EHL (M)

Benfica et Melsungen déjà éliminés

Paulo Moreno (Benfica Lisbonne)

Le premier tour de qualification de l’European Handball League a fait des victimes parmi les clubs huppés : Melsungen et le Benfica disent adieu à l’Europe dès leur entrée en lice. Skjern ou encore le Metalurg Skopje continuent quant à eux l’aventure.

On avait souligné la semaine dernière que l’écroulement à la fin du match à domicile du Benfica contre les Fivers Margareten pouvait porter préjudice au club portugais, qui s’était tout de même imposé de deux buts (28-26). Le retour à Vienne a effectivement été fatal aux Portugais. Les Fivers mettent la tête de leurs adversaires sous l’eau d’entrée, Chema Rodriguez étant contraint de prendre un temps-mort au bout de douze minutes de jeu (9-2, 12′). La situation ne s’améliore pas immédiatement pour les partenaires de Kévynn Nyokas et de Mahamadou Keita (13-4, 16′ ; aucun des deux Français n’a marqué dans cette rencontre), avant un sursaut, en fin de première période (15-12, 28′). Après ce petit passage difficile, les Fivers gardent néanmoins leur avance au score, et jamais le Benfica ne parvient à se rapprocher des deux buts d’écart synonymes de qualification en deuxième période. A 7 minutes de la fin, la messe est dite (35-28, 53′). Malgré dix buts d’Ole Rahmel, le Benfica sort par la petite porte de la Coupe d’Europe face à un adversaire à sa portée sur le papier (38-34).

Melsungen à nouveau battu par Bjerringbro-Silkeborg

Benfica est donc éliminé, tout comme Aix, autre équipe qui aurait pu aller haut sur le papier, éliminé par les Basques du Bidasoa Irun (30-25). Une troisième équipe affichant un budget élevé parmi les participants au premier tour sort aussi de la compétition : les Allemands de Melsungen, battus à l’aller par Bjerringbro-Silkeborg (31-27), n’ont pas fait mieux au retour (24-26). Dépassés dès l’entame de la rencontre (4-11, 18′), les hommes de Gudmundur Gudmundsson n’ont jamais pu réagir face aux partenaires de Sebastian Skube (4 buts). Menés de huit buts à un gros quart d’heure de la fin (14-22, 43′), les Allemands sortent logiquement après avoir atténué l’écart en fin de rencontre. L’équipe aux nombreux internationaux allemands (Heinevetter, Lemke, Kastening, Häfner…) va donc devoir se concentrer sur son championnat national, qui débute dans trois semaines.

Ce tour est un carton plein pour les clubs danois, puisque Skjern, dans l’autre gros duel du premier tour, a résisté à Malmö pour décrocher sa qualification. Vainqueurs d’un but chez eux à l’aller, les partenaires d’Anders Eggert (6 buts) ont remis ça au retour en Suède (25-26), après avoir pourtant été menés une grande partie de la deuxième période ; un dernier but de Rene Rasmussen (9 au total) dans la dernière minute a assuré la victoire danoise.

Dans les autres matchs, le CSKA Moscou a fait la différence contre le SKA Minsk après un score de parité obtenu à l’aller ; les Moscovites se sont imposés de six buts chez eux (31-25). Les Roumains de Potaissa Turda, battus chez eux à l’aller, ont renversé la vapeur à Gorica et ont décroché leur qualification (27-32 ; Turda gagne 56-53 sur les deux matchs). Trebnje, Luzern et le Dobrogea Sud Constanta ont confirmé leur succès de l’aller avec une nouvelle victoire pour des qualifications acquises tranquillement. Large vainqueur à l’aller du Spacva Vinkovci (35-28), le Metalurg Skopje a, malgré sa défaite au retour en Croatie (29-25), décroché sans trop de problème sa qualification pour le deuxième tour. Enfin, sur terrain neutre, les Suisses de Winterthur ont décroché leur qualification sur un match face aux Luxembourgeois d’Esch (33-30), malgré les huit buts de l’ancien Chartrain Martin Petiot.

Les clubs présents au deuxième tour

Qualifiés du premier tour : Azoty-Pulawy (Pologne), Kristianstad (Suède), Holstebro (Danemark) (tous les trois sur tapis vert), Dobrogea Sud Constanta, Potaissa Turda (Roumanie), Bjerringbro-Silkeborg, Skjern (Danemark), Gyöngyös (Hongrie), Metalurg Skopje (Macédoine du Nord), Trebnje (Slovénie), Fivers Margareten (Autriche), Luzern, Pfadi Winterthur (Suisse), Bidasoa Irun (Espagne), CSKA Moscou (Russie).

Équipes qui entrent au deuxième tour : Rhein-Neckar Löwen, Füchse Berlin (Allemagne), Benidorm (Espagne), Balatonfüredi (Hongrie), Nexe Nasice (Croatie), Montpellier HB, Fenix Toulouse (France), Sporting CP (Portugal), GOG (Danemark).

Le tirage au sort aura lieu ce mardi matin à 11h. Les matchs du deuxième tour se disputeront les 22 et 29 septembre.

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. cochonne - le 7 septembre 2020 à 11h43

    Bonjour
    Un MHB appliqué possède une bonne chance de remporter cette EHL quelque peu galvaudée… mais un titre reste un titre dans une vitrine des trophées.

    • leFnake - le 7 septembre 2020 à 14h18

      A voir quel aura été l'impact du Covid sur les différents clubs, mais il y a quand même du beau monde pour une compétition galvaudée entre les Allemands (Magdebourg, RNL, Berlin), les espagnols (Irun, Ademar Leon), Plock, les danois (Skjern, Bjerringbro), Sporting Lisbonne, Tchekhov, Nimes…

      Montpellier est un prétendent sérieux au Final 4, mais comme dirait Raffarin, "la route est droite mais la pente est forte" !

      • cochonne - le 7 septembre 2020 à 18h53

        Bonjour
        je n'ai pas non plus dit que c'était fait, il reste du beau monde mais c'est à la portée d'un MHB appliqué tout de même.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).