LdC (M)

Kielce tombe, Rhein-Neckar et Barcelone à égalité

Si les clubs français ont réussi un weekend parfait avec trois victoires, le weekend de Champions League a réservé de bien belles rencontres, à l’image du choc du dimanche soir entre Barcelone et Rhein-Neckar Löwen, conclu sur un match nul (31-31).

Groupe A :

C’est, peut-être, un moment historique. Au delà de sa première victoire de la saison en Champions League, le HBC Nantes pointe ce dimanche à la première place du groupe A après sa victoire sur Szeged (30-26). Il s’en faut de peu, puisqu’à la différence de buts générale, les hommes de Thierry Anti sont à égalité avec les tenants du titre, le Vardar Skopje, qui sera également leur prochain adversaire samedi prochain. Les Macédoniens ont contrôlé la première période, passant avec quatre buts d’avance à la pause (13-9), avant de se faire reprendre juste après le repos. Un 4-0 et Plock était de nouveau dans le match avant de craquer de nouveau, incapable de trouver les chemins des filets. Ivan Cupic et Vuko Borozan en profitaient pour sceller le score du match, emporté par le Vardar 26-22. Dans le choc du weekend, Barcelone et Rhein-Neckar Löwen n’ont pas réussi à se départager. Avec six buts d’avance à la pause (18-12), on aurait pu penser que les Blaugrana étaient partis pour l’emporter. Pourtant, les Allemands refaisaient leur retard, portés par le duo Schmid-Pekeler (respectivement 6 et 7 buts). Les trois dernières minutes étaient tendues, avec Entrerrios et Rivera écopant chacun de deux minutes. Malgré l’inférioté numérique, Dika Mem inscrivait son septième but à quelques secondes du terme, avant que, dans un ultime rebondissement, Patrick Groetzki n’égalise sur le gong (31-31). Dans le dernier match du groupe, Kristianstad et Zagreb n’ont pas pu se départager (28-28). Zarko MArkovic, la recrue croate a eu beau marquer à sept reprises, aucune des deux équipes n’a su forcer la décision dans les cinq dernières minutes.

Groupe B :

Dans l’autre poule haute, Veszprem, Paris, Flensburg et le Meshkov Brest ont tous remporté leur premier match. Les Hongrois ont mis une mi-temps pour se réveiller sur le terrain de Celje, menés 16-18 à la pause. Les coéquipiers de William Accambray (1 but) ont repris les commandes en seconde période, grâce à un Maté Lekai en feu (11 buts), pour s’imposer finalement assez largement (39-31). Flensburg, à domicile, a également eu toutes les peines du monde à s’imposer face à Aalborg. Les Danois menaient de deux buts à la pause, de quatre après 37 minutes de jeu et il a fallu que Rasmus Lind, le gardien arrivé en tant que joker médical, ne fasse un festival dans le dernier quart d’heure pour permettre à Flensburg de s’imposer (30-27). Une victoire sans la manière, mais une victoire précieuse alors que les Flensburgers se déplaceront à Veszprem le weekend prochain. Alors que le PSG a dominé Kiel avec la manière, le Meshkov Brest, son prochain adversaire, n’a laissé aucune chance aux Polonais de Kielce, vainqueur de l’épreuve en 2016. Les Biélorusses ont pris les commandes après dix minutes de jeu pour ne jamais les lâcher, traversant le match avec quatre buts d’écart, avant de s’imposer de trois (28-25).

Groupe C :

Les Danois de Skjern ont assumé leur rôle de favori du groupe C face aux Roumains du Dinamo Bucarest. Les coéquipiers de Hugo Descat (3 buts) n’ont pas eu grand-chose à opposer à une équipe danoise en grande réussite offensive, à l’image de la paire suédoise Olsson-Konradsson (6 buts chacun), qui s’est finalement imposée 39-28. L’autre belle victoire de la semaine est à mettre à l’actif des Suisses de Schaffhausen, qui avait ouvert les hostilités jeudi en battant Elverum (36-30). Si le Norvégien Gulliksen a bien inscrit huit buts, ses coéquipiers n’ont pas tenu la distance, lâchant du lest en seconde période tandis que Luka Maros et Gabor Cszaszar enfilaient les buts pour permettre au Kadetten de l’emporter. Enfin, dans le dernier match de la poule, Velenje s’est imposé sur la plus petite des marges face à Ademar Leon (23-22). Les Slovènes ont compté jusqu’à quatre buts d’avance en début de seconde période mais ont fini par se faire rattraper dans le money-time. Heureusement pour eux, un dernier but de Cehte et surtout un arrêt de Ferlin sur le gong ont permis aux leurs de prendre leurs premiers points.

Groupe D :

Montpellier a beau avoir donné une superbe prestation avec une large victoire à la clé face au Metalurg Skopje (32-22), le club héraultais n’est pourtant pas premier au classement de sa poule ! Et non, car le Motor Zaporozhye a trouvé le moyen de l’emporter de treize longueurs face à Chekhov jeudi (36-23). Le prochain adversaire de Montpellier a bien tenu une mi-temps, encore dans la course à la pause (16-21) avant d’exploser dans le second acte sous les coups de boutoir d’Aidenas Malasinskas (7 buts). Enfin, le Sporting Portugal, issu des qualifications, est allé chercher sa première victoire sur le terrain du Besiktas (30-26). Emmenés par les huit buts de son ailier droit Pedro Portela, les Portugais ont fait parler leur expérience, incarnée par l’ancien de Plock Tiago Rocha ou Felipe Borges, bien connu des supporters montpelliérain. Le Sporting passera un test bien plus révélateur dès le weekend prochain avec la réception de Zaporozhye.

Retrouvez tous les résultats et classements de la Champions League ici.

Kevin Domas

Pub Espace Pronos EHFCL

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. julien - le 18 septembre 2017 à 22h20

    Encore un très bon match de Tim N’Guessan, il semble en confiance depuis le début de saison..de quoi rendre jaloux Wael.
    Plus qu’à reproduire la même chose en bleus

  2. Kieler - le 19 septembre 2017 à 08h12

    C'est vrai, il a été titulaire dimanche. Très bon match de sa part, enfin j'ai envie de dire. Non pas qu'ils faisaient uniquement de mauvais match auparavant mais je trouve qu'il était un peu en-dessous de ce qu'il pouvait vraiment apporter au Barça. Là, c'était un vrai bon match. Tant mieux pour Barcelone et tant mieux pour l'EdF.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).