CDF (F) – Finale

Un nouveau sacre pour Metz !

Metz a repris la main sur la coupe de France. Après une finale maîtrisée du début à la fin, les Messines ont disposé de Brest pour décrocher leur neuvième coupe de France. Dès l’entame de match, les Lorraines ont étouffé les Bretonnes laissant penser que cette finale allait être vite pliée (2-6, 11e). Mais avec de l’envie, profitant des sanctions des Messines, les coéquipières de Marta Mangué sont revenues, s’offrant même une balle d’égalisation (8-9, 19e). Mais celle-ci n’étant pas convertie, les championnes de France ont remis un coup d’accélérateur avant de rentrer au vestiaire (11-18, MT). L’occasion était donc trop belle pour se faire une nouvelle frayeur et les protégées de Manu Mayonnade n’ont pas mis longtemps avant d’enterrer les espoirs de leur adversaire (11-21, 33e). Poussées par un mur jaune qui se faisait plus entendre que le mur blanc qui lui faisait face, les Messines ont mis le point final sur une saison pleine, à tous les points de vue (24-34, FM).

Plus d’infos à venir…

A Paris, Maxime Cohen.

HandNews nouvelle application

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. bdid - le 25 mai 2019 à 23h23

    Bravo à Metz. L'équipe messine est vraiment au dessus du lot du handball féminin français. Un peu triste qu'il n'y ait pas eu un peu plus de résistance de la part des joueuses de Brest. A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Brest, après un départ de saison plutôt réussi, n'a pas tenu sur la longueur. Une place en finale de coupe de France un peu à l'arrachée face à une équipe de D2, une finale pas à la hauteur de ce qu'on attendait. Bravo encore à Béatrice Edwige. Tu vas nous manquer la saison prochaine, bonne chance à toi avec Györ.

  2. rkj4 - le 26 mai 2019 à 15h54

    Mouais…! Pas plus impressionné que ça. Sur ce que j'ai vu (mais j'ai pas regardé tout le match), les Brestoises ont fait tout ce qu'elles ont pu pour se faire punir plus souvent qu'à leur tour. Elles n'ont pas semblé avoir un très gros caractère.
    Dans les bonnes situations, elles ont systématiquement tiré trop vite sur Glauser qui, du coup, a fait les arrêts qu'elle n'a jamais réussi à faire au Final 4 de la LdC. À l'arrivée, avec un tel adversaire, la victoire de Metz manque un peu d'éclat.

  3. Mini V - le 28 mai 2019 à 23h29

    Ouais dans ces cas là, on le dit pour toutes les gardiennes qui arrêtent les ballons que les joueuses tirent sur elles. Ne retenir que le Final 4 de sa saison, c’est vraiment moyen…

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).