Europe

L’Espagne passe deuxième au ranking EHF


L’EHF a dévoilé ce matin son ranking, qui permet à chaque fédération de savoir à combien de places elle aura le droit en coupe d’Europe.

C’est une des habitudes de l’été, l’EHF dévoile son ranking, ce classement basé sur les résultats européens des trois dernières années et qui permet de connaitre, pays par pays, le nombre de places attribuées en coupe d’Europe. A ce petit jeu, la France reste à la quatrième place chez les hommes, ce qui lui assure une place automatique en Velux EHF Champions League et trois places en coupe EHF. L’Allemagne reste loin devant, avec 23 points de plus que la France, lui assurant deux places en Champions League et trois en EHF. Le changement majeur intervient à la deuxième position, où l’Espagne, portée par les bons résultats de Barcelone, chipe le deuxième siège à la Hongrie. Conséquence, les Ibériques bénéficieront la saison prochaine de deux places automatiques en Champions League, la Hongrie n’en bénéficiant plus que d’une seule.

Possibilité de gagner des places l’an prochain

Pour les Français, la situation pourrait bien être amenée à changer rapidement, puisque le ranking de l’été prochain prendra en compte les saisons 2015/16, 2016/17 et 2016/18. Si Paris avait la bonne idée de retourner au Final Four de la Champions League pour la troisième fois consécutive et Saint-Raphaël (ou Chambéry) de retourner à celui de la coupe EHF (après Nantes et Chambéry il y a deux ans et les Varois en mai dernier), nos représentants nationaux pourraient bien se hisser à la seconde place. Ce ranking ne reste néanmoins qu’une base de travail, puisque l’EHF a décidé de sélectionner trois équipes françaises en Champions League pour la saison prochaine (Montpellier, Nantes et Paris) malgré une seule place automatique. En revanche, les instances européennes ont décidé de ne pas accorder de place supplémentaire en coupe EHF pour le sixième de notre championnat (Dunkerque).

Chez les filles, status quo

Chez les filles, pas de grands changements pour les Françaises, qui restent à la septième place, avec quatre places européennes garanties (1 en Champions League, 3 en coupe EHF). Pour rappel et pour la première fois, deux équipes tricolores joueront la phase de groupes de la Champions League, Brest et le champion de France, Metz. Au ranking, la France reste proche du peloton de tête, où figurent la Russie, la Roumanie ou encore la Norvège. Dans le haut du tableau, la Hongrie a dépassé le Danemark pour la première fois en plus de dix ans, ce qui reste avant tout symbolique puisque les deux nations bénéficient du même nombre de places européennes.

Retrouvez le ranking complet masculin ici, et le féminin ici.

Kevin Domas

17 CommentairesPoster un commentaire

  1. The Fan - le 6 juillet 2017 à 18h11

    Logique même si pour moi la Hongrie et la France devraient aussi avoir 2 places en LDC.

  2. Jo - le 6 juillet 2017 à 19h01

    Bof quelle importance ce classement si une nouvelle ldc fermée se met en place pour la saison prochaine ? Quelle importance ce classement si les invitations pour les coupes d’europe sont distribuées sur des critères où le classement des équipes dans leur championnat est loin d’être prioritaire ?

  3. SMV27 - le 6 juillet 2017 à 19h55

    Article sans intérêt, l'’EHF préfère choisir ses équipes sur des critères financier au lieu de critères sportif.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves