Euro 2018 (M)

La Hongrie et le Monténégro rentrent bredouilles

Crédit: EHF

Suite et fin de la phase de poules avec les derniers matchs des groupes C et D. A l’issue de cette dernière journée, l’Espagne et la Macédoine ont assuré leur première place tandis que le Monténégro et la Hongrie ne sont pas parvenues à prendre le moindre point. 

Groupe C

Crédit : EHF / Nebojsa Tejic

Que dire de cette rencontre entre l’Allemagne et la Macédoine qui a tenu toutes ses promesses… Un match engagé à tous les points de vue. Une ambiance de feu assurée par les Macédoniens qui ont donné de la voix du début à la fin de la rencontre le tout agrémenté d’une fin de match à suspens comme on les aime. Pourtant, le début de match n’était pas à l’avantage des Allemands, en quête d’une victoire après le match nul obtenu face à la Slovénie. Les Macédoniens jouaient juste, ils pouvaient s’appuyer sur un bon Kiril Lazarov que l’on retrouve à la conclusion d’un magnifique double kung-fu permettant aux siens de prendre deux longueurs d’avance (1-3, 5′). Mais tout ça, c’était avant le réveil d’Andreas Wolff dans le but. Le portier de Kiel montait tranquillement en puissance, donnant l’occasion à ses coéquipiers de refaire leur retard mais surtout, de creuser l’écart (10-7, 21′). A la pause, la mannschaft était devant d’une toute petite longueur (12-11, MT). Si les trente premières minutes avaient permis à Wolff de s’illustrer, Ristovski lui rendait la pareille lors des trente dernières. Le but d’avance n’était donc bien entendu pas suffisant pour les Allemands, auteur d’un retour de vestiaire délicat, qui se retrouvaient menés à le tour, très tôt en deuxième période (14-15, 34′). Les coéquipiers de Lazarov trouvaient, sans trop de peine les filets adverses (16-19, 41′). Heinevetter, l’homme des fins de match entrait alors et Pekeler serrait les rangs en défense. Tout allait donc se jouer dans le money-time. Weber inscrivait le dernier but de son équipe à trois minutes du terme et le jeune Taleski (21 ans), lui répondait dans la foulée pour ce qui étaient les deux dernières réalisations de la rencontre. Derrière, ce sont les deux portiers qui s’illustraient dans la dernière mintue laissant les deux formations se séparer sur un score de parité (25-25), le deuxième pour les Allemands en deux rencontres (25-25 face à la Slovénie lors du match précédent). Ce nul faisait le jeu des Macédoniens, seuls en tête du groupe avec 5 points avant de commencer le tour principal.

Dans l’autre rencontre du groupe entre la Slovénie et le Monténégro, les débats ont été largement moins disputés. Malgré leur unique point obtenu face à l’Allemagne, les Slovènes partaient favoris. Et pourtant, après une première période accrochée les hommes de Vujovic ont du attendre la deuxième avant d’affirmer leur statut (13-14, MT). Privés très de Potocnik (exclu directement après visionnage vidéo à la 24e minute), ils ont su retrouver un équilibre pour faire le trou facilement en s’appuyant sur une défense solide (6 buts encaissés en deuxième mi-temps). Les coéquipiers de Vid Kavticnik pouvaient donc remporter leur première victoire de cet Euro, sans trembler (19-28, FM), avant de prendre la route de Varazdin, où ils joueront le tour principal.

Le classement: 

1- Macédoine 🇲🇰 5 pts

2- Allemagne 🇩🇪 4 pts

3- Slovénie 🇸🇮 3 pts

4- Monténégro 🇲🇪 0 pt

Groupe D 

Crédit: EHF / Pahic Szabo

Les Hongrois étaient pourtant arrivés déterminés sur le parquet de Varazdin face à la République Tchèque. Très enthousiastes sur leurs bonnes actions, ils tentaient d’intimider leur adversaire du soir mais ce n’était pas suffisant. La formation de Vranjes qui visait bien plus dans cet Euro rentre sans le moindre point en Hongrie. Pourtant, on ne peut pas lui reprocher son manque d’agressivité dans le début de rencontre. Agressivité à laquelle les Tchèques répondaient très bien. Mate Lekai s’imposait en patron, comme c’est souvent le cas (9/15 au tir) mais c’était trop peu. Appliqués en défense, exploitant bien le jeu rapide après les arrêts de Martin Galia, les coéquipiers de Jan Stelhik n’ont mis que 10 minutes à prendre les devants (8-10). Après ce bon début de match, l’écart n’a fait que grandir atteignant les cinq buts avant la pause (10-15, 27′ puis 11-15 à la mi-temps). De retour sur le parquet, les partenaires de Roland Mikler tentaient mais n’y parvenaient pas. Les Tchèques ont donc fini par l’emporter logiquement (27-33, FM), s’offrant ainsi la troisième place du groupe D. Ils n’avaient pas atteint le tour principal de l’Euro depuis 2010, en Autriche où ils avaient terminé à la huitième place.

Dans l’autre rencontre de ce groupe D entre l’Espagne, quasi-assurée de terminer à la première place et le Danemark, en quête de sa deuxième victoire dans cet Euro, les coéquipiers de Mikkel Hansen l’ont empoté. Une victoire construite en partie grâce aux bons choix de Nicolaj Jacobsen. Tout d’abord l’intégration de Peter Balling dans le collectif à la place de Zachariassen. L’arrière-droit du team Tvis Holstrebo a été décisif avec ses huit buts. L’autre choix était aussi celui de faire rentrer Jannick Green à la place de Niklas Landin en deuxième période. Etant plus en forme depuis le début de la compétition, le portier du SC Magdebourg a fait 10 arrêts dans le deuxième acte qui ont permis aux siens d’accentuer leur écart pour finalement l’emporter (22-25). De quoi largement faire douter les Espagnols qui ne parvenaient pas à répondre aux Danois, jamais réellement inquiétés dans le match. Au final, les trois équipes qualifiées pour le tour principal (Espagne, Danemark et République Tchèque) l’attaqueront avec deux points.

Le classement: 

1- Espagne 🇪🇸 4 pts

2- Danemark 🇩🇰 4 pts

3- République Tchèque 🇨🇿 4 pts

4- Hongrie 🇭🇺 0 pt 

Maxime Cohen.

 

le programme du groupe II à Varazdin: 

Retrouvez la communauté HandNews sur Discord

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. Fanhns - le 18 janvier 2018 à 08h08

    Pour le match Allemagne vs Macédoine ,
    j 'attend que le résultat ( 25 – 25 )
    soit gravé dans le marbre , avant de le commenter .

    On ne sait jamais , si … ou si…..

  2. Styx - le 18 janvier 2018 à 11h14

    C était le plus beau match de cet Euro pour moi .

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).