Mondial U19 (M)

Une finale Egypte – Allemagne historique

Crédits : IHF

Après des demi-finales parfaitement maîtrisées, l’Allemagne et l’Egypte se retrouveront demain pour la finale du Mondial U19. La formation égyptienne devient à cette occasion la première équipe africaine de l’histoire à accéder à la finale d’un championnat du monde jeune.

La première demi-finale opposant le Portugal à l’Egypte mettait aux prises deux sélections jouant pour la première fois à ce stade de la compétition dans cette catégorie. Ce paramètre n’a pas empêché les portugais de rentrer directement dans leur match avec un 3-0 asséné dès les premières minutes par les deux hommes forts de cette sélection : les arrières droitiers Salvador Salvador et Martim Costa. En face, en attaque, les égyptiens s’empêtrent dans une défense 5-1 (Costa en pointe) très mobile virant sur de la 3-3 et ne trouvent pas de solutions.

Une course poursuite offensive

Crédits : IHF

Les 10 premières minutes montrent également une défense égyptienne attentiste qui laisse les arrières portugais prendre trop facilement impulsion dans les 9m. Le temps mort de l’Egypte va commencer à remettre de l’ordre dans le sillage de l’ailier gauche Mazen Reda Abdelfatah Osman, scorant 4 fois de suite. L’attaque égyptienne commence à trouver des solutions dans une défense lusitanienne plus basse et le gardien Momen Hossameldin, rentré au temps mort, fait du bien à son équipe avec plusieurs arrêts à 6m. Ainsi, les pharaons recollent à la 15ème minute par une superbe lucarne en fin de montée de balle de leur demi-centre Ahmed Hesham Elsayed (9-9).

Le deuxième quart d’heure, comme la suite du match, va faire la part belle aux attaques des deux sélections. Un mano à mano s’engage et aucune équipe ne parvient à créer d’écart. Les arrières Hassan Walid Ahmed et Ahmed Hesham Elsayed répondent aux coups de canon de Martim Costa et Salvador Salvador (respectivement 5 et 6 buts à la mi-temps) et le Portugal, en infériorité numérique, pose son temps mort avec 1 but d’avance à 2 minutes de la fin. Ce temps mort sera loin d’avoir l’effet escompté, avec un 2-0 encaissé sur la fin de période, dont un but du gardien égyptien dans la cage vide. Score à la pause : 20-19 pour l’Egypte.

Le rouleau compresseur égyptien

Crédits : IHF

Au retour des vestiaires, la formation africaine va assommer son adversaire avec un 4-0 en 4 minutes dont 3 buts du puissant arrière gauche Hassan Walid Ahmed qui se promène dans une défense portugaise très haute. Derrière de 5 longueurs, les portugais posent leur temps mort et reprennent sur du jeu à 7. Cette solution est moyennement efficace et permet à Momen Hossameldin de marquer son 2ème but dans la cage désertée. Les portugais tentent une stricte sur Hassan Walid, mais le demi-centre Ahmed Hesham Elsayed le relaie alors à la marque. Sans solutions défensives, les portugais voient leur adversaire s’envoler progressivement vers la finale.

A la 45ème, Andre Jose prend la place d’Andre Sousa et parvient à maintenir une dynamique avec un joli 5/5 au shoot sur ses 15 minutes jouées et de belles passes décisives. Trop tendres en défense et semblant lâcher mentalement, le Portugal, revenu à 5 longueurs à l’entrée du money-time, abandonne tout espoir suite aux 3 buts d’Ahmed Hesham Elsayed, qui sont les derniers d’une copie quasi parfaite rendue par le meilleur joueur de cette demi-finale (11 buts). Les égyptiens célèbrent leur large victoire (41-36) et affronteront en finale une solide équipe d’Allemagne, elle aussi sortant d’une large victoire.

Des allemands version diesel

Crédits : IHF

Le 4ème match de cette journée n’a pas fait exception et a vu une large victoire des allemands face aux danois. Contrairement aux égyptiens, c’est principalement leur défense qui a fait la différence dans un match qui a démarré lentement. En ce début de match, les deux formations évoluent sur une défense 6-0 qui met du temps à se mettre en route et voit les arrières danois et allemands se rendre coup pour coup (3-3 à la 6ème). L’Allemagne prend un premier écart de 3 buts grâce aux fins de montées de balle puissantes du demi-centre Julian Koster mais se voit vite rejointe par les danois à la faveur d’un jet de 7m conclut par l’ailier gauche Jeppe M. Cieslak (6-5, 15ème).

Le temps mort du coach danois pour reprendre le contrôle du match n’aidera pas ses joueurs qui commencent à s’embourber dans une défense germanique bien plus agressive sur les arrières. En attaque, après Julian Koster, c’est le demi-centre Veit Mavers qui s’illustre dans un style bien différent : Bon manieur de ballon, il court-circuite la défense danoise avec des renversements de jeu ou des passes directes vers ses ailiers qui ne manquent pas de convertir ces offrandes.

À la 20ème minute, les nordiques sont menés de 4 buts et ne parviennent pas à trouver la faille en attaque, leurs tirs forcés rencontrant systématiquement un bon Johannes Jepsen. Le passage en 5-1 des allemands va confirmer les difficultés danoises avec un Julian Koster à la pointe du dispositif immobilisant toute tentative danoise de jeu collectif. Dans ces conditions et malgré 2 exclusions allemandes dans les 5 dernières minutes, les danois ne parviennent pas à réduire l’écart et terminent la première période à 4 longueurs de leurs adversaires (MT : 13-9).

Le naufrage danois

Crédits : IHF

Comme pour le Portugal face à l’Egypte, la seconde mi-temps va être un long et douloureux moment pour une sélection danoise qui se fait distancer par des allemands solides en défense comme en attaque. A l’image de la première période, les 5 premières minutes sont pauvres en buts avant que l’Allemagne ne relance la machine. Avec un jeu offensif collectif, propre et apportant du danger dans tant par les ailes, qu’au pivot ou sur les tirs à 9m, les allemands sécurisent une avance conséquente, qui pointe à 6 unités à la 40ème suite à une réalisation de l’ailier gauche Alexander Reimann en contre-attaque. Les danois, dépassés par les courses sans ballon de leurs adversaires et se cassant les dents sur la défense 5-1 se voient contraints de prendre leur deuxième temps mort lorsque l’écart monte jusqu’à -7 (23-16, 43ème).

Au sortir d’un temps mort tactique, les danois tentent un changement de dispositif défensif avec une 3-2-1 très haute pour gêner les arrières allemands. La réponse de la Mannschaft est immédiate avec un jeu à deux pivots qui désorganise totalement la défense danoise et offre des buts faciles. La débâcle continue et le dernier temps mort danois à la 51ème aboutit sur un shoot complètement hors cadre pris depuis les 12 mètres par l’arrière gauche Oliver Wosniak, symbolisant la fin d’un match où son équipe aura été totalement dépassée (27-19, 51ème). Les Allemands assurent le spectacle pendant les 10 dernières minutes, notamment l’arrière droit Yessine Meddeb, rentré suite à la sortie sur blessure d’un bon Nils Lichtlein (4/6), qui plante 3 puissants buts dans cette fin de match. Score final : 31-23.

Crédits : IHF

Utilisé uniquement en défense lors des 45 dernières minutes du match, Julian Koster termine meilleur joueur du match en ayant décousu le jeu danois par sa présence défensive et porte sa sélection en finale du Mondial U19 où elle rencontrera l’Egypte. L’Allemagne, avec cette finale, assure la 2ème médaille de l’histoire et la meilleure performance de sa sélection jeune après le bronze de 2013.

Reste à savoir la couleur de la médaille …

Le programme des finales (18.08)

Petite finale :

15h30* : Portugal – Danemark

Finale :

18h00* : Egypte – Allemagne

La plupart des matchs sont diffusés en live sur Youtube, et disponibles à partir de ce lien : https://wch2019championship.com.mk/livestream-2/

*Tous les horaires donnés sont à l’heure française.

Antoine Piollat

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos EDF

5 CommentairesPoster un commentaire

  1. Jack3544 - le 18 août 2019 à 18h38

    L'Egypte est en train de battre les allemands, impossible de choper un lien. Vidéo non disponible pour votre pays….personne n'a les droits!

  2. bombjack4M - le 18 août 2019 à 19h04

    idem… ni en Espagne, ni en Allemagne on ne peut voir la vidéo ?

  3. GoldenCaribou - le 18 août 2019 à 19h32

    Directement depuis le site de l'IHF, vous pouvez voir le match gratuitement.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).