CDF – 1/8e

Nantes serein vainqueur contre Tremblay

Nicolas Claire décisif ce soir avec ces 7 buts.

En se remettant immédiatement dans le bain de la compétition, les Nantais n’ont laissé aucune chance aux hommes de Christmann dans ce huitième de Coupe de France. Dominant de la tête et des épaules, le H s’est logiquement qualifiés pour les quarts et poursuivront donc l’aventure sur le quatrième tableau de leur saison. 

Requinqués, reboostés, au complet… et même plus, les hommes de Thierry Anti ont fait savoir à leur public et son adversaire du soir qu’ils étaient prêts à  lancer 2016. . « On a vraiment bien travaillé pendant la trêve mais on ne sait jamais ce qui peut se passer sur un match de reprise, surtout face à une équipe malmenée en championnat, rappelait le coach de la cité des ducs. Les efforts effectués en défense se sont vus et je crois que nous tenons une bonne base pour en faire une arme sur laquelle s’appuyer par la suite. » Une 0-6 en effet hermétique qui allait causer bien du souci à Salou et sa troupe, perpétuellement repousser par ce mur orchestré par Feliho et permettant au H de construire son avance (12-8 18e, 16-11 25e). En accélérant la cadence offensivement sous l’impulsion de son demi-centre Claire, Nantes enfonçait le clou en mettant encore plus à distance des Tremblaysiens vaillants sur le champ mais abandonnés par une paire de gardiens en mal d’arrêts (21-14, 33e).
Anti : « Un nouveau visage intéressant »
Alors oui, Tremblay aura bien eu les explosifs Bingo et Tuzolana pour tenir la marée et ne pas voir leurs hôtes partir trop loin (22-16 36e, 26-21 45e), reste que la marche à gravir s’avérait trop haute. Ajoutez un Schulz bien installé dans sa cage, aussi solide que sa fin 2015, et le HBC Nantes pouvait boucler son dernier quart d’heure en préservant ses forces en vue d’une fin d’hiver plus que chargée. “C’est un vrai luxe que de pouvoir compter désormais sur un groupe de dix-huit joueurs. et vu ce qui nous attend dans les deux mois qui arrivent, je suis heureux de pouvoir travailler de façon dense aux entraînements faire tourner mon effectif en match, expliquait Thierry Anti. Le message était clair à la mi-temps à savoir poursuivre sur ce rythme et on repart bien en seconde. Puis Tremblay revient à quatre buts. J’aurais été en colère dans un autre contexte de voir les gars lever un peu le pied après la pause mais là, on n’était pas franchement en danger. Et le fait d’être dans une formule de qualification directe, premier match d’une longue série… J’ai vu un match qui m’a beaucoup plus, une équipe avec un nouveau visage très intéressant, donc je suis satisfait.”

Un visage serein, sérieux et ne manquant pas de belles promesses, à commencer par la jeune recrue hivernale Sime Ivic, dont la production aura été irréprochable. Déjà bien intégré dans le système défensif, délivrant quelques passes ciselée et montrant de vraies aptitudes au tir, le Croate a connu une vraie belle soirée pour sa première à La Trocardière. ” Je ne pouvais pas espérer mieux, lançait-il dans un large sourire. La victoire évidemment, mais également beaucoup de plaisir pris avec mes nouveaux coéquipiers. Je suis bien entouré donc cela facilite l’intégration. Mais ce n’est que le début! On a encore de grosses échéances à préparer. Et puis retour au championnat dès mercredi, il faudra être de nouveau aussi engagés.”

L’unique pépin restera la blessure à la cheville de Komogorov (la même que celle déjà fragilisée il y a quelques semaines) , qui devrait donc rester au repos dans la semaine à venir.

Nantes-Tremblay : 32 – 27
Mi-temps : (19-14)

Nantes : Schulz (60′, 15 arrêts dont 2/5 aux penalties), Skof (0/1 aux penalties) ; Entrerrios 3/4, Claire 7/10, Rivera 8/9 (dont 2/2 aux pénalties), Ivic 5/7, Komogorov 4/4, Feliho 1/1, Balaguer 1/2, Salinas 1/3, Gharbi 1/1, Derot 0/1, Tournat 1/2, Delecroix, 1/2. Coach : Thierry Anti
Tremblay : Liszkai (40′, 7 Arrêts dont 0/1 aux penalties), Voncina (20′, 2 Arrêts dont 0/1 aux pénalties) ; Tomas 2/2, Salou 4/4, Courtois, Bojinovic 5/12 dont 4/6 aux pénalties, Miklavcic 0/1, Junisbekov 2/5 dont 0/1 aux penalties, Mem 0/2, Bingo 6/8, Maguy, Darras 0/2, Tuzolana 8/13, Slassi. Coach : David Christmann

HandNews nouvelle application

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. Morgan - le 7 février 2016 à 15h29

    Tremblay très mal en point..

    • leFnake - le 7 février 2016 à 15h39

      mon petit doigt me dit que ça serait bien pire que çà puisque Tremblay serait éliminé ! :O

  2. korogho - le 7 février 2016 à 15h31

    Ivic a été impérial ! On a l'impression qu'il est dans l'équipe depuis toujours, avec une présence défensive dans le tempo et d'intéressantes courses et prises d'intervalles en attaque. A noter aussi la bonne prestation de Komogorov, plutôt discret d'habitude, gâchée par sa blessure. Plutôt encourageant avant d'attaquer l'EHF et la CDL.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).