LDC (F) – Tour principal

Metz : Historique premières !

Metz recevait Brest pour l’avant-dernier match de ce tour principal ce dimanche. Et le leader de ce groupe le restera au terme de cette rencontre. Metz s’impose 39 à 26 face à des bretonnes sans doute partiellement démobilisées, puisque éliminées. Les Messines terminent donc premières de ce tour principal et attendent leur adversaire pour les quarts de finale de la Ligue des Champions.

Une première période sur un faux rythme

Les arènes étaient pleines et une ambiance des grands jours pour le dernier match à domicile du tour principal en ce dimanche. Il faut dire que le Metz handball peut confirmer sa première place avec une victoire, ce qui serait évidemment historique pour un club féminin français en Ligue des Champions. Leurs adversaires du jour, elles, connaissent une trajectoire opposée. Malheureusement éliminée de cette coupe d’Europe, elles se rendent à Metz sans autre ambition que de tenter de faire tomber l’ogre Messin. C’est par ailleurs la dernière équipe à avoir réussi cet exploit aux Arènes (ça en devient un).

Les cinq premières minutes sont un peu brouillonnes, quelques pertes de balles de part et d’autre et c’est Brest qui trouve des solutions intérieures plus facilement, tandis que les messines s’en remettent à leur plan de jeu habituel : une grosse défense et de la montée de balle rapide. Et là, ça va clairement faire mal. C’est Manon HOUETTE qui va sonner la charge avec un impressionnant 6/6 en 15 minutes (15ème : 11 à 6) Côté breton, c’est l’entrée de Marta MANGUE qui va parvenir à dynamiter la défense. Combiné avec un relâchement évident des Messines, Brest reviendra même à 3 buts après un temps-mort inefficace de l’entraîneur Messin (25ème : 15-11). Grace ZAADI évoquera un “relâchement inconscient” lors de ces dix dernières minutes, la seconde période ne sera pas du même acabit… (Mi-temps : 17-13)

Metz en rouleau compresseur

Dès le début de ce second acte, Metz semble plus concentré. Laura GLAUSER, pour ne citer qu’elle, fait des misères aux tireuses adverses et met sur orbite une Manon HOUETTE désarmante de vitesse et d’efficacité (10/11 pour elle). Les arbitres grecques sanctionnent les Brestoises de manière parfois inexplicables (deux fois deux minutes pour des fermetures pourtant propres sur Ekaterina LEVSHA), ce qui placent Metz dans une dynamique impressionnante.  (40′ : 24-17)

Durant un quart d’heure, il n’y aura aucune attaque placée côté Metz. Tout se jouera sur une défense efficace et une vitesse de contre attaque absolument impressionnante. Les deux temps-morts posés à cinq minutes d’intervalle par Romain CORRE, le suppléant de Laurent BEZEAU n’y feront rien, Brest est absolument sans solution et débordée par la vitesse des Lorraines (50′ : 34-20). Fidèle à ses habitudes, Emmanuel MAYONNADE fera sortir toutes ses joueuses du banc qui profiteront de la fête avec le public Messin.

Les Messines s’imposent finalement 39 à 26 et confirment leur première place dans ce tour principal. Elles affronteront en quart de finale le 4ème de l’autre groupe pour une présence, qui serait là aussi historique au Final 4.  On ne peut qu’admirer par ailleurs l’investissement des supporters bretons, présents à Metz ce dimanche. Nul doute qu’ils soutiendront en nombre leur équipe le week-end prochain pour la fin de cette, très honorable, campagne européenne contre Buducnost dimanche.

Statistiques :

METZ HANDBALL : Gardiennes : Glauser (13 arrêts, 0/1), Dos Reis (3 arrêts) – Joueuses de champ : Edwige (3/3), Zaadi (4/5), Flippes (0/1), N’Gouan (2/2), Nocandy (2/3), Houette (10/11), Levsha (1/3), Kanor O (6/8), Zych (3/6), Smits (5/8), Maubon (1/2), Niombla (2/3), Di Rocco (0/1)
Exclusions : N’Gouan (17e), Nocandy (52e)
Entraîneur : Emmanuel Mayonnade

BREST : Gardiennes : Quiniou (6 arrêts), Inial (5 arrêts) – Joueuses de champ : Mauny (0/1), Toublanc (3/3), Gros (4/7), Pineau (1/1), Copy (0/1), Prouvensier (2/2), Pop-Lazic (3/6), Stoiljkovic (3/7), Foppa, Hrvatin (2/3), Bak (1/2), Coatanea, Limal (2/4), Mangué (4/8)
Exclusions : Mauny (6e), Gros (12e), Hrvatin (26e), Hrvatin (35e), Gros (36e), Limal (60e)
Entraîneur : Romain Corre

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos EHFCL

13 CommentairesPoster un commentaire

  1. Lgg - le 3 mars 2019 à 22h07

    Félicitations à Metz. Je leur souhaite d’aller jusqu’au bout de cette compétition. C’est une vraie belle équipe dirigée par un coach emblématique. Je souhaite au bbh un retour au plus haut dans les meilleurs délais, mais Metz reste un niveau au dessus.

    • BBH29 - le 4 mars 2019 à 11h00

      Le BBH est au même niveau que l’an passé voir mieux mais c’est Metz, qui cette année, a nettement progressé. Félicitation à Emmanuel MAYONNADE pour les avoir amenée à ce niveau là.

  2. Sasori9 - le 4 mars 2019 à 00h32

    On voit la différence entre Metz qui a une ossature de génération Glauser avec les jeunes comme Smits qui est au club depui 4ans, renforcé par l'arrivé d'une joueuse internationnal de Niombla et Brest qui change la moitié de l'effectif tous les ans ! Sans parler le pb interne !
    Pour aller loin en LdC, il faut une ossature solide qui joue ensemble depuis au moins 4 ans !

    J'espère que Metz va aller au FF Budapest. Il n'y a plus de Vardar et Bucarest qui a bcp mal à s'en sortir à cause de nombreux changement depuis trois ans.
    Bon si rien ne change la semaine prochaine et la dernière journée, Metz Affrontera FTC Budapest en quart. Gyor c'est All Star Europe, FTC Buda, c'est l'équipe de Hongrie.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).