LFH – J9

Obein souffle sur les derniers espoirs toulonnais

10898064_1538438676430839_5449641627723998820_n

Malgré des espoirs légitimes et une belle entrée en matière, les Varoises ont vu un potentiel premier succès en déplacement s’envoler le fil à Nantes. La faute, notamment, à une Wendy Obein décisive, détournant un penalty sur le fil et offrant la balle de la victoire à Escribano.

C’est ce que l’on appel un sacré rendement! Pour signer son retour en LFH, Wendy Obein l’a fait en lettres d’or! A peine dix secondes dans les cages pour deux jets de sept mètres stoppés… dont celui décisif! Belle inspiration de la demoiselle et plutôt réussie, aussi, de la part de son coach alignant exceptionnellement trois gardiennes (Ranikova-Callavé-Obein) face à un adversaire pointant juste au dessus d’elles : Toulon. 

Le NLA prenait illico les commandes, ses feu-follets Escribano et De la Bretèche lançant avec fougue sa rencontre (5-3, 6e). Avec des gardiennes peu en jambes dans les deux clans, les défenses avaient beau bousculer leur assaillantes, le score gonflait rapidement, avec un léger avantage pour des Nantaises s’appuyant sur Stoiljkovic (9-6, 15e).  L’énergie du collectif sudiste était en partie canalisé par la pivot N’Gouan, impeccable, qui offrait à ses coéquipières une partition plus au diapason (12-11, 20e). Encourageant pour la suite même si Coatanea posait toujours autant de souci , mais trouvait en Jurisic un sacré morceau à contenir (16-16 à la mi-temps).

Et c’était une fois de plus la brillante arrière droite qui dès le retour des vestiaires crucifiait Callavé à deux reprises, confirmant les intentions toulonnaises (19-20, 39e). Une alarme qui allait illico faire réagir les filles de Basny, reprenant leur application en défense. Un duel aussi tendu que passionnant se dessinait alors, Nantes apportant du sang neuf  pour conserver le tempo imposé par leurs invitées (25-25, 50e). Mais c’était bien à l’expérience que le money-time allait se jouer…. Stoiljkovic, encore, donnait avec Lovric le ton d’une attaque locale jouant sa chance avec flamme alors que N’Gouan continuait à provoquer avec efficacité. Reste que le pénalty de Jurisic stoppé dans les ultimes secondes par Obein, pour sa deuxième apparition sur le parquet de Beaulieu, offrait le tournant de cette rencontre au NLA. Soixante minutes intenses se terminant comme elles avaient commencé, sur un assaut d’Escribano laissant les Varoises sans voix et un compteur victoire toujours fermé hors de leurs terres…

NANTES – TOULON : 32 – 31

(Mi-temps : 16-16)

Nantes LA : Callavé (30e à la 60e : 5 arrêts sur 22 tirs), Ranikova (1e à la 30e : 3 arrêts sur 17 tirs), Obein (2/2 aux pénalties) ; Marchal 0/1, Prudhomme 4/5 , Godel, 1/1 Schop 2/4 , De la Bretèche 1/1, Stoiljkovic 11/15, Lignières 1/3, Escribano 5/6, Coatanea 3/5, Lawson 1/3, Lovric 3/3. Entr. : Jan Basny. 1 x 2′ : De la Bretèche

Toulon Saint-Cyr VHB : Sedarevic (23e à la 60e : 6 arrêts sur 22 tirs), Bettachinni (de la 1ere à la 23e : 1 arrêt sur 17 tirs) ; Tandjan 4/6, Jurisic 8/14, Catani 5/8, Van Olphen 5/8, Wallen 0/1, N’Gouan 5/7, David 4/4. Entr. : Thierry Vincent. 1 x 2′ : Jurisic

Pub Espace Pronos LFH

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. 1cometjesors - le 26 octobre 2015 à 21h15

    Rendons à Marion Callavé ce qui lui appartient. Wendy Obein qui jouait là ses premiers ballons en D1 cette saison a fait un truc énorme en stoppant deux penalties, mais c'est Marion qui récupère le ballon cafouillé par Toulon à 5 secondes de la fin et envoie Escribano planter le dernier en contre.
    Amitiés à tous…

  2. 1cometjesors - le 26 octobre 2015 à 21h22

    Et tant qu'on y est, ce n'aurait pas été le premier succès de Toulon à l'extérieur puisqu'elles ont battu Nice à Nice lors de la 3e journée.
    Désolé.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).