LdC (M)

U. Gensheimer : « Le Vardar a mérité sa victoire »


Perdre d’un but, il n’y a guère de pire défaite en finale. Et les Parisiens ont eu du mal, souvent, à mettre les mots sur leurs émotions.

U. Gensheimer : « Je suis déçu bien sûr, ces matchs sont le genre de matchs pour lesquels on se prépare, donc les perdre, cela fait mal. En deuxième période, le Vardar a défendu très haut et cela a provoqué nos pertes de balles. Il nous a manque de la vitesse et de l’accélération en direction du but. Ce n’était pas simple, il y avait toujours du monde sur la trajectoire de nos passes. Quand Daniel a marqué, on s’est dit qu’il restait encore du temps. On a dit, pendant le temps-mort, que nous devions défendre vers l’avant, mais sur l’action, peut-être que je bouge trop tôt, il faudra revoir. Mais je crois que la victoire du Vardar est méritée. »

H. Mollgaard : « On est tous super déçus. On était très heureux de s’être qualifiés d’un but pour la finale et nous sommes autant déçus de nous incliner ce soir. C’était un bon match, entre deux grosses défenses et deux bons gardiens et je crois vraiment que Titi aurait du être le MVP, mais on n’a pas gagné le titre. On a eu beaucoup de mal en attaque. On a essayé de leur mettre la pression dans les dernières secondes mais Cupic a vu sa chance et a marqué. Même quand Daniel a marqué, on n’a pas pour autant cru qu’on avait gagné, sept secondes c’est long en handball. On savait qu’ils auraient une chance.Il ne nous manquait pas grand-chose, les finales sont toujours très serrées, toutes les équipes auraient pu gagner ce weekend quand on voit que trois matchs se finissent à un but. »

J. Maqueda : « La chance a fait la différence »

S. Stoilov : « Ce succès est énorme pour le Vardar, pour la ville et pour la Macédoine toute entière. Pour l’emporter, il nous fallait juste nous qualifier parce qu’après, tout le monde avait une chance de l’emporter. On savait qu’on pouvait embêter tout le monde, sans faire le fanfaron. On a une bonne équipe avec d’excellents joueurs qui peuvent mettre dix buts dans un match. Je crois que la différence s’est faite sur la défense et la prestation des gardiens de but. Le notre a été incroyable, je ne sais pas pourquoi il n’est même pas dans la compétition pour le meilleur gardien, mais c’est pas grave, on a gagné ! »

J. Maqueda : « Paris a très bien joué, et la seule chose qui a fait la différence, c’est la chance. Comme hier contre Barcelone, elle était de notre côté. En fin de match, on a fait ce qu’on sait faire le mieux, défendre. On a surtout cherché à ne pas leur laisser d’espaces et a profiter du jeu rapide. Mais Paris a fait un très bon match, cela ne s’est pas joué à grand-chose ».

A Cologne, Kevin Domas

Pub Espace Pronos EHFCL

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves