Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

CdL (M)

Nîmes, Créteil et Toulouse en quarts au bout du suspens

, par Dalibor

Les trois derniers huitièmes de finale de la coupe de la ligue ont donné lieu à des scénarios échevelés.

Compliqué de faire plus fou que la soirée d'hier, en termes de scénario. Toulouse, Nîmes et Créteil ont du attendre les derniers instants de leur huitième de finale pour valider leur ticket pour le tour suivant. Le Fenix, à Cesson, comptait quatre buts d'avance à vingt minutes de la fin, profitant des maladresses adverses grâce à l'efficacité d'Edouard Kempf (9 buts). Mais les Bretons sont toujours restés au contact, les deux équipes étant à égalité à deux minutes du terme. Mais une dernière attaque mal maitrisée côté Cessonais a offert à Toulouse la possibilité de s'imposer (28:26), qu'Erwin Feuchtmann n'a pas gaspillé.

Encore plus rocambolesque, la victoire de Nîmes à Dunkerque (30:29). Les Nordistes semblaient avoir digéré la giflé reçue en championnat dimanche dernier (21:29) et ont fait la course en tête pendant trois-quarts d'heure. L'écart prenait des proportions impressionnantes en première période, l'USAM comptant jusqu'à sept buts de débours alors que Samir Bellahcene dressait les barbelés devant sa cage (19 arrêts). Mais les pertes de balle allaient plomber l'USDK, encore devant de quatre longueurs à quinze minutes de la fin. Ahmed Hesham, avec ses sept buts dont quatre dans le dernier quart d'heure, allait sortir les siens de l'ornière, tandis que Kader Rahim ratait le tir de l'égalisation.

Créteil a du en passer par les tirs aux buts pour se défaire de Chartres (40:39). Les Chartrains ont bien pris le meilleur départ et quatre buts d'avance dans les dix premières minutes, mais cela n'a pas duré. Todor Jandric a remonté la pente, sortant treize arrêts dans le jeu, tandis que Mario Lopez était intraitable aux jets de 7 mètres. Egalité à la pause, égalité à la fin du temps réglementaire mais aussi à la fin de deux prolongations, il n'y avait que les jets de 7m pour départager les deux équipes. Jandric, encore lui, sortait les tentatives de Vium et Ilic tandis que Valentin Aman ne tremblait pas, envoyant les siens vers les quarts de finale, dont le tirage au sort aura lieu ce jeudi.

KD

Prochain match TV

Saran Loiret Handball

19:45

Mer. 17 Avr.

HBC Nantes

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x