LdC (M)

Barcelone et le Vardar élus

Après quatorze journées et une lutte acharnée, la Champions League a rendu son verdict : Barcelone et le Vardar Skopje finissent premiers de leur groupe respectif et sont directement qualifiés pour les quarts de finale.

Groupe A :

Il suffisait pour Barcelone de s’imposer face à Plock pour décrocher la première place de la poule, et les Catalans n’ont pas fait de fioritures (31-25). Une première mi-temps moyenne, un début de seconde en boulet de canon avec une défense mieux en place et des contre-attaques de Victor Tomas et jamais Plock n’est revenu. Comme la saison passée, les Blaugrana finissent premiers de leur poule. Cela ne leur avait pas porté chance en avril 2015, éliminés par Kiel. L’histoire sera-t-elle différente cette fois ? Le PSG recevait donc Kiel pour l’honneur, et les hommes de Noka Serdarusic n’ont pas fait de quartier (42-24). Dans la lutte pour la troisième place, Veszprem recevait Flensburg et malheur au vaincu. Les Allemands ont dominé la première période, menant de trois buts après vingt minutes (14-11) avant que Mirko Allilovic ne rentre dans la danse. Le gardien croate permettait aux siens de revenir dans la course à la pause avant de creuser l’écart en début de seconde mi-temps, avec un Momir Ilic dans un grand jour (9 buts). Vranjes et ses hommes allaient bien résister avant de lâcher dans les dix dernières minutes et de s’incliner de six buts (28-34). Quatrième, les Flensburgers devancent donc les Kielers au classement, tandis que Silkeborg a arraché la sixième place à la dernière journée en dominant logiquement Schaffhausen (37-32). Les Danois, grâce à un goal-average particulier favorable coiffent donc Plock au poteau et défieront Szeged en huitièmes de finale.

Groupe B :

Le suspens aura duré jusqu’à la dernière journée. Le Vardar Skopje, qui avait son destin entre ses mains, n’a pas tremblé au moment de finir le travail à la maison face à Kristianstad (32-29). Les Macédoniens finissent ainsi premiers de la poule, accèdent aux quarts de finale et se trace un beau chemin vers Cologne, où ils n’ont encore jamais été. Derrière, Rhein-Neckar Löwen a perdu gros en s’inclinant à domicile face à Szeged mercredi (24-30). Malgré une bonne première période, les joueurs de Mannheim ont failli à la finition après la pause, butant sur un grand José Manuel Sierra. Cette défaite leur coûte la troisième place au goal-average particulier et leur attribue Kiel comme adversaire au prochain tour. Bien plus compliqué que Silkeborg…Kielce, le tenant du titre, a sauvé sa deuxième place en s’imposant largement face au Meshkov Brest (35-27), grâce à un 8-0 irrésistible en début de seconde période. Enfin, dans ce qui ressemblait à un vrai seizième de finale, puisque le vainqueur empochait son ticket pour la phase à élimination directe, Zagreb a dominé Celje à domicile (23-21). A égalité de points avec les Slovènes, les Croates se qualifient ainsi pour les huitièmes. Pas mal pour une équipe qui comptait sept défaites après ses huit premiers matchs…

Kevin Domas

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves