastase, Stancu (roumaines)
BUDUCNOST : Neagu 7, Bulatovic 6, Achruk 2, Cvijic 2, Jaukovic 2, Ramusovic 1
Entraîneur : Dragan Adzic
GYŐR : Görbicz 9, Groot 5, Amorim 4, Broch 3, Bódi 2, Hársfalvi 1, Mørk 1, Tomori 1
Entraîneur : Ambros Martin
Penaltys : 4 mins, 10 mins
Carton rouge : Tomori (3×2 mins)

Réactions en conférence de presse

Dragan Adzic : Győr a mérité la victoire. Nous étions bien meilleurs la saison dernière, nous avons perdu plusieurs joueuses depuis.

Ambros Martin : Ce match était très dur mais nous nous sommes concentrés jusqu’au bout. Nous avons fait attention à tout ce que nous pouvions et nous avons gagné.

Katarina Bulatovic : Győr était bien meilleur que nous aujourd’hui. Nous n’avons pas trouvé notre défense, nous sommes très déçues mais notre adversaire était plus fort.

Eduarda Amorim : Notre défense a été remarquable, c’est ce que j’aimerais conserver pour demain.

A Budapest : Miklós Dorsch, Péter Kiss

Pub Espace Pronos EHFCL

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. bref - le 6 mai 2017 à 17h15

    Équipe de haut niveau c’est un fait. Mais l’esprit sportif est toujours très moyen. Dommage!

  2. Sasori9 - le 6 mai 2017 à 19h50

    La défaite de Buducnost est basé sur deux choses :
    1 Leurs deux gardiennes sont inexistantes, elles ne sont pas dans leurs habitudes, surtout Zoqba…. Elles sont incapable de faire plus d'un arrêt…. Par contre elles encaissent trop de buts faciles !
    2 les jeunes ont bcp mal à gérer le stress vu le nombre de tir à coté, crispation
    Ca ne pardonne pas face à All Star Europe euh non Gyor.

    Je ne sais pas ce qu'il va se passer pour Buducnost pour l'année prochaine, il y a deux joueuses importantes pour le club vont quitter cet été : Pivot Cvijic (Vardar) et la Killeuse Neagu ( Bucarest).
    Ce match ressemble bcp Metz-Gyor, Gyor ne fait que profiter les erreurs de Buducnost.
    Décu que Buducnost a échoué. J'espère que Vardar va gagner demain.

    • ANues - le 7 mai 2017 à 03h18

      Moi ça m'a rappelé la finale d'il y a deux ans Larvik – Buducnost, avec Larvik,dans le rôle de Buducnost 🙂
      Fin d'un cycle, exactement comme pour Larvik cette année!!
      Un non match pour les gardiennes, triste que cela arrive sur une demie-dinale (sèche).
      Grimsbø a été à l'image de Leynaud.

      Espérons que pour cette finale, elles soient toutes,les deux au top. Bref qu'on ait une finale comme l'an passé !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves