LNH – J9

Maudits Toulousains

Chambéry s’empare des deux points de la victoire au buzzer contre Toulouse 28 à 27. Le Fenix de Toulouse repart bredouille une seconde fois après la défaite déjà difficile contre Créteil, de quoi obtenir un classement (11e) loin du niveau réel.

Chambéry - N'Guessan

Si le retour de Philippe Gardent et de Cyril Dumoulin au Phare est toujours un grand moment pour les supporters de Chambéry, il en était également un pour ses joueurs. En effet, avec les résultats des matches de la veille, les savoyards pouvaient devenir 5e, à trois petits points de Saint-Raphaël nouveau dauphin du championnat. Pour Toulouse, l’objectif est de faire au mieux, et d’aller jusqu’à déjouer les pronostics.

Une poussière dans la machine

Le match se révèle d’entrée très défensif (3-3, 7e), les espaces sont faibles et sont vite bouchés par Genty qui distribue volontiers une boisson populaire du sud, tandis que Dumoulin reste plus sobre et se contente de faire boire la tasse à Cédric Paty. Mais c’est bien Chambéry qui prend le premier écart, allant jusqu’à devancer le Fenix de 5 buts (12-7, 25e). Les hommes d’Ivica Obrvan gèrent alors très bien le match avec un Basic étincelant à la distribution, tandis que Bicanic, N’Guessan et surtout Panic (4/5 à la mi-temps) font rentrer les points.

Mais Toulouse ne restera pas passif longtemps. Maxime Gilbert est à la fête (4/6 à la mi-temps) et remplace Sevaljevic jamais rentré dans le match. Cela change la donne, et les savoyards voient revenir Toulouse au score à l’image de ce contre éclair au buzzer de Georgievski après que Basic ait précipité son tir (MT, 14-12).

N’Guessan lève le suspens

Cette tendance va se confirmer au retour des vestiaires. Les jaunes et noirs ne marquent plus, et le Fenix revient tout brûler sur son passage. Le retour est symbolisé par un revenant, Valentin Porte, qui réalise une partie plus que satisfaisante pour son retour. Il sonne la charge dans le début de seconde période (15-13, 32e), garde son équipe à hauteur (17-17, 39e) et fait le premier écart de +2 en sa faveur (20-22, 48e).

C’est le moment que choisit Ivica Obrvan pour poser son temps mort. Toulouse va cependant continuer à maintenir l’écart, avec un impérial Cyril Dumoulin (20 arrêts au final). Au vue de l’évolution du score et de la dynamique, on ne voit pas le CSH revenir dans la course (25-27, 55e). Sauf que.
Sauf que coup sur coup Calvel puis Osmajic, logiquement, se font expulser et que Toulouse se retrouve à deux joueurs de moins près de deux minutes. C’est plus qu’il n’en faut pour que Melvyn Richardson et Edin Basic, sur un 7m qui fera crisser des dents, remettent les deux équipes à égalité (27-27, 58e).

Yann Genty, très peu vu en deuxième mi-temps, fait alors les deux “bons” arrêts et offre la balle de match à ses coéquipiers. N’Guessan est désigné pour prendre le tir décisif… Qui s’écrase avec fracas sur la barre. Sauf que.
Sauf que la balle revient dans les mains de Queido Traoré, qui transmet à nouveau à l’artilleur maison. Le tir passe dans un trou de souris, malgré la vigilance de Dumoulin. C’est le moment que choisit la sonnerie pour retentir et laisser Toulouse au désespoir d’une seconde défaite au buzzer (28-27, SF).

Les notes du match par la rédaction de Handnews.

Statistiques

Chambéry

Exclusion : Marko Panic (23e).

Yann Genty (GB –) ; Maxime Aicardi (GB) – Benjamin Gille (Cap) ; Queido Traoré ; Marko Panic (7/10) ; Jaõ Pedro Da Silva (1/1) ; Melvyn Richardson (3/7) ; Edin Basic (4/8) ; Cédric Paty (1/5) ; Timothey N’Guessan (7/13) ; Johannes Marescot ; Pierre Paturel ; Grégoire Detrez (1/1) ; Damir Bicanic (4/8).

Toulouse

Exclusion : Nemanja Ilic (12e) ; Maxime Gilbert (12e) ; Vladimir Osmajic (23e ; 57e) ; Vasko Sevaljevic (34e) ; Valentin Porte (53e) ; Remi Calvel (57e) ; Goce Georgievski (59e).

Cyril Dumoulin (GB – 20/48) ; Wesley Pardin (GB) – Vladimir Osmajic ; Miha Zvizej (3/3) : Maxime Gilbert (7/11) ; Goce Georgievski (4/4) ; Clement Perez ; Vasko Sevaljevic (0/4) ; Luis Felipe ; Nemanja Ilic (2/5) ; Ruiz Sanchez (6/9) ; Cyril Morency (0/0) ; Remi Calvel (0/1) ; Valentin Porte (5/7).

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).