EdF (M)

La France entame son Mondial par une courte victoire

Pour son premier match dans le championnat du monde, l’équipe de France a disposé du Brésil (24-22). Tout n’a pas été simple pour autant, et ce pendant soixante minutes. La défense française a mis vingt minutes à trouver les bons réglages face à la puissance des Brésiliens, José de Toledo en tête. Coincidence ou non, c’est quand Vincent Gérard est entré dans les cages que les Bleus n’ont plus encaissé de but pendant neuf minutes, en profitant par creuser le trou. En attaque, le duo Guigou-Mem a fait des étincelles, avec 9 buts à eux deux dans le premier acte. Après avoir compté jusqu’à cinq buts d’avance, les hommes de Didier Dinart sont rentrés au vestiaire avec trois longueurs d’avance (16-13). Après le repos, malgré les parades de Vincent Gérard, la France n’a pas réussi à conserver l’avance qu’elle s’était constituée (19-13, 35′). En échec en attaque, que ce soit dans le jeu ou la finition, elle multipliait les pertes de balle et voyait même le Brésil pour revenir à égalité à douze minutes de la fin (20-20, 48′). C’est finalement Gérard qui va se montrer décisif, avec deux arrêts dans les cinq dernières minutes avant une interception au milieu du terrain pour délivrer les Tricolores.  Les Français seront de retour sur le terrain de la Mercedes-Benz Arena dès demain soir pour affronter la Serbie, qui a fait match nul avec la Russie (30-30) plus tôt dans la journée.

Résumé, réactions et statistiques à suivre.

A Berlin, Kevin Domas

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos EDF

29 CommentairesPoster un commentaire

  1. Jalme44 - le 11 janvier 2019 à 22h08

    La coïncidence, c’est surtout l’entrée de Sorhaindo à la lace de Di Panda. La rentree d’un DC aurait été bien dans la tourmente en deuxième ?

    • stephane_44 - le 11 janvier 2019 à 22h13

      Mahé à été zéro en DC mais Claire n'a eu le droit de rentrer qu'à 5 minutes de la fin …

      • T44 - le 11 janvier 2019 à 22h29

        Étrange alors que l’équipe prennait l’eau dans ce secteur de jeu, avec en apogée du n’importe quoi les perte de balles de Dika Mem qui lui a en plus plombé la confiance au tir.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).