LdC (M)

La colère de Nicolas Claire

La défaite face aux Ukrainiens du Motor Zaporozhye, hier en Champions League (23-27), va-t-elle laisser des traces au HBC Nantes ? En tout cas, le demi-centre du H Nicolas Claire n’a pas mâché ses mots après la rencontre, comme le rapporte le 20 minutes : «Il y a vraiment trop d’erreurs individuelles, trop d’erreurs d’inattention. On se répète les choses, mais apparemment, ce n’est pas facile pour certains d’intégrer certains trucs. Certains se cachent derrière un manque de plaisir, c’est complètement faux. Il y a toujours les mêmes blagues, les mêmes sourires à l’entraînement. On ne va pas cacher les défaillances individuelles derrière ça. Il faut se remettre en question. Quand on n’est pas bons, il faut se remettre à travailler. Il n’y a que ça qui marche.» Ce manque de plaisir auquel fait référence c’est Nicolas Claire, c’est celui évoqué par les Espagnols Valero Rivera et David Balaguer dans les médias locaux après la défaite à domicile en Starligue face à Chambéry il y a dix jours. “Il y a chez eux un enthousiasme, un plaisir à jouer et à faire vivre ce ballon qui nous manque, je trouve, sur cette rencontre” disait notamment le gaucher dans les colonnes de Ouest-France après la rencontre, la première perdue en championnat par les Nantais cette saison.

Nicolas Claire n’a pourtant pas ménagé ses efforts pour aider son équipe à renverser la vapeur hier après-midi, inscrivant six buts, dont quatre à la suite en deuxième période quand le bateau violet tanguait. Mais en vain. “Ça se repose peut-être un peu trop sur moi…Je suis encore le seul joueur qui n’a pas resigné dans cette équipe. Pendant ce temps-là, les joueurs qui ont prolongé, on ne leur pose pas de questions. Ça aussi, je ne comprends pas. Moi, je joue, j’ai mal à la cheville, mais je me donne à fond. Je joue pour mon club. Il va falloir se poser les bonnes questions” continuait-il, tout en regrettant que son équipe n’ait pas été capable de neutraliser un adversaire où il fallait “empêcher deux joueurs de jouer mais, à l’arrivée, il n’y qu’eux qui jouent.” Hier, le H a été déficient dans de nombreux secteurs de jeu et ne méritait pas autre chose que de s’incliner. Et va désormais devoir cravacher pour conserver sa troisième place du groupe B, avec deux déplacements chez des adversaires directs, Zagreb et Celje, prévus pour les deux prochaines semaines.

Kevin Domas

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos EHFCL

48 CommentairesPoster un commentaire

  1. Rastaman - le 19 novembre 2018 à 09h25

    Ca a tout l’air d’un article orienté pour sa re-signature ça.. En attendant Guillo belle erreur pour le moment… Où en est le dossier Marescot ? Et celui de Prandi ?

    • florent2208 - le 19 novembre 2018 à 10h13

      Ah clairement en pivot offensif ça serait une très belle alternative , à Tournat après son départ… Prandi il y avait des rumeurs en effet mais ils ont pris le portugais Cavalcanti, du moins pour la saison prochaine , ils essaieront de prendre Prandi peut être une fois que Lagarde sera parti en 2020.

  2. Jack3544 - le 19 novembre 2018 à 09h40

    Il a le mérite de poser le débat. Depuis le début de la saison, il est quasi-irréprochable ans son engagement. Il tient la baraque en attaque avec Lazarov. Le match hier était largement à la portée du H.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).