Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LdC (M) - J6

Montpellier n'est pas passé loin face au Champion

, par Zorman

Sebastian Karlsson (Montpellier HB)

Dans un match de haut niveau et serré de bout en bout, Montpellier s'est progressivement vu dépassé par les champions en titre de Magdeburg (25-28).

Une semaine après sa défaite au Danemark, face à GOG, les joueurs de Montpellier reçoivent le vainqueur de la Ligue des Champions en titre : les Allemands du SC Magdeburg. Avec les absences, toujours, de Yannis Lenne, Stas Skube et plus récemment de leur arrière gauche égyptien Ahmed Hesham, les hommes de Patrice Canayer feront face à des adversaires quasiment au complet, où seul l'Islandais Gísli Þorgeir Kristjánsson manque toujours à l'appel.

Simonet en dynamiteur en début de match

Dès le début de la rencontre, bien que de retour de blessure depuis moins de trois semaines, Diego Simonet rappelle que Montpellier ne manquera pas de forces vives sur la base arrière. L'Argentin enchaîne plusieurs buts qui vont se lever le public héraultais, tandis que la défense Bleue s'offre quelques récupérations de balles ou arrêts de son gardien (4-1, 4'). Ce début de match doré ne dure toutefois pas éternellement, et  Felix Claar trouve, à force de batailler, plusieurs solutions au forceps dans le secteur central. Mais si Rémi Desbonnet fait une bonne entame, l'ancien de la maison Nikola Portner, acclamé à son entrée par le public, ne tarde pas à se réveiller non plus. Arrêtant un pénalty et deux tirs au près, il aide grandement les siens à recoller au score, et passer devant sur une montée de balle conclue par Matthias Musche (5-6, 12').

Diego Simonet (Montpellier HB)

C'est le moment choisi par Patrice Canayer, comme à son habitude au quart d'heure de jeu, de faire tourner les effectifs. Bien lui en a pris, car Hugo Monte nettoie la lucarne dès sa première attaque, rapidement suivi par Alexis Berthier qui trouvera une solution dans le duel (7-6, 15'). Les deux jeunes joueurs se trouvent également précieux dans une défense française qui monte en intensité, avec un axe Berthier-Konan-Nacinovic pour le moins rugueux. En face, Bennet Wiegert n'est pas sans solutions face aux changements proposés par Montpellier : la défense allemande se resserre aussi avec un Oscar Bergendahl harcelant les attaquants français. En attaque, Janus Smarason prend le relais de Claar comme poison du secteur central et trouve lui aussi quelques espaces au forceps. Un jeu à 6 avec deux pivots montre aussi son efficacité, permettant aux joueurs du SCM de recoller, et même de passer devant sur une somptueuse roucoulette de Tim Hornke (11-12, 27'). Heureusement pour les supporters montpelliérains - et malheureusement pour la dizaine de supporters magdebourgeois présents pour l'occasion -, tout va sourir aux locaux dans les derniers instants et Sebastian Karlsson conclut un 3-0 sur le gong dans la cage vide (14-12, 30').

Portner bourreau de ses anciens partenaires

De retour au coeur du FDI Stadium, les Allemands ne font pas dans la demi-mesure, et deux buts consécutifs de Félix Claar remettent les visiteurs à niveau (15-15, 31'). Le début de second acte est accroché, la salle est bouillante : Montpellier continue de poser des soucis aux arrières adverses et à trouver des solutions en attaque... mais ces solutions ne sont pas toujours converties en buts, et les contre-attaques magdebourgeoises s'intensifient, tandis que Nikola Portner monte à ébullition entre ses poteaux. À 20 minutes du terme, le carton rouge d'Arthur Lenne fait pencher la balance du côté allemand : la supériorité est bien gérée par le SCM, et Nikola Portner éteint l'impeccable Sebastian Karlsson sur 7 mètres (18-20, 43'). Relégués jusqu'à -3 (19-22, 46'), Montpellier va tenter de trouver des ressources pour rester dans la rencontre : Sebastian Karlsson continue d'empiler les buts, et l'entrée de Charles Bolzinger fait du bien avec quelques arrêts supplémentaires (22-23, 49').

Nikola Portner (SC Magdeburg)

Le money time ouvre donc tous les possibles, mais malgré les retours de Simonet et Berthier, qui apportent leur percussion, Magdeburg va reprendre les devants. Nikola Portner est toujours aussi infranchissable, et les attaquants allemands trouvent la solution, même au bout de leurs possessions (23-26, 54'). Le missile d'Alexis Berthier, la défense avancée de Jaime Fernandez ou les arrêts de Charles Bolzinger n'y feront rien, Montpellier ne sera pas passé loin, mais s'incline dans les derniers instants (25-28).

V. Porte : "Notre ligne, c'était de jouer l'audace à fond"

"C'était vraiment un match difficile face à une équipe de Montpellier qui nous a posé de vraies difficultés malgré ses blessés, reconnaît l'entraîneur allemand Bennet Wiegert en conférence de presse. En première période, on s'est vraiment battus pour rester dans le match, et le fait d'être en retard de deux buts à la pause n'était vraiment pas satisfaisant." Il se satisfait néanmoins d'un second acte bien plus à l'avantage de son équipe, tant en défense qu'en attaque, où ses joueurs ont davantage pu déployer leur jeu sur grand espace. "C'est dommage parce qu'on mène toujours nos matchs de Ligue des Champions à la 40ème minute, note le coach adverse, Patrice Canayer. Mais on a du mal à bien terminer..." Un constat que partage le jeune Alexis Berthier, auteur de plusieurs beaux buts, mais également d'une passe ratée lors d'une contre-attaque décisive au coeur du money time. "On a eu du mal à se relancer en début de deuxième, et on a progressivement perdu en lucidité."

Alexis Berthier (Montpellier HB)

En face, Valentin Porte et Diego Simonet veulent aussi noter les bons points à retenir d'un match accroché de bout en bout face à l'un des cadors de Bundesliga."Notre ligne de conduite c'était de jouer l'audace à fond. Et jouer l'audace à fond implique une marge d'erreur qu'il faut accepter, concède le capitaine. Je ne sais pas si c'était un beau match car il y avait beaucoup de duel, c'était très haché, mais c'était une rencontre physique et tactique qui nous a demandé de rester concentrés de bout en bout." L'Argentin se satisfait lui aussi de l'énergie déployée par son équipe d'entrée de jeu. "On a très bien démarré, on s'est enflammés en début de match et on est globalement contents de ce qu'on a montré ce soir, résume Diego Simonet. Ensuite, le carton rouge, c'est un risque face à des équipes qui jouent autant de duels, et Nikola Portner qui nous connaît bien a fait un gros boulot."

N. Portner : "J'ai voulu préparer l'équipe au mieux pour venir à Bougnol"

En zone mixte, le portier Nikola Portner ne cache pas sa satisfaction suite au succès de son actuelle équipe, face à son ancienne. "On savait qu'on allait souffrir, et j'ai essayé de préparer au mieux mon équipe pour venir à Bougnol. On sait que même avec des blessés, c'est une salle qui transcende les joueurs, et c'est un énorme plaisir de revenir ici, raconte celui qui avait soulevé le graal européen avec le MHB. Aujourd'hui, il n'y a plus que trois joueurs avec qui j'ai été champion d'Europe, même si j'avais joué avec plusieurs autres au centre de formation !" Si le joueur suisse reste humble sur sa prestation, son coach ne manquera pas d'éloges en zone mixte. "Je pense que c'était un match particulier pour lui ici, reconnaît Bennet Wiegert. Avec ses 16 arrêts, il a fait un super match et nous a ouvert beaucoup d'options en attaque."

Bennet Wiegert (Entraineur SC Magdeburg)

Côté montpelliérain, si l'entraîneur ne nie pas le beau match de son ancien joueur, il voit le résultat d'un autre œil. "Je sais que le coach de Magdeburg va voir la belle performance du gardien, mais moi je vois une trop faible efficacité au shoot". S'il reconnaît l'état d'esprit et l'engagement irréprochables de ses joueurs, Patrice Canayer ne peut cacher sa frustration du résultat. "On avait bien commencé, mais notre niveau technique s'est étiolé au fur et à mesure, et on doit rater une dizaine de tirs à 6 mètres. On termine avec moins de 60% d'efficacité au shoot, et seulement 24% d'arrêts de gardiens. C'est trop peu pour la Ligue des Champions." Questionné sur le besoin d'un joker sur la base arrière, le coach héraultais, qui vit sa 20ème et dernière saison sur les bancs du MHB, souhaite d'abord s'intéresser aux joueurs présents. "Il faut déjà qu'on arrive à mieux jouer pendant 60 minutes avec les joueurs qui sont là, et ensuite on se posera la question des absents." D'ici là, les prochaines échéances seront en Starligue, avec la réception de Saran ce samedi. Côté Ligue des Champions, les prochaines rencontres seront décisives, avec la double confrontation face aux Portugais de Porto.

Retrouvez tous les résultats et classements dans l’espace Résultats du site.

À Montpellier, Antoine Piollat

Prochain match TV

Orlen Wisla Plock

20:45

Mer. 21 Fév.

Montpellier HB

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
22 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Philippemhb
Philippemhb
3 mois il y a

Encore un match que Montpellier a perdu, d'abord contre lui même et ensuite contre Portner.
Le scénario, désormais millésimé MHB c'est; je gagne à la mi-temps et je perds à la fin.
La présence d'Arthur Lenne est très préjudiciable au rendement de l'équipe et ça se confirme de matchs en matchs…mais ce n'est pas le seul…
Presque tout le monde est passé au travers à part Villeminot, Bolzinger et le seul qui a été au top c'est Karlson qui me surprend agréablement de jours en jours.
Aucun intérêt de prendre un arrière gauche pour remplacer Hesham et de casser la tirelire pour Mathé…
Il faut considérer cette saison comme une année de transition et préparer la suivante…

NICOLAU
NICOLAU
3 mois il y a
Répondre à  Philippemhb

Jamais tu peux ne pas reconnaître que l’adversaire qui je te rappelle est le tenant du titre et un des cadors du plus dense des championnats national.Etait plus fort,il manque un petit plus pour le MHB pour rivaliser avec ce genre d’équipe.

Philippemhb
Philippemhb
3 mois il y a
Répondre à  NICOLAU

Montpellier a aussi fait une mauvaise phase de groupe en LDC en 2018/2019 avec le statut de champion 2018 ce qui ne veut pas dire grand chose.
Magdebourg a perdu à domicile contre Veszprem puis à Barcelone a gagné à domicile contre Porto en encaissant 33 buts….
Je juge un adversaire sur ce qu'il se passe sur le terrain à l'instant "T" et il y a de quoi être frustré quand on s'aperçoit que, même avec de nombreux absents, il y a avait la place non pas pour "pas passer loin" mais pour gagner…
Arthur Lenne, qui est un personnage charmant et plein de bonnes volontés, n'a pas le niveau et sa présence sur le terrain pénalise le rendement de l'équipe (ce qui s'est passé hier de façon très clair) symbolise ce que je pense…
L'importance de sa sortie, sur carton rouge mérité, est clairement un élément déclencheur d'un match qui tourne à l'avantage de l'adversaire si l'on ajoute la bien mauvaise idée de Berthier de faire une passe à un co équipier devant lequel se trouve une forêt de bras allemands qui n'en demandaient pas tant…
Il a du passer une bien mauvaise nuit mais je ne lui en veut pas car il a super bien défendu avec talent et rugosité et qu'il est encore au centre de formation.
Il me tarde de voir ce que peut donner Lucas Guigon, qui cire le ban selon une volonté managériale éprouvée qui en a fait partir plus d'un, sur le terrain….

Barto04
Barto04
3 mois il y a
Répondre à  Philippemhb

Avant de parler de Guigon, il faut déjà donner du temps de jeu à Berthier tu ne penses pas ?

Philippemhb
Philippemhb
3 mois il y a
Répondre à  Barto04

Il faut donner du temps de jeu à tous les talents issus du centre de formation et pas seulement à quelques minutes du coup de siffler final…
Cela étant dit je crois plus en Guigon qu'à Berthier, même si ça se joue dans un mouchoir de poche.

Barto04
Barto04
3 mois il y a
Répondre à  Philippemhb

si il y a un interêt a prendre un arrière gauche pour remplacer Hesham. Le club est trop limité pour ses ambitions en championnat.
le problème c'est que visiblement les finances ne sont pas reluisants (dixit Canayer). c'est sur que racheter des contrats ( Skube dont on n'avait pas besoin, Hesham ce que je peux comprendre et peut-être Mathé pour lequel je suis partagé ) ça ne doit pas aider….J'espère que Deljarry ne va pas casser le jouet en agissant comme ça
Niveau entraineur, je me demande sir le MHB s'est renseigné sur Jordi Ribera ? il sera libre après les JO visiblement. Quitte a prendre un gars qui fait les JO comme MAthé, autant prendre un gars qui ne te coûtera rien et qui a montré qu'il pouvait gagner avec un effectif qui n'était annoncé comme favori ( 2 fois champion d'Europe avec l'Espagne ces dernières années)

anthonyche
anthonyche
3 mois il y a
Répondre à  Barto04

Oui j'ai soulevé cette idée, il y quelques semaines. Ribera sera disponible après les JO, il me semble que Andjelkovic finit son contrat cette année également. Ça vaut largement Mathé, ce qu'il montre avec Toulouse sans moyens c'est admirable.

Rouc34
Rouc34
3 mois il y a
Répondre à  Philippemhb

Déjà déclarer cette saison comme une saison de transition alors que le MHB sera peut être à 8/8 en championnat à la sortie du we et peut être toujours placé pour la qualif en ligue des champions après la double confrontation face à Porto ?

J’en ai lu pas mal mais j’avoue que là les bras m’en tombent.

Le groupe est très limite dans sa configuration actuelle pour le très haut niveau ligue des champions. Les matchs se perdent sur la durée, sur les rotations, de fait. Mais on voit que l’équipe n’est pas larguée, elle a pratiquement existé dans chacun des matchs dans un groupe pourtant extraordinairement relevé.

Il n’y a encore pas pour l’heure matière à déchanter. Personne n’est jamais bon mais tu es dans les clous encore partout. 😊

Ben
Ben
3 mois il y a
Répondre à  Philippemhb

Donc c était l entraîneur de Magdeburg que Deljary visait….

anthonyche
anthonyche
3 mois il y a
Répondre à  Ben

Il visait un entraîneur Allemand ou un un entraîneur étranger qui exerce en Allemagne?

Ben
Ben
3 mois il y a
Répondre à  anthonyche

L équipe parle de lui en tout cas.

Galactique
Galactique
3 mois il y a

C est vraiment dommage car il y avait la place pour remporter ce match . Un déchet aux tirs à 6 m trop important , et les gardiens très moyens , voilà le constat . A chaque match Arthur Lenne fait des grosses fautes qui sanctionnent son équipe . La saison va être difficile , Hesham manque beaucoup a l équipe qui se retrouve avec quasiment la même base arrière que l an passe . Plus de tireurs de loin et un manque évident de volume surtout pour la ligue des champions. Finir dans les 6 sera difficile pour se qualifier tout comme terminer aux deux premières places en championnat.

rkj4
rkj4
3 mois il y a

Je ne sais pas dans quel état (je veux dire avec combien d'éventuels absents) Magdebourg est venu à Montpellier. En tout cas, avec ses forces et ses blessés du moment, le Mhb n'a pas à rougir de cette… défaite. Ce qui signifie qu'il ne faudrait pas s'en contenter non plus : gagner de temps en temps contre un gros poisson européen, ça fait toujours plaisir.
Au passage, on a le droit de savourer la phrase de Canayer sur la performance de Portner : c'est pas très beau le déni.

Barto04
Barto04
3 mois il y a
Répondre à  rkj4

Deni je ne sais pas mais il y a quand même quelques tirs à 6 m ( mention spéciale à Simonet) qui sont en plein sur lui. C'est plus facile. Mais il a fait un gros match c'est vrai

Philippemhb
Philippemhb
3 mois il y a
Répondre à  rkj4

Qu'a t'il dit et sur quel canard ou site web?
J'ai hâte de lire…

Barto04
Barto04
3 mois il y a
Répondre à  Philippemhb

il suffit de lire l'article que tu commentes….

Philippemhb
Philippemhb
3 mois il y a
Répondre à  Barto04

Ah oui ça m'avait échappé…
Le plus grand talent de Canayer pour moi c'est son aisance devant un micro et ses pirouettes.
Pas étonnant qu'il soit engagé en politique.
Cela dit il a à moitié raison sur les tirs sur le gardien.
Le reste c'est le talent de Portner qui n'a pas été conservé (une erreur de plus)..

Barto04
Barto04
3 mois il y a

On pourrait dire qu'il y a 3 absent majeurs non remplacés coté MHB…mais non en fait car malgré ça le MHB doit gagner ce match tant il a paru au dessus en 1ere mi-temps. L'écart aurait du être plus important à la mi-temps sans ces ballons bêtement gâchés qui remettent Magdebourg dedans et au final je me dis que le +2 est presque miraculeux.
Pour moi désolé mais le coaching de Canayer n'est pas bon. il attends la 45e pour changer de gardien alors que Desbonnet ne faisait plus d'arrêt depuis la fin de 1ere mi-temps ( alors qu'en face….). Et puis pourquoi s'entêter avec Lenne en défense en laissant Panic sur le banc tout le match ? Marko à montré toutes ses qualités l'année dernière sur ce poste et il ne joue quasiment plus. Si le problème c'est les 2 changements attaque défense, autant utiliser à nouveau Konan en Pivot. ce ne sera pas pire
Sinon en attaque, Monte 1 seul tir alors que c'est notre plus gros bras. Aucune mise en situation alors qu'il est capable de tirer au dessus du contre.
J'ai bien aimé la rentrée de Berthier. il fait une erreur de jeunesse à la fin mais il a été présent en attaque et en défense. après avoir rongé son frein en début de saison, il a du temps de jeu et il est plutôt bon. Pourvu qu'il continue de progresser, le club en aura besoin

Philippemhb
Philippemhb
3 mois il y a
Répondre à  Barto04

Bien d'accord avec toi……….Berthier est tout excusé d'autant plusq que son erreur de jeunesse, d'autres en on fait de même malgré une longue expérience…

steph51MHB
steph51MHB
3 mois il y a
Répondre à  Barto04

C'est vrai que le MHB a bien dominé la 1er mi-temps et l'écart de 2 buts ne reflète pas l'intensité défensive et le bon match en attaque. La reprise est poussive, pas d'arrêt de gardien et je pense comme P. Canayer qu'il y a beaucoup de tirs ratés (Villeminot, Simonnet) et de précipitation dans le dernier 1/4 d'heure sur des contre-attaques.
Il a manqué un shooteur sur la base arrière pour mettre du danger de loin. Monte n'a pas été bien utilisé. Villeminot est plus à l'aise sur l'AG. Panic peut défendre car en 2eme mi-temps, il y a eu une baisse d'intensité. Bon match de Berthier qui a pris sa chance. Le métronome Karlsson a été précieux.
Par contre au pénalty, ce n'est pas fiable encore 2 loupés.

Philippemhb
Philippemhb
3 mois il y a

J'espère que l’entraîneur de Montpellier ce sera aperçu que Portner est redoutable avec ses jambes sur les tirs au sol et un peu moins sur les tirs hauts pour le match retour ça peut servir…

Sasori9
Sasori9
3 mois il y a

Âprès Montpellier, c'est PSG qui s'écroule à la deuxieme mi temps contre Kiel !!!!

Nos derniers articles

22
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x