All

Melsungen, une équipe pour durer

La saison des transferts continue également en Allemagne. Alors qu’il y a quelques semaines, plusieurs signatures avaient déjà été effectuées en Bundesliga, Melsungen peaufine son effectif pour les saisons à venir. Club également engagé en coupe d’Europe, le MT veut jouer l’Europe et le championnat : Melsungen rêve du top allemand. 

Ignatow prolongé, Timo Kastening en approche

Le recrutement made in Deutschland continue à Melsungen. L’international junior formé à la maison, Dimitri Ignatow, vient de prolonger son contrat jusqu’en 2023 ! Avec un physique plutôt atypique (1m74, 75 kg), il n’a que peu de temps de jeu en ce début de saison avec un Tobias Reichmann plutôt en bonne forme. Avec seulement 3 buts inscrits lors des 7 premières rencontres du championnat, il reste un pari sur l’avenir pour le MT, et ce malgré un talent bien présent chez le joueur.

Jouant également sur l’aile droite, la deuxième signature et on ne peut plus surprenante. Le jeune Timo Kastening a signé un contrat jusqu’en 2023 avec Melsungen. Alors qu’il a rejoint Hanovre lors de son adolescence, il cherchait un nouveau challenge, voir autre chose comme disent souvent les joueurs dans une situation similaire. Parmi les meilleurs buteurs du championnat la saison passée, il est à nouveau une valeur sûr cette année, avec 40 buts inscrits en 7 journées. Il formera un duo redoutable aux côtés de Tobias Reichmann, prolongé jusqu’en 2022.

Sans oublier l’arrivée (mouvementée) de Silvio Heinevetter, actuel gardien de la sélection allemande et des Füchse Berlin.

Une équipe construite pour durer

Outre les deux nouvelles signatures, les cadres du MT sont déjà verrouillés pour les saisons à venir. Avec Marino Maric, Domagoj Pavlovic ou encore Kai Häfner avec un contrat courant jusqu’en 2022 ou d’autres comme Nebojsa Simic, Finn Lemke ou Yves Kunkel jusqu’en 2023, l’ossature de Melsungen va rester stable pour les saisons à venir.

Le but du club étant de s’établir durablement dans le top 5 de la Bundesliga ainsi qu’en coupe d’Europe, c’est un objectif qui semble abordable pour le collectif de la Hesse. Avec une capacité à battre n’importe quelle équipe à la maison, ce sont souvent des matchs supposés faciles qui posent problèmes au MT. Il y a encore quelques semaines, Melsungen chutait lourdement face au promu Balingen (36-23)… Et pourtant, ils sortent vainqueurs de deux rencontres compliquées : face à Magdeburg et Rhein Neckar Löwen.

Un futur néanmoins incertain

Le seul gros point d’interrogation du club reste son entraîneur, Heiko Grimm. Rudement remis en question par le public et la direction du club après des résultats catastrophiques en début de saison, l’ancien international allemand pourrait bien ne pas aller plus loin que la saison actuelle. Il a pourtant emmené Melsungen aux meilleurs résultats du club sur le plan national.

Actuellement à la 6ème place du classement en Bundesliga, le MT est à égalité de points avec Flensburg et Wetzlar. Ils entreront dans la compétition en Coupe EHF à partir du troisième tour, tout comme Nantes ou Nîmes. Le meilleur résultat du club au niveau européen reste deux quarts de finale de cette même coupe EHF, éliminé par Skjern en 2015 et Saint Raphaël en 2017.

Julien Baudry

Pub Espace Pronos Allemagne

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).