Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EHF

Résultats des élections du congrès de l'EHF

, par Isakovic

wiederer

La fédération européenne de handball organise depuis ce matin à Vienne son congrès extraordinaire pour une durée de 2 jours. Moments forts de cette première journée : les élections pour la présidence de la fédération ainsi que des différentes commissions. Plusieurs personnalités françaises étaient en course avec au final des fortunes diverses. 

RDV raté pour Jérôme Fernandez

Seul candidat à se présenter pour la présidence de l'institution, le président sortant de l'EHF, Michael Wiederer, a été reconduit pour un nouveau mandat de 4 ans supplémentaires. Ancien secrétaire général de l'EHF, l'autrichien a débuté son premier mandat à la tête de l'EHF en 2016 après les mandats du français Jean Brihault. A la suite du vote à la présidence, le nouveau comité exécutif a été élu avec ses 13 membres dont 3 nouveaux. Parmi les candidats pour ces 3 postes ouverts figuraient le français Jérôme Fernandez. Le recordman de buts en équipe de France n'a pas réussi à réunir assez de votes pour décrocher le poste. Les 3 vainqueurs sont le président de la fédération espagnole, Francisco V. Blazquez Garcia, le slvoène Franjo Bobinac ainsi que l'ancienne star du THW Kiel et de l'équipe de Suède, Stefan Lövgren.

Lévy, Gille et Myaro élus en commission

Parmi les autres candidats français en course pour obtenir une place dans les différentes commissions de l'EHF, à noter que la présidente de la LFH, Nodjyalem Myaro, conserve sa place au sein de la commission féminine. Le nouveau vice-président de la FFHB, Bertrand Gille, fait quand à lui son entrée au sein de la commission masculine en 6ème position. Enfin l'ancien président du MHB, Rémi Lévy, rejoint lui la cours d'arbitrage de l'EHF.

 

Prochain match TV

Füchse Berlin

20:45

Mar. 23 Avr.

HBC Nantes

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Martial
Martial
2 années il y a

Dommage. Il va falloir que notre Jerome Fernandez national retrouve un poste à sa mesure. Son passage a Aix aura été finalement mitigé même si loin d etre désastreux. Reste à confirmer mais ou ? Je le vois mal repartir avec une équipe sans ambition….. mais ou dans ce cas ?

Antinomique
Antinomique
2 années il y a
Répondre à  Martial

En effet, on peut dire que son passage est mitigé. Fernandez a été remercié d'Aix avant la fin de son contrat, il ne remplissait pas trop les objectifs fixés, et son son remplaçant fait du meilleur boulot. S'il veut retrouver un poste à sa mesure, j'espère qu'il ne va pas mettre la barre trop haute, car il y a peu de chance qu'un gros club lui propose quelque chose avec son CV.
A voir maintenant s'il veut continuer sa carrière sur un banc de touche ou non, parce qu'en se présentant au comité exécutif de l'EHF, il ne renvoie pas trop l'image d'un mec qui veut se trouver un poste de terrain.

Averell
Averell
2 années il y a

Assez étonnant la difficile reconversion de Fernandez. Quand il était joueur il reflétait pourtant l’image d’un mec plutôt intelligent… Et sympathique.
J’espère donc qu’il parviendra à rebondir.

Antinomique
Antinomique
2 années il y a
Répondre à  Averell

A deux doigts de penser qu'avoir été un bon joueur et être sympa ne sont pas les seules qualités requises pour gérer une équipe de haut niveau…

Averell
Averell
2 années il y a
Répondre à  Antinomique

Certes, mais on ne parle pas que d'entraineur puisqu'il semblait vouloir integrer les instances dirigeantes.
Bon, en l'occurence pour ce genre de poste, ce qui compte ce n'est pas tant ton passe de joueur, d'etre intelligent ou sympathique. Mais d'avoir du relationnel et des soutiens. C'est peut etre ce qui lui fait defaut.

Martial
Martial
2 années il y a

Sa reconversion ne fait que démarrer et le projet aixois était quand même une belle rampe de lancement idéale. Fernandez a un tel passé de joueur qu il a peut-être eu du mal à laisser la place à ses joueurs et à laisser le jeu se faire. Ses temps morts ressemblaient à ceux de dinard et gilles, sans maîtrise ni imagination ce qui est plutôt curieux pour des gars avec cette culture tactique. Aix a néanmoins grandi avec lui à une belle vitesse et j ai trouvé qu on avait été particulièrement ingrat avec lui meme si Anti a plutôt bien négocié son entame dans un contexte foireux…mais qui paradoxalement lui a enlevé pas mal de pression. Fernandez avait pas mal de responsabilités sur les épaules et un groupe inégal et largement perfectible.

6
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x