LFH

Dijon sanctionné par la CNCG

En proie à des difficultés financières depuis le début de la saison, qui avaient vu le blocage de deux contrats professionnels en début de saison, le CDB n’est pas encore sorti d’affaire. Lors de la dernière commission contentieuse de la CNCG, les dirigeants bourguignons n’ont pas convaincu les instances sur leurs capacités à régler la situation financière de leur club.

“En l’état des éléments en leur possession et au motif de la dégradation de la situation financière de la SAS sur la saison sportive 2016-17 et de la rupture d’équité sportive avec les autres clubs participant au même championnat LFH, les membres de la commission contentieuse ont décidé d’infliger au club de Dijon les mesures suivantes :

– retrait de 5 points dans le classement de la saison régulière du championnat LFH 2017-18,

– interdiction totale de recrutement (signature de nouveaux contrats de sportifs et/ou modification de la rémunération de sportifs sous contrat),

– interdiction de coupe d’Europe pour la saison 2018-19,

– prolongation de l’échéancier d’apurement des capitaux propres négatifs de la SAS, avec modalités permettant d’en contrôler le respect.”

Le club dijonnais a 10 jours pour interjeter l’appel. Le retrait des 5 points au classement de la LFH ne sera pas effectué avant l’expiration de ce délai. Un véritable coup dur pour le CDB, qui occupe la dixième place du championnat après onze journées, avec une victoire et un match nul au compteur.

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos LFH

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. damoscou - le 28 novembre 2017 à 18h29

    La CNGC gendarme financier????quelle parodie de contrôle. L'an passe Celle sur Belle présentai un bilan sain, mais hélas rétrogradé sportivement. Et comme par magie, la CNCG découvre les comptes bancales de Dijon.Infos pour certains club, qui souhaitent évoluer au plus haut niveau, bidonnez vos comptes….quelle bande d'amateurs.

  2. Aquitaine 64 - le 29 novembre 2017 à 06h47

    Tient tient le sujet revient sur la table encore et encore .Pourtant il y a eu les états généraux du handball féminin !!!Avec une réforme des championnats nationaux qui font être tirés vers le bas avec 4 poules de N1 et 8 poules de N2 et la N3 qui passe sous les ligues régionales.Sa va vachement élever Le niveaux de jeu !!!!!sur l’aspect financier on continue à donner Des grand coup de matraque aux clubs qui s’en sorte pas .Leurs sanctions tuent années après années les clubs .Sa devient de plus en plus dur et compliqué administrativement pour les clubs amateurs et également pour les clubs pro .La FD et la ligue PRO feraient mieux t’accompagner les clubs à se structurer tant sur l’aspect sportif que financier .Elle ferait mieux d’arrêter d’imposer dès budgets minimum pour être en D1 car peu de clubs peuvent les respecter, ce ticket t’entrée est bidouillé et une fois les conneries misent à jour on tape encore plus fort sur le club .Cela me fait penser aux banques qui en foncent les clients qui sont à découvert ,sanction financière plus moyen de paiement réduit ou enlevé et on coule petit à petit .Sa va être encore un calvaire pour Dijon ,un de plus .Mais c’est pas finie .

  3. fangornspirit - le 2 décembre 2017 à 05h36

    justement, Celle sur Belle a été rétrogradé SPORTIVEMENT, déjà que ce club était monté en D1 en finissant 8 ième ou 7ième de D2 (le ridicule ne tue pas…), et heureusement que le côté sportif joue quand même un peu!! Quand je vois que le 4ième de D2 peut monté en D1, encore du ridicule….
    Je suis entièrement d'accord avec "Aquitaine 64" , leurs cahiers des charges doivent être réduit, un jour la LFH se jouera à 5 équipes si ça continu ….on se demande même si les hauts placés du hand fémininin s'en foutent pas plein les poches avec tout ce qu'ils demandent aux clubs…

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).