LdC (M)

Yanis Lenne nouveau blaugrana

Comme la rumeur le prédisait depuis plusieurs mois, le club de Barcelone a confirmé l’arrivée du jeune français Yanis Lenne dès cet été avec à la clef un contrat de quatre ans.

Ce n’est pas une grande nouvelle, le FC Barcelone apprécie les jeunes joueurs français. Après Timothey N’Guessan et Dika Mem l’été passé et avant Ludovic Fabregas en 2018, c’est Yanis Lenne qui arrivera en Catalogne cet été. A tout juste 21 ans, celui qui est en pleine préparation du Mondial juniors avec l’équipe de France va donc rejoindre un des plus grands clubs d’Europe, quittant ainsi Sélestat, le club où il a tout connu. Même si son contrat en Alsace courrait jusqu’en juin prochain, le vainqueur de la Champions League 2015 s’est acquitté de 50.000 euros pour faire venir l’ailier droit international. “J’ai pris tout ce que j’avais à prendre à Sélestat, il est temps pour moi d’aller voir ailleurs” disait-il, non sans une certaine tristesse, lors du dernier rassemblement de l’équipe de France au mois de juin. Dix septième homme lors du championnat du monde en janvier, Yanis Lenne ne compte que quatre capes avec les A tricolores et une quarantaine de match en Starligue mais est déjà promis au plus bel avenir. L’Alsacien s’est engagé pour 4 ans avec Barcelone tandis que Joan Saubich, la doublure de Victor Tomas cette saison, s’est mis d’accord avec le club pour résilier sa dernière année de contrat et prendra sa retraite, comme le confirmait le site internet du club il y a quelques jours.

Le club continue son rajeunissement

Yanis Lenne est la troisième arrivée enregistrée par le club blaugrana cet été, après celles de Jure Dolenec (Montpellier) et d’Alexis Hernandez Borges (Porto). Le pivot cubain de 25 ans s’est engagé pour un an pour faire le lien entre le départ de Jesper Noddesbo et l’arrivée de Fabregas, que Montpellier a refusé de libérer une saison avant la fin de son contrat. Après les signatures de Lasse Andersson, de Dika Mem et de N’Guessan l’an passé, ces nouvelles arrivées rentrent dans un processus de rajeunissement de l’effectif qui ne devrait pas s’arrêter là. Le demi-centre Islandais de Veszprem est lui aussi sur les tablettes de Xavi Pascual, mais son arrivée ne devrait, elle aussi, pas se faire avant l’été prochain, le club hongrois réclamant, de source espagnole, un million d’euros pour libérer l’ancien Kieler de 26 ans. Son arrivée en Catalogne est presque acquise, comme celle du gardien danois Kevin Moller, qui évolue actuellement à Flensburg et qui devrait venir remplacer Borko Ristovski à l’été 2018.

Kevin Domas

Pub Espace Pronos EHFCL

45 CommentairesPoster un commentaire

  1. Adrien - le 17 juillet 2017 à 12h13

    Que le Barça va etre solide

  2. Kinetor - le 17 juillet 2017 à 12h20

    Que c triste que nos jeunes partent. Mais bravo la formation française.

    • Ewen Blake - le 17 juillet 2017 à 13h59

      C'est triste qu'ils s'en aillent ? Non, pourquoi ne pas s'expatrier si cela permet brassage des cultures et progression ? Le problème c'est que ce soit en Espagne. Cette vague de départ pour le FC Barcelone risque d'affaiblir l'EDF qui voit ses joueurs s'expatrier dans un championnat bien faible et ne disputer que 10 matchs de haut niveau par an. Autant le risque était limité pour un Karabatic dont le jeu était déjà à maturité, voir pour un Dika ou un Fabregas dont le talent hors norme leur assure du temps de jeu en LDC. Pour les autres ça sent les 20min hebdo contre des équipes de niveau Pro ligue dans des salles de 200 personnes ! N'Guessan (pourtant monstrueux potentiel) n'a pas explosé cette saison et ce malgré la blessure d'Anderssen. Comment se construire et progresser dans ces conditions ? Je n'ai pas vu Tomas baisser le pied cette année. C'est donc un pari très risqué pour Lenne. Espérons que le destin de Saubich, superbe joueur retraité à 27 ans qui a vécu sa carrière dans l'ombre de son capitaine n'est pas prémonitoire pour lui.

Afficher tous les commentaires

Répondre à seb Annuler la réponse.

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves