LdC (M)

Szeged pour le PSG, Veszprem pour Montpellier


On connait désormais les affiches des quatre quarts de finale de la Champions League, et notamment les adversaires des deux clubs français encore engagés, le PSG et Montpellier. Rendez-vous les 22 et 23 avril pour les matchs aller, le weekend suivant pour les matchs retour.

Qualifiés hier aux dépens de Nantes (35-27), les Parisiens devront donc passer l’obstacle hongrois du Pick Szeged afin de retourner à Cologne pour le Final Four. Si les coéquipiers de Nikola Karabatic partiront favoris dans cette confrontation, méfiance quand même car Szeged n’est pas le premier venu. Quart de finaliste il y a deux saisons et stoppés en huitièmes de finale par Kiel la saison passée, ils viennent de se défaire assez aisément des Danois de Silkeborg, que Paris avait rencontré en phase de poules. Sous la houlette de Juan Carlos Pastor, ils s’étaient imposés 26-24 au Danemark la semaine passée avant de finir le travail tranquillement à la maison cet après-midi, 33 à 24. Un écart plus lourd que la physionomie du match ne pouvait laisser supposer, mais toujours est-il que les Hongrois n’ont pas trop tremblé. “Ca peut être un traquenard. Pour avoir déjà joué là-bas, c’est vraiment compliqué comme atmosphère et il ne faudra pas se laisser embarquer dans un match compliqué et garder notre sang-froid. Il faudra arriver sur le match retour avec l’écart le plus petit possible” disait hier le pivot parisien Luka Karabatic.

Montpellier en Hongrie également

Pour Montpellier, qui n’a pas raté la marche cet après-midi face à Kielce (28-26), la marche sera sans doute encore plus haute face à un autre club hongrois, celui de Veszprem, finaliste des deux dernières éditions de la Champions League. Les partenaires de Dragan Gajic, qui a quitté l’Hérault pour la Hongrie l’été dernier, ont eux aussi parfaitement négocié le match retour de leur huitième de finale face à Zagreb. Vainqueur 23-22 à l’aller en Croatie, Veszprem l’a largement emporté sur ses terres (29-19), grâce à une prestation défensive de haut vol et une belle prestation de son gardien Mirko Alilovic. Montpellier recevra au match retour, une semaine après s’être déplacé dans l’enfer rouge, une salle où, sans un arbitrage plus que douteux, le MHB aurait pu s’imposer il y a deux ans en phase de groupes (30-29 pour Veszprem au final).

L’Allemagne et la France, deux représentants chacun

La France comptera donc deux représentants en quart de finale, autant que l’Allemagne, qui y a placé Kiel et Flensburg. Les Kielers ont été chercher leur qualification jeudi du côté de Mannheim tandis que les Flensburgers sont passés tout près de l’élimination, après l’avoir emporté dimanche dernier 26-25 sur le terrain du Meshkov Brest. Menés de deux buts à cinq minutes de la fin sur leur terrain, les coéquipiers de Kentin Mahé ont vu leurs adversaires se liquéfier dans les dernières minutes, tandis que Johan Jakobsson, qui faisait son retour sur les terrains après trois mois d’absence, les crucifiait à coup de tirs supersoniques. Vainqueur au final 28-26, Flensburg retrouvera le Vardar Skopje en quarts, avec match retour à l’extérieur. La même disposition qu’en 2014, quand Flensburg avait remporté le trophée après avoir éliminé les Macédoniens. Un bon présage ?

Kevin Domas

Pub Espace Pronos EHFCL

26 CommentairesPoster un commentaire

  1. Fabien.V - le 2 avril 2017 à 21h54

    Il me semble que Flensburg avait éliminé le Vardar puis remporter le final lors de la saison 2013-2014, les vainqueurs de la saison 2014-2015 était le Fc Barcelone

  2. Fabien.V - le 2 avril 2017 à 21h56

    Il me semble que il y est une erreur car Flensburg avait éliminé le Vardar puis remporter le final 4 lors de la saison 2013-2014

  3. Mat - le 2 avril 2017 à 22h12

    Oui coquille dans l’article, la victoire surprise de Flensbourg face à Kiel en ldc c’était pour la saison 2013-14 et Flensbourg avait éliminé le Vardar en quarts après un joli 49-49 (24-22 pour Flensbourg à domicile et 27-25 pour le Vardar au retour)

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves