Proligue

Sélestat change de président

Le SAHB a annoncé le retour de Vincent Momper comme président, un poste qu’il avait déjà occupé avant l’arrivée de Laurent Hild à la tête du club.

Cinquième de Proligue à quatre journées de la fin, Sélestat possède trois points d’avance sur Créteil, son premier poursuivant. Un matelas qui lui laisse le droit à un faux pas dans la course aux play-offs. En cas de succès vendredi contre son rival cristolien, le SAHB ferait un grand pas vers son objectif de début de saison. C’est ce qu’espèrent tout le club alsacien et son futur président, Vincent Momper. A la tête du SAHB entre 2009 et 2016, il a également été joueur au sein de l’équipe 1 du club au début des années 90. C’est donc un homme qui connaît parfaitement la maison qui prendra la place de Laurent Hild en juin, l’actuel président ayant décidé de passer la main en raison d’un emploi du temps devenu incompatible avec la fonction de président du club alsacien.

Vincent Momper a tenu à remercier Laurent Hild pour le travail effectué et se projette déjà vers l’avenir. Voici le long message publié sur le site du SAHB :

 « Avant tout je tiens à sincèrement remercier Laurent qui a assumé la charge – parce que c’est vraiment une charge, et lourde à porter – de ce poste ces deux dernières années mais aussi pour son soutien, puisqu’il est partenaire majeur du club depuis plus de 10 ans et a accepté de rester à nos côtés. Il occupera également un poste de coordinateur sportif et fera notamment le lien entre joueurs – entraineurs et la direction du club.

Je suis honoré de la proposition faite par le CS et j’y ai réfléchi longuement. J’ai décidé d’accepter parce que je suis passionné par ce sport, j’aime mon club et j’ai du sang violet qui coule dans mes veines. C’est vrai que je connais plutôt bien la maison et la fonction. C’est un avantage et en même temps l’expérience me permet de mesurer le poids – l’énorme poids – que représente cette mission. Mes 7 années de Présidence m’ont coûté de nombreuses nuits de sommeil, une ribambelle de cheveux blancs en plus et cela n’a vraiment pas été de tout repos. Comme le dit Laurent, nous sommes dans un environnement de plus en plus concurrentiel, le handball est de plus en plus médiatisé – et c’est une excellente chose – et forcément de plus en plus de grandes métropoles souhaitent voir évoluer leur équipe de hand au plus haut niveau.

Le « miracle sélestadien » est de plus en plus dur à réaliser. Alors compliqué oui mais pas impossible. Pas impossible à la seule condition que tout le monde adhère à l’idée que Sélestat – club historique du hand en France – mérite toujours sa place au plus haut niveau français. Quand je dis tout le monde, je parle de tous ceux qui soutiennent le SAHB à savoir les partenaires, les collectivités, les bénévoles, les supporters etc… Alors oui je vais revenir mais pas seul. Ces derniers jours j’ai pu mesurer la motivation des uns et des autres et tous ensemble nous réussirons à relever ce challenge. Je suis certain que de nombreuses personnes à Sélestat, dans le Bas-Rhin, en Alsace et dans le Grand Est aiment ce club et ses centaines de licenciés comme je l’aime.
Maintenant, avant de reprendre le flambeau, ma priorité est d’être à fond derrière notre équipe qui est encore en course pour la montée en LidlStarligue. Et comme on dit au SAHB la victoire est entre nos mains »

Olivier Poignard

Retrouvez la communauté HandNews sur Discord
Pub Espace Pronos Proligue

41 CommentairesPoster un commentaire

  1. cochonne - le 16 avril 2018 à 21h50

    Bonjour
    Je vais régulièrement voir des matchs a Selestat
    C'est incontestablement un sympathique club de proligue avec une équipe perfectible
    Mais sincèrement, je ne lui vois pas d'avenir en LSL sans augmentation conséquente du budget
    Il y a cette beaucoup de bénévoles, de bonne volonté mais ce sont les joueurs qui jouent et eux ne sont pas bénévoles et leur niveau dépendra toujours du budget
    Le constat est également valable pour Strasbourg car entre jouer les premières places de N1 dans une poule spécialement aménagée pour qu'ils montent et stabiliser un club en LSL il y a un monde, voir un univers.
    Bref, tout ca pour dire que je ne crois pas que les alsaciens verront de la LSL de si tôt
    C'est bien dommage car il y a dans cette région un fort engouement pour ce sport
    La bourricocratie vous dis-je HI-HAN a tous!

    • Averell - le 17 avril 2018 à 07h56

      Sauf peut etre a fusionner 2 clubs pour un effet synergie?

      • jpf_hb - le 17 avril 2018 à 09h00

        L'éternel débat de ces deux clubs alsaciens…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).