EDF (M)

La France en mode diesel

La France s’impose 31-21 en Roumanie pour sa seconde sortie lors des qualifications. Chahutés en début de rencontre, les français on pris la main dans un deuxième temps avant de contrôler la rencontre.

L’ambiance attendue devait être chaude, elle l’a été. L’ambiance a-t-elle grippé la machine tricolore imperturbable dans la semaine ? En tout cas, les bleus ne savaient plus avancer offensivement, et les quelques solutions tapaient systématiquement sur un Mihai Popescu infranchissable pendant 10 minutes ! (0-4, 10e) Les exclusions temporaires n’aidaient pas franchement à un démarrage serein : 2 en 3 minutes,  et 4 en première période. On a connu plus simple. Pour sortir de l’eau, Nedim Remili a d’abord sorti les crocs. Des tirs à foison, des filets qui se mettent enfin à trembler et le score qui se réduit très rapidement (9-9, 24e). Enchaînant les pertes de balles et le fautes techniques, les roumains n’en mènent plus large à la pause (12-9, MT).

Toujours en test

C’est avec un nouveau visage que se présente les bleus. Plus entreprenant et, finalement, plus en réussite. Exemple d’une relance difficile de Vincent Gérard pour Melvyn Richardson, terminant en simili-kung-fu pour Ludovic Fabregas (16-10, 37e)… Vincent Gérard rentré en cours de première période se montre plus rassurant dans les bois, et les contres français se développent avec de moins en moins de résistance (26-16, 48e). Les dernières minutes et le sursaut roumain sont anecdotiques tant l’issue ne fait plus de doute (31-21, SF). Si les français réussissent leur deuxième sortie, il restera en revanche de belles questions à résoudre. En particulier sur une zone centrale qui va donner du fil à retordre encore un long moment aux techniciens français, Nicolas Claire et Kentin Mahé passant à côté de leur match. Les tricolores n’ont pas fini de se tester.

Statistiques

France – 31
Gardiens :
 Dumoulin (2 arrêts / 23′), Vincent Gérard (10 arrêts / 37′)
Joueurs de champ : Rémili (6 buts), Richardson (4), Mem (3), Mahé (2), Grébille (3), N’Guessan (1), Sorhaindo, L. Karabatic, Fabregas (2), Claire (1), Dipanda (1), Porte (1), Tournat (1) – Caucheteux (6) –
Exclusions temporaires : Remili (3e) – L.Karabatic (27e) – Fabregas (38e) – Dipanda (19e) – Porte (6e et 57e) – Tournat (4e)

Roumanie – 21
Gardiens :
Popescu (11 arrêts / 40′), Stanescu (3 arrêts / 20′)
Joueurs de champ : Ramba – Rosu – Grigoras – Ghionea (3) – Racotea (4) – Szasz (2) – Bujor (3) – Csepreghi (2) – Fenici – Cabut (1) – Fotache (1) – Onyejekwe – Humet-Gaminde (5) – Militaru
Exclusions temporaires : Ramba (49e) – Ghiona (10e, 33e) – Popecu (40e) – Racotea (9e) – Szasz (46e) – Fotache (59e) – Onyejekwe (41e)

HandNews & CasalHand

62 CommentairesPoster un commentaire

  1. poulo - le 28 octobre 2018 à 19h14

    Mahé surcoté en tant que DC/ArG ?

    • Hanni2bal - le 28 octobre 2018 à 19h31

      Je trouve aussi mais je le préfère encore a Claire. Ça prestation de ce soir me confirme encore dans le fait qu’il est grand temps d’apporter de ma jeunesse au poste de DC.

      • Etienne221 - le 28 octobre 2018 à 23h22

        C'est beaucoup trop tard pour la jeunesse, à quelques matchs du Mondial. En plus Mahé n'a même pas 27 ans, Claire est "jeune" en équipe de France avec quelques années d'ancienneté, et Richardson et Lagarde viennent d'arriver. Donc les jeunes sont déjà là. On va pas prendre Minne tout de suite ça c'est évident.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).