D2 (F)

Cannes repartira en Nationale 2

Dragan Zovko_Tremblay
En proie à d’importants problèmes financiers, Cannes ne repartira pas en Division 2 féminine à la rentrée. Alors que le club avait recruté Dragan Zovko en tant qu’entraîneur, il devrait évoluer en Nationale 2.

A trois jours de la reprise de l’entraînement, la nouvelle est tombée comme un coup de massue pour les joueuses et le staff technique. Confronté à des difficultés financières, Cannes se voit dans l’obligation de lâcher la deuxième division et de repartir en Nationale 2, où évolue son équipe réserve. A l’issue d’une réunion du Comité Directeur du club, la décision a été prise de retirer l’AS Cannes d’une division au sein de laquelle il se montrait pourtant ambitieux sur le plan sportif.

Les prochains jours devraient permettre d’en savoir plus sur l’avenir des joueuses engagées pour monter en LFH. Dragan Zovko, l’ancien coach de Tremblay ou encore Créteil, se trouve également dans l’expectative. La disparition de Cannes du paysage du haut niveau français est un coup dur pour le handball féminin, qui continue à survivre dans de nombreuses villes en marchant sur un fil. Pour Cannes, la fin des illusions s’annonce douloureuse.

HandNews & CasalHand

10 CommentairesPoster un commentaire

  1. Arthur Nuaes - le 25 juillet 2015 à 16h05

    Méchant coup de massue quand elles ont fait une belle saison en terminant à la 3e place. Pour descendre de DEUX divisions les finances doivent vraiment être très très mauvaises (et c'est pas la faute des joueuses).

    Je pense à Jennifer Issifou qui a quitté Issy dans un premier temps pour LeHavre puis qui a finalisé son contrat à Cannes suite à la "découverte" des pb financiers du HAC. Et là c'est le drame … A Issy elle jouait plus en N1 qu'en D1, mais là c'est tomber de Charybde en Scylla.

    Ca ne semble pas sérieux de la part du club d'avoir autant recruté (1 entraineur et 6 joueuses) en toute connaissance de cause. Les joueuses ont-elles été informé des pb financiers avant de signer … pas sûr!

    • Sasori - le 25 juillet 2015 à 22h22

      Non Elles n'ont pas été informé parce que leurs présidents ne leurs disent pas ou alors ils les font croire que c'est un bon club. C'est ce qui s'est passé au HAC avec l'affaire Duraffourg. Les joueuses dont Tissier ont prolongé le contrat d'2-3 an de plus en janvier 2014 parce que le président ont dit aux filles qu'il garde durraffourg pour la 3ème saison : 2014-15. Sauf que, le président a changé d'avis au printemps 2014 et il a viré Duraffourg comme un mal propre alors il a bien réussi à terminer la saison malgré le début saison mi-catastrophique dû à nombreux départ ( la fin d'un cycle).

      Et je ne comprend pas pourquoi certaines filles s'obstinent de signer au période de décembre-Mars au cours d'une saison. elles ne peuvent pas attendre au mois d'avril au plus tard ???

      Pour Mios Biganos, comment ca se fait que ce club a des pb financier ? Ce club s'est marié avec le club de Bègles pour quelle raison ?

      Je me demande que les présidents savent ce qu'ils font…. Celui du HAC est un incompétent, il change les joueuses tous les ans…

  2. vince - le 25 juillet 2015 à 19h30

    Du coup, on sait qui sera à la place ?

    Avec les pbs de l'umbb qui peut être remplacé par Brest, la D2F ressemble un peu à la proD2 des années précédentes. L'équilibre du hand français est encore loin.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).