EHF Cup (H) – Groupes

Saint-Raphaël confirme face à Ribnica

Saint-Raphaël savait à quoi s’attendre en face de Ribnica où ils ont joué la semaine passée (24-31). Une équipe accrocheuse qui a joué sa carte à fond jusque dans les derniers instants. Au final les Français s’imposent et continuent d’espérer dans cette compétition (26-22, FM). 

Quoi de mieux pour bien débuter la soirée qu’un festival de Slavisa Djukanovic ? Le portier raphaélois, déjà sur de bonnes bases mercredi à Montpellier a directement montré les ambitions du SRVHB dès le début de la rencontre. Après seulement trois minutes de jeu, il compte déjà quatre parades à son actif. En revanche la suite n’a pas été rose pour la bande de Joël Da Silva qui a eu du mal à se détacher de son opposant slovène. De rouge vêtus pour l’occasion, les Varois ont ensuite du mal à trouver des solutions face aux tireurs slovènes. De loin, ils fusillent le but de Djukanovic qui ne peut que constater les dégâts bien que ses exploits à six mètres les empêchent de prendre les devants. De l’autre côté du terrain, ce sont Artsem Karalek et Alexander Lynggaard se régalent. Bien servis par Daniel Sarmiento ils trouvent facilement de la place dans une défense slovène qui a du mal à les contenir. Mais au final le SRVHB ne récupère pas assez de ballons pour creuser un écart correct et laissent leur adversaire dans la course au moment de regagner le vestiaire (15-14, MT). 

La bataille physique

Dans un duel très engagé physiquement, Saint-Raphaël a du mal à gérer son retour de vestiaire: « on a ce problème-là du retour de vestiaire. Il faut qu’on en parle lundi, c’est une question à voir avec les joueurs » analysait Joël Da Silva. Juste le temps de s’ajuster à une défense haute en quasi-stricte sur le meneur espagnol. De quoi leur redonner confiance et de prendre durant quelques minutes le contrôle de la rencontre (16-17, 36′). Mais à chaque problème, ses solutions. Joël Da Silva ajuste donc ses choix tactiques avec notamment un jeu à deux pivots qui fonctionne assez bien. Dans son but, Djukanovic continue de faire des merveilles pour concrétiser le bon travail de sa défense « ce soir on prend huit buts en deuxième mi-temps, on est en place c’est bien » se satisfaisait le coach varois. Le portier du SRVHB offre des ballons faciles à ses coéquipiers pour donner forme à un premier break dans le deuxième acte (21-18, 46′). Malgré le fait que l’impact physique donné par Ribnica soit toujours aussi fort, parfois à la limite du correct, les hommes de Da Silva restent dans leur match pour s’offrir un léger matelas à l’aube du money-time. Une fois lancés, les Varois ne sont plus rattrapés et l’emportent (26-22, FM) en faisant parler leur expérience. Le duel aura donc été rude mais permet de ramener des points importants avant la réception de Toulouse mercredi en championnat puis la réception de Chambéry en Coupe de France « pour moi c’était ce soir un bon match de Coupe d’Europe » nous soufflait Da Silva, heureux de ses hommes.

De Saint-Raphaël, Maxime Cohen

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. Mimi - le 12 mars 2017 à 11h36

    Sarmiento et Krantz sont vraiment à un niveau européen en terme d’intensité et d’engagement et d’intelligence de jeu. Je trouve que l’on ne le souligne pas assez
    Djuka a fait la différence dans ce Match très intense

  2. jpv56 - le 12 mars 2017 à 19h55

    Le coach de Saint-Raphaël a réellement une pédagogie particulière avec ses jeunes pros la moindre erreur au shoot est sanctionnée par une sortie immédiate du joueur !!! Pour mettre en confiance les joueurs il n'y a pas mieux! Ce monsieur devrait prendre exemple sur Canayer qui fait confiance à ses jeunes comme Faustin en leur donnant même la responsabilité de tirer les pénaltys.

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves