Euro U17 (F)

Qualifiées au bout du suspens

Source : EHF

L’équipe de France jeune féminine passe le premier tour en arrachant le nul à la Suède 23 à 23. Dans une partie où les espoirs bleues auront été dominées, elles ont su revenir par deux fois, juste à temps pour prendre la qualification.

Difficile à la fin de la rencontre de savoir si elles avaient peur de perdre… Ou de gagner. Alors que ni le score, ni les faits de jeu plaidaient en leur faveur (16-21, 48e), elles ont su se remettre à l’endroit pour croire en leurs chances finales (22-22, 55e). Grâce au coup tactique de la tout-terrain, mais aussi au sang froid de la capitaine Pauletta Foppa à sept mètre. La pivot en inscrit deux dans cette période, deux comme le nombre d’arrêts en face-à-face réalisés à cet instant par Floriane André. Si on ajoute que la Suède perdait le sens de la marche en enchaînant mauvaises passes et exclusions – deux presque coup sur coup à la 52e – la France a les ballons pour tuer la rencontre. Mais elles ne parviennent pas à le faire, avec une perte de balle alors que la Suède défend à quatre. La situation se tend ensuite, avec l’exclusion de Marie Louis à trois minutes du terme (22-22, 57e).

La peur comme moteur

Source : EHF

Isabelle Andersson donne des frayeurs au clan bleu (22-23, 58e) mais sur l’action suivante l’égalisation permet d’y croire encore (23-23, 59e). C’est à ce moment que cette équipe écrit son histoire, et peut-être en reparlera-t-on avec émotion si elles parviennent à aller plus loin encore… De nouveau au complet, les bleuettes interceptent les suédoises, et Laurent Puigségur pose judicieusement son temps mort. Il reste 24 secondes, les jeunes espoirs bleues sont qualifiées et peuvent plier la rencontre, mais elles perdent rapidement la balle ! S’ensuit une résistance acharnée pour ne pas laisser les canonnières jaune et bleu prendre le tir. Julie Leblevec se sacrifie pour l’équipe en réalisant une faute éloignée du but. Il reste alors huit secondes, trop court pour que les suédoises se mettent en place (23-23, SF). Les bleuettes se qualifient au tour principal à la différence de but, pour un petit but. Voilà à quoi tiennent, parfois, les beaux parcours.

La feuille de match

France – 23

Floriane André (GB) ; Laura Portes (GB) – Melina Peillon ; Julie Leblevec (2) ; Manon Lachaize ; Elise Caramello ; Marie Louis (1) ; Ilona Di Rocco (1) ; Laura Lasm (2) ; Ninon Pora (1) ; Soralie Moore (4) ; Suzanne Wajoka ; Eva Jarrige (1) ; Pauletta Foppa (9 – MVP) ; Emma Jacques (2) ; Maelys Kouaya.

Suède – 23

Cornelia Hermansson (GB) ; Josefine Hultberg-Dahlgren (GB) – Moa Boqvist ; Ebba Wallenberg (2) ; Sanns Pattersson (5) ; Tindra Sundin ; Malin Sandberg ; Cornelia Dahlström ; Johanna Brejding ; Elise Andersson ; Hildur Eriksson ; Nina Dano (8) ; Amanda Sjöstrand Hallman (2) ; Isabelle Andersson (6) ; Kajsa Dahlberg ; Alma Skretting.

Maxime Thomas

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves