Coupe d’Europe (M)

Tout le monde en Allemagne !

Que ce soit le PSG en Champions League ou Saint-Raphaël en EHF, les clubs français seront en Allemagne ce samedi.

La Flens-Arena, à Flensburg, ne signifie pas vraiment bons souvenirs pour le PSG. L’an dernier, il y avait pris la tempête, perdu de sept buts (32-39) et cela avait lancé pour de bon sa campagne européenne. Cette fois-ci, le contexte sera-t-il différent ? Pour les Parisiens, l’équation est toujours aussi simple, ils doivent gagner pour rester dans le sillage de Barcelone, tout en espérant une sortie de route de leur adversaire pour la première place. Jeudi, les Catalans ont parfaitement joué le jeu en l’emportant aisément sur le terrain de Schaffhausen (31-24), mettant la pression sur leurs adversaires. La chance, pour les hommes de Noka Serdarusic, se trouvera peut-être dans la volonté affichée par Ljubomir Vranjes de faire tourner son effectif en Champions League. A l’aller, il s’était privé d’Anders Eggert, Holger Glandorf ou Lasse Svan Hansen, et Paris en avait profité (27-22). Si impérial dans les compétitions domestiques, Flensburg ne compte qu’une victoire en quatre matchs à domicile dans la plus grande des compétitions européennes depuis le début de la saison. Même si le coup n’est jamais passé loin. En tout cas, Paris ne peut prétendre qu’à la victoire, sous peine de devoir passer par la case huitièmes de finale.

Déplacement compliqué à Berlin pour Saint-Raphaël

Pour Saint-Raphaël, le problème n’est pas beaucoup plus simple. La défaite de la semaine passée face aux Danois de GOG (32-36) a compliqué le tableau de marche des Varois, d’autant plus qu’ils seront à Berlin dimanche, chez un adversaire vainqueur de l’épreuve en 2015 et qui apparait encore comme favori cette saison. On pourrait éventuellement dire que la défaite des Füchse, mercredi à la maison face au Bergischer HC, la lanterne rouge de la Bundesliga (29-30) ouvre peut-être une fenêtre de tir pour les hommes de Joël Da Silva, mais eux aussi ont montré quelques faiblesses dans le même temps à Aix. On ne cesse de le répéter, pour reprendre les termes de l’entraineur de Saint-Raph’, “Berlin est une équipe taillée pour la Champions League”. C’est le moment pour les Varois aussi font partie de ce genre d’équipes. En cas de défaite, Saint-Raphaël pourrait bien se retrouver dans une position défavorable, avec déjà quatre points de retard sur la tête du groupe.

Le programme du weekend :

EHF Champions League

SG Flensburg-Handewitt – PSG Handball, samedi à 17h30 (en direct sur beIN Sports 3)

EHF Cup

Füchse Berlin – Saint-Raphaël VHB, dimanche à 15h00 (en direct sur SFR Sport 2)

 

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves